Qui pourrait aujourd’hui se passer d’une carte bancaire ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Que l’on ait une rémunération élevée ou une toute petite, et que l’on habite en milieu rural, loin des centres commerciaux, ou au contraire dans un quartier plein de boutiques, nous avons tous en permanence des achats à réaliser. Certains sont incompressibles, comme la nourriture ou les vêtements, et d’autres font partie des choses superflues que l’on achète juste pour se faire plaisir. D’ailleurs il arrive aussi que l’on achète certaines denrées alimentaires à des pris bien au-dessus de ce qu’ils devraient coûter, de même que l’on se paye parfois des chaussures à des prix astronomiques juste parce qu’elles sont de telle ou telle marque.

Les différents moyens de paiement

Quoi qu’il en soit, nous devons toujours avoir à portée de main un moyen de paiement. Désormais avec le web, il existe des services qui permettent de payer un article dans une boutique en ligne simplement avec un identifiant et un mot de passe, ce qui nous évite de devoir faire un paiement par carte bancaire. Pourtant cette dernière est indispensable quand on va faire du shopping en ville, parce que pour le moment c’est l’un des seuls moyens acceptés, avec l’argent liquide.

A terme on pourrait bien avoir l’opportunité de régler tout ce que l’on achète avec nos smartphones, comme c’est déjà le cas avec Apple Pay ou Google Pay par exemple. Mais a priori il faut attendre encore un petit peu pour que cela ne devienne courant. Alors que vaut-il mieux pour un consommateur, connaissant le tarif d’une carte bancaire et le prix d’achat d’un téléphone mobile de dernière génération ? On peut se poser la question parce qu’à terme peut-être que nous n’aurons plus le choix, mais que pour le moment l’un n’est pas encore prêt à supplanter l’autre. Les générations futures verront sûrement les choses d’un autre œil.

La carte reste une quasi-obligation

Pour le moment la carte s’impose, ne serait-ce que parce que c’est nécessaire lorsque l’on veut créer un compte sur un service de paiement réservé à internet ou bien pour les applications de paiement par téléphone utilisés lors d’événements culturels, comme les concerts ou les festivals de musique par exemple. On n’accepte plus du tout le liquide dans ce type de festivités : on préfère éviter que l’argent sonnant et trébuchant ne circule trop. Cela évite les erreurs, de même que cela rassure ceux qui doivent être payés.

A priori quand on ouvre un compte auprès d’une institution bancaire, celle-ci propose toujours une carte qui permet de retirer l’argent de ce compte, mais aussi de régler ses achats. En général on accepte la carte et les conditions d’utilisation qui vont avec. Or aujourd’hui on peut réaliser un vrai comparatif des tarifs pratiqués par les diverses banques du marché, et choisir la plus offrante en termes de coûts. Il y a les banques en ligne, qui ont des conditions spécifiques dues au fait qu’elles sont dématérialisées, et il y a les banques classiques,qui font évoluer leurs conditions précisément parce que la concurrence sur internet est rude et risquerait sinon de leur porter préjudice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link