Comment j’ai perdu un bon paquet d’argent à cause de target circle et kuetzal

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Vous le savez tous, je me suis un peu beaucoup spécialisé dans les arnaques et le crowdfunding et pourtant je me suis royalement vautré en investissant via kuetzal. J’ai donc perdu 1164€ (argent qui est emprunté en plus donc je paye des intérêts dessus).

Bon commençons par le commencement, il y a quelques années je me suis spécialié dans le crowdfunding, à cette époque le crowdfunding était naissant. J’ai eu contact avec la société target circle plusieurs fois qui proposait plusieurs partenaria avec des sociétés que j’ai analysées et qui étaient ok. Du coup quand j’ai eu le mail ci-dessous j’ai créé un compte chez kuetzal en pensant naïvement que target circle avait fait un minimum de recherche (grosse mais grosse erreur j’ai oublié ce que j’ai appris c’est à dire en matière d’argent occupe-toi toi-même des recherches).

note: All the companies listed on the platform are passing due diligence by our professional team. Deep company research and analysis is done before it is listed on the platform.  Mon cul avec car yant contacté in plus tard l’organisme qui donne les licence j’ai eu comme réponse: Kuetzal OÜ (registry code 14519131), Harju maakond, Tallinn, Mustamäe linnaosa, Mustamäe tee 149a-24, 12918 does not hold an activity license for the provision of investment services in Estonia and therefore Kuetzal OÜ is not authorized to provide investment services in Estonia.

En gros ils ont pas fait le minimum de vérification. J’ai un peu oublier avec le temps la plateforme et j’ai commencer à investir bien plus tard dedans, pensant que j’avais bien fait mon devoir en matière de consultation de la fiabilité.

 

La promotion illégale

Dawid from Target Circle
Jeu 20/12/2018 13:29
Hello Julien,

We want to introduce you new platform: Kuetzal

Kuetzal is a lending crowdfunding platform which offers secured and high-yielding investment opportunities in European businesses and start-ups, with interest rates up to 21% per annum. Different industries are featured on the platform: real estate, transport, fintech, health care, food industry and others. All the companies listed on the platform are passing due diligence by our professional team. Deep company research and analysis is done before it is listed on the platform.

Our major competitive advantage is Kuetzal Care tool.

Kuetzal Care guarantees a certain project will eventually be funded, no matter how much funds investors on Kuetzal have invested. If the project doesn’t reach the goal, Kuetzal involves it’s own funds to cover the gap between invested amount and targeted amount. Kuetzal has agreements with authoritative investment funds, banks, and private investors which are ready to get involved in Kuetzal projects at any moment. This creates additional warranty that every project will eventually be funded on targeted amount.

Investors do not have to wait before the project collects target amount to start receiving interest. Investing in project supported with Kuetzal Care allows investors to start receiving interest instantly, starting from the next day they have made the investment!

*Schematic explanation attached

More information about Kuetzal Care: https://kuetzal.com/en/kuetzal-care/

What is important to know about Kuetzal:

Minimum investment is 100EUR, investments can be done as a private person or as a company.
Users do not have to be from Europe to invest
Investment buy-back. Investors can sell investment back to Kuetzal with 10% fee anytime, and withdraw necessary funds instantly.
One more thing that I would like mention, we are always pleased to welcome our investors to meet us in person. There is a possibility to make a private excursion to a particular company listed on the platform. Investors will have the opportunity to meet the company representative’s and get an insight into company working process. For such an option please contact Kuetzal team members or info@kuetzal.com

3) Payout structure:

Kuetzal offers very attractive and motivating commission for publishers:

– 4 EUR for registration on Kuetzal.com

– 3% from the investment amount, which is paid during next 6 months: 1% after each 2 months.

This offer also works for repeated investments.

*Schematic explanation attached

You are already connected to the offer, so can easily grab link or banner from Ads section.

If you have any questions, feel free to contact Alberts Cevers: albert@kuetzal.com

Best regards,

Dawid

 

 

j’ai donc eu des mails de promotion et pub pour les investissements X , y ou Z de kuetzal, avec un taux très élevé (et donc du risque on va pas le cacher, mais y a une différence entre prendre du risque mesuré et une pure arnaque).

Au total j’ai foutu 1164€, cela parait élevé mais ma stratégie comme indiquée ici: http://richesse-et-finance.com/crowdfunding-diversifier/ indique que j’ai plutot une stratégie qui fait que peut importe la plateforme qui coule, je ne suis pas ruiné (note en vrai la plus grosse plateforme est mintos qui représente 19% de mes investissements). j’ai bien retenu la leçon au moins partielement.

Ce qui m’a éveillé

Bref du coup en janvier j’ai eu un drôle de mail de kuetzal ce qui m’a éveillé:

Dear Kuetzal investor,

Our team wants to apologize for delays in payments and replies to e-mails received.

Unfortunately we have to inform that Kuetzal is announcing wind-down, furthermore the company will only process withdrawals of the funds, the company is no longer accepting new project applications, investors registrations and deposits. Company’s reputation was harmed sufficiently for the past weeks, and Kuetzal management does not see a way to recover investor’s activity, therefore we may not return to usual working process. The mission of the company may not be reached anymore.

Due to high number of reports, claims and negative messages SEB Bank and PAPAYA (the only two banks that Kuetzal used) initiated the AML check and has temporarily blocked Kuetzal’s bank accounts. Kuetzal is currently unable to perform any operations for undefined period. Kuetzal management is aiming to reestablish the activity of both operational bank accounts and perform buy-backs and withdrawals in shortest terms respectively.

Kuetzal will keep the investors informed.

We have not been able to make Kuetzal a successful player on crowdfunding market. We will however aim to exit the market quietly with minimum repercussion to our customers and the whole crowdfunding market. The website functions furthermore will be limited, only the user area will be kept. All the user area functions will continue working as before.

In case of technical issues with withdrawals or other question we kindly ask to use our contact mail instead of social networks or cellphone to receive the fastest service.

Kuetzal’s e-mail:

 

J’ais fait des recherches trop tard

C’est suite à ce mail que j’ais vraiment fait des recherches, trop tard bien entendu quand je suis tombé sur ça:

https://arileht.delfi.ee/news/uudised/kahtlased-tehingud-viisid-eesti-uhisrahastusplatvormi-sulgemiseni?id=88668001

je vous donne la traduction :

Des transactions suspectes ont conduit à la fermeture de la plateforme de financement commune estonienne

 

Toomas Randlo

toomas.randlo@arileht.ee

46

Andrei Korobeiko a collecté des fonds pour rénover 55 restaurants à Tokyo sur la plate-forme Kuetzal. Photo: Tiit Blaat

Les investisseurs craignent que la plateforme de crowdfunding de Kuetzal, qui a traversé des millions d’euros, disparaisse avec leur argent.

« Malheureusement, nous devons annoncer que Kuetzal ferme ses portes, traite désormais les retraits d’espèces, mais n’accepte plus de nouvelles demandes de projet ou ne permet pas aux investisseurs de s’inscrire et de faire des dépôts. » Une telle lettre est arrivée le 12 janvier dans la boîte aux lettres des investisseurs de Kuetzal. Kuetzal a fondé sa décision sur le fait que sa réputation avait récemment été gravement atteinte et qu’il n’était donc pas jugé possible de poursuivre ses opérations.

Kuetzal est une plateforme de financement participatif qui a permis d’investir dans des projets commerciaux européens. Les entreprises ont pu y contracter un prêt financé par des investisseurs, qu’elles ont dû rembourser ultérieurement à un taux élevé. Kuetzal a promis aux investisseurs un rendement maximum de 21%.

Le site Web de Kuetzal n’est actuellement accessible qu’aux utilisateurs précédemment enregistrés. Capture d’écran

Après que la société a envoyé une lettre aux investisseurs, les visiteurs du site Web de la plate-forme n’ont consulté que des boîtes qui permettent aux utilisateurs de taper leur nom d’utilisateur et leur mot de passe pour accéder à leur compte. Personne, sauf l’utilisateur enregistré, ne peut accéder à la page. La veille, il y avait des dizaines de projets, financés ou en cours.

Les investisseurs sont devenus anxieux en décembre lorsque des informations ont commencé à circuler selon lesquelles la plateforme avait engagé des projets d’entreprises qui n’étaient pas susceptibles de fonctionner. L’histoire s’est largement répandue d’un blog à l’autre et les gens se sont précipités pour retirer de l’argent.

L’argent est coincé

Maintenant que la plateforme a annoncé la fermeture de ses portes, de gros points d’interrogation pèsent sur l’argent des investisseurs, car on ne sait pas si ni combien l’entreprise peut rembourser. « J’ai investi 25 000 $ via Kuetzal et le 13 décembre, j’ai pu retirer les intérêts gagnés sur 300 $ », a déclaré l’investisseur David (nom changé – TR). «18. Décembre J’ai demandé un rachat d’investissement que je perdrais 10% mais je n’ai pas reçu de réponse à mon email. L’argent est toujours bloqué sur mon compte Kuetzal. « 

Projet de la société polonaise de logistique Marina Code. Des images d’employés présumés sur le site Web de l’entreprise ont été volées sur Internet. Capture d’écran

David a initialement accepté de commenter sous son nom, mais a repensé avant la publication de l’article, citant des menaces qui auraient été envoyées à certains des investisseurs qui ont critiqué Kuetzal sur Internet. L’un des premiers investisseurs à accuser Kuetzal de fraude sur les réseaux sociaux a déclaré sur Twitter qu’il avait reçu des menaces de mort et avait donc supprimé son compte utilisateur.

David a commencé à investir à Kuetzal l’été dernier et a même visité le bureau de l’entreprise à Riga, où il a rencontré le PDG Alberts Cevers, qui a quitté l’entreprise à l’automne avec d’autres employés lettons. En décembre, il a rencontré Maxim Reutovs, le nouveau dirigeant letton de Kuetzal, qui a déclaré que le compte bancaire de l’entreprise avait été gelé en raison d’une enquête sur le blanchiment d’argent. Le compte aurait 2,4 millions d’euros d’argent des investisseurs.

Andrei Korobeiko a levé 46 400 € pour les 55 restaurants de Tokyo sur la plateforme Kuetzal. Capture d’écran

À tous les investisseurs qui ont tenté de contacter Reutovs sur les réseaux sociaux, il a répondu de la même manière: «Nous essayons de débloquer notre compte bancaire pour effectuer des virements. Nous espérons achever la procédure d’enquête sur le blanchiment d’argent en janvier et effectuer les transferts dans la première semaine de février. »Ni le PDG Reutovs ni le propriétaire de l’entreprise Viktoria Gortšak n’ont répondu aux questions d’un journaliste.

Info intéressante

Si vous regardez de près la plateforme de financement participatif, qui trouve ses racines dans un appartement à Mustamäe, vous trouverez beaucoup de choses intéressantes.

Kuetzal OÜ a été fondée en juillet 2018 par Viktoria Gortšak. L’entreprise est enregistrée dans un appartement au 149a Mustamäe tee appartenant à Andrei Korobeiko. Outre la plateforme de financement participatif, Kamelia Compani OÜ, qui possède 55 restaurants dans le centre-ville de Tallinn et à Viimsi, est répertoriée à cette adresse.

Illustration: Kristjan Gabral

Créée en 2012, Kamelia Compan appartient à Nikolai Kaljakin et le seul membre du conseil depuis le début du mois dernier est Korobeiko, qui a été condamné par le tribunal du comté de Harju en 2012 pour incitation au blanchiment d’argent.

Au début de l’été 2010, Korobeiko et trois hommes ont tenté de blanchir plus de 600 000 € d’une entreprise russe. Ils ont été arrêtés et Korobeiko a été condamné à deux ans et six mois de prison par le tribunal du comté de Harju, qu’il a dû purger immédiatement deux mois. À ce moment-là, le jugement a jugé que le reste de l’emprisonnement ne serait pas exécuté à moins que Korobeiko n’ait commis un autre crime délibéré pendant ses quatre ans de probation.

Il y avait un total de 29 projets sur le site Web de Kuetzal avant la clôture, allant de 35 000 € à près d’un million. En août de l’année dernière, les investisseurs ont eu la possibilité d’investir un prêt de 46 400 euros, une société établie en Estonie cinq mois plus tôt, dans le groupe T55 OÜ. Le 15 août, Kuetzal a annoncé sur Facebook que l’argent avait été collecté en moins de sept heures.

Capture d’ écran du site Web de Kuetzal avant de fermer

Pourquoi est-ce spécial? L’entreprise appartient à Korobeiko. Ce qui le rend encore plus intéressant, c’est que, selon l’explication, l’investissement était destiné à la rénovation de 55 restaurants de sushi sur la rue Gonsiori à Tokyo. Comme mentionné précédemment, les restaurants de Tokyo 55 appartiennent à Kamelia Compan, enregistrée à la même adresse que Kuetzal.

Bien que, selon Krediidiinfo, il semble que le groupe T55 n’ait eu aucune activité économique particulière l’année dernière, quatre employés y ont été ajoutés au dernier trimestre. Kamelia Companis employait dix personnes en mars dernier lors de la création du T55, mais à la fin de l’année, il en restait six.

Impression douteuse

La plateforme de Kuetzal a levé des centaines de milliers d’euros pour les entreprises, ce qui, pour le moins, laisse une impression suspecte. Cela soulève la question de savoir si Kuetzal a réalisé les projets en raison de vérifications des antécédents extrêmement pauvres ou délibérément.

La société polonaise de logistique Marina Code a reçu 266 000 € d’investisseurs. Le PDG de la société, Romans Kokins, a expliqué que cet argent est destiné à s’étendre sur de nouveaux marchés.

À première vue, le site Web de l’entreprise fait une impression crédible. Il se présente comme un fournisseur de services sécurisé avec 80 000 clients satisfaits. Le site Web met en évidence les personnes dans la direction de l’entreprise et les noms ainsi que des photos. Tout semble correct. Cependant, lorsque vous vérifiez que les images et les noms correspondent, cela devient intéressant.

Les photos de tous les chauffeurs ont été volées sur Internet et elles ont des personnes complètement différentes. Par exemple, la photo du PDG Kokins a en fait un avocat en Russie. Le site Web de Kuetzal, sur le projet Marina Code, utilise la même image à côté du nom Kokins.

Photos volées

À côté du nom du chef de projet de Marina Code, Mateusz Nowak, une photo de l’actrice polonaise Mateusz Damieck. De même, des photos des ventes et du chef de produit de l’entreprise ont été volées.

Une entreprise lettone, Alborg Petrol, qui transporte des produits pétroliers, a levé 854 000 €, selon le site Internet de Kuetzal. L’entreprise a été créée en 2015. Erik Feldman, directeur du développement chez Alborg Petrol, écrit sur la page de la plateforme de financement participatif que le prêt sera utilisé pour rendre le travail plus efficace et aider à fournir des services aux clients à moindre coût.

Selon le site Internet Alborg Petrol, qui a maintenant été supprimé, leur zone d’opération est l’Europe de l’Est, y compris l’Estonie et la Russie. Le site Web de l’entreprise a décrit les normes élevées de l’entreprise et décrit ses activités. Il n’y avait aucune information sur les employés. La plupart du texte décrivant l’entreprise était en fait presque un exemplaire sur le site Web de la société suisse de négoce de pétrole Gunvor Group. Si vous allez sur la page d’accueil d’Alborg Petrol en ce moment, vous constaterez que le fournisseur d’hébergement Web a fermé le site Web.

« 

Il y avait plusieurs autres opportunités d’investissement douteuses sur la page de Kuetzal. Certaines entreprises n’ont pas de site Web, d’autres n’ont ni propriétaires ni gestionnaires.

Il y avait plusieurs autres opportunités d’investissement douteuses sur la page de Kuetzal. Certaines entreprises n’ont pas de site Web, d’autres n’ont ni propriétaires ni gestionnaires.

En même temps, il y avait des entreprises qui opéraient réellement. Par exemple, à Kuetzal, deux projets du fabricant biélorusse de jeux mobiles Total Games étaient en cours. Leur objectif était de récolter 755 000 € pour deux matchs. Cependant, l’entreprise soulève des questions. Kuetzal n’a conclu aucun contrat écrit avec Total Games, mais a simplement accepté de lever des fonds auprès d’investisseurs.

« Nous avons donné à Kuetzal une description de nos projets », a déclaré Vladislav Smirnov, directeur commercial, Total Games. « Ils ont dit qu’ils amasseraient de l’argent et quand ils auraient commencé le transfert, nous signerions les documents nécessaires. »

Lorsqu’on lui a demandé si la signature du contrat plus tard était normale, Smirnov a répondu: « Nous n’avons aucune expérience avec cela, donc cela nous semblait normal. » Selon lui, aucun argent n’a encore été transféré à Total Games.

Les investisseurs sont inquiets

Le 9 janvier, le European Clearing House Network (ECN) a annoncé que de nombreux investisseurs avaient été contactés en raison de la plateforme Kuetzal. ECN a écrit dans un communiqué de presse que la direction de la plateforme avait été invitée à expliquer la situation, mais ECN n’était pas satisfait des réponses. L’association a fait appel au ministère des Finances estonien pour enquêter sur Kuetzal.

Siiri Suutre, du service des relations publiques du ministère des finances, a confirmé que l’ECN avait informé le ministère et répondu aux questions des citoyens de l’Union européenne sur le même sujet.

« 

« Nous avons informé l’Autorité de surveillance financière des demandes de renseignements que nous avons reçues concernant les activités de Kuetzal. »

«Nous avons informé l’Autorité de surveillance financière des enquêtes que nous avons effectuées sur les activités de Kuetzal. Étant donné que le cofinancement n’est actuellement généralement pas soumis à une surveillance financière, l’Autorité de surveillance financière peut demander à Kuetzal OÜ de clarifier son plan d’affaires pour déterminer si son service est un service d’investissement, une offre publique de valeurs mobilières ou toute autre activité nécessitant une licence. Nous avons également informé l’Autorité de protection des consommateurs et de surveillance technique de la situation », a expliqué Suutre.

Il y a beaucoup plus de questions que de réponses sur l’avenir de Kuetzal. L’investisseur David n’est pas particulièrement optimiste quant à la récupération de son argent. «Ils semblent mentir sur tout. Si l’argent n’a pas été prêté à de vraies entreprises, où a-t-il disparu? Je ne crois plus à aucune de leurs revendications », a-t-il déclaré.

Qui est derrière Kuetzali?

Bien que le propriétaire de Kuetzal soit Viktoria Gortchak, 30 ans, les investisseurs supposent que la société est en réalité derrière Andrei Korobeiko, qui possède l’appartement où la société est enregistrée.

Korobeiko, 47 ans, citoyen russe, a été poursuivi pour extorsion dans les années 90. En 2012, il a été condamné pour blanchiment d’argent et en 2017 pour maltraitance physique. Le jugement de 2017 a déclaré que Korobeiko avait cinq condamnations pour délit valables.

L’ancien PDG de Kuetzal, Alberts Cevers, a été inscrit sur le site Web comme co-fondateur. Au moment de la création de la plateforme, Chevers avait 24 ans. Il a auparavant travaillé pendant quatre mois avec la société de prêt espagnole Twinero, six mois avec T-Presta dans le même domaine et quatre mois en tant que stagiaire chez Viventor.

Maxim Reutovs, qui est directeur général de Kuetzal depuis novembre, a 24 ans. Selon le profil Linkedin de Reutovs, il a travaillé pendant huit mois chez VIA SMS Group et sept mois chez Twineros. Pendant un peu plus de deux ans, il a travaillé comme gestionnaire de crédit chez T-Prest.

 

J’ai donc contactée l’équivalent de l’AMF estonien officielle et j’ai eu ça:

Dear Julien Floer

 

Thank you for e-mail.

 

Kuetzal OÜ (registry code 14519131), Harju maakond, Tallinn, Mustamäe linnaosa, Mustamäe tee 149a-24, 12918 does not hold an activity license for the provision of investment services in Estonia and therefore Kuetzal OÜ is not authorized to provide investment services in Estonia.

 

The list of companies having Finantsinspektsioon´s (the Estonian Financial Supervision Authority´s) licenses or who are allowed to provide cross-border services in Estonia can be found on Finantsinspektsioon’s web page: https://www.fi.ee/en/supervised-entities

 

If you find that Kuetzal OÜ has committed a crime then we suggest you to contact with your complaint the Estonian Police and Border Guard Board (https://www.politsei.ee/en) who, upon such possibility, would deal with your issue.

 

We hope that this was of help and please do not hesitate to contact us in case of further questions.

 

Yours sincerely

En d’autres termes :

tu l’as dans le cul mon coco, tu n’avais qu’à faire tes recherches, tu as peu de chance de voir ton argent un jour même en portant plainte. Mais surtout comme un con j’ai envoyé ma carte d’identité et mon RIB ainsi qu’un justificatif de domicile (nécessaire pour toutes le plateformes) autant dire que j’ai laissé la porte ouverte pour avoir de gros dégâts et je risque de l’usurpation d’identité, j’ai donc porté plainte auprès de la police estonienne.

J’hésite à le faire également en France.

Financièrement parlant la plateforme ne représente que quelques pourcentages de mon portefeuille, je m’en remet en 4 mois.

Ce qu’il faut en retenir :

  • Ce n’est pas parque que tu es un pro que tu es dispensé de faire tes recherches.
  • Ne fait pas confiance aux autres, part du principe que ceux sont des glandeurs.
  • Sauf car particulier, ne met jamais tous les œufs dans le même panier, car si la plateforme coule tu vas prendre.
  • Si tu te fais arnaquer, il y a peu de chance de revoir ton argent (j’ai inscrit une provision pour le total de kuetzal).
  • En levier non seulement tu perds l’argent mais tu dois toujours à la banque le crédit.
  • J’ai sauvé la mise grâce à une stratégie intelligente d’investissement

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link