La liste des arnaques

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

spider-web-piege-toile-araignee

Sommaire

On commence par les faux investissements

Ces sites offrent des rendements clairement démentiels.

Promesse de doubler ou plus votre investissement par an? Avoir 10% par mois? Alors ces sites sont déjà douteux

Ils offrent tous du parrainage

Un bon Ponzi nécessite de nouveaux clients rapidement, donc ils offrent tous des parrainages.

On vous paye pour un service sans valeur? suspect

Les packs de publicité  et autres trucs à payer pour voir des pubs, ne rêvez pas.

des placements garantis sans risques et avec un fort rendement?

Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de placement offrant un rendement élevé et sans risque

La comptabilité est inexistante

Encore un truc louche

Paradis fiscal?

Pas forcement illégal, mais souvent suspect encore plus si il n y pas au moins un bureau+téléphone

Et les journaux?

Les partenaires sont totalement inconnus? pas des gros noms, ben oui dans les arnaques personne ne veut y être assimilé, donc il y rarement un journal qui en parle.

Ça vend du produit financier, mais c’est enregistré nulle part?

encore un truc suspect

ça bouge vite , trop vite

Changement de siège , de serveur voir carrément d’objet social rapidement? Encore un truc vraiment pas net.

Rappel de l´AMF Publié le 12 mars 2014

L’AMF met en garde le public contre les offres de placement promettant des rendements exceptionnels s’appuyant, de manière visible ou non, sur la mise en place d’un système de recrutement, de parrainage ou d’adhésion. D’apparence très attractive, ces offres font miroiter des gains élevés qui sont irréalistes. Elles cachent généralement de véritables escroqueries permettant, dans certains cas, le blanchiment d’argent et dans la plupart des cas, la perte du placement de départ pour l’épargnant.

Ce type de montage peut prendre différentes formes : trading sur le marché des changes (via une plateforme FOREX non autorisée), ou vente par correspondance de biens ou de services. Le but pour ces sociétés est de recruter en permanence de nouveaux adhérents qui viennent s’ajouter aux membres existants. Les derniers recrutés apportent de nouveaux fonds en s’inscrivant, lesquels sont en partie reversés aux anciens adhérents pour gagner et maintenir leur confiance : c’est ce qu’on appelle un placement pyramidal. Médias et internet en particulier, voisinage, « bouche à oreille » : le recrutement peut s’effectuer de diverses manières.

Le dispositif perdure tant que des nouveaux recrutements sont possibles. Lorsqu’il s’écroule, quelquefois assez rapidement, les membres perdent généralement l’intégralité de leur mise de départ au profit, souvent, du seul initiateur et de ses complices.

L’AMF appelle les épargnants à la plus grande vigilance et les invite à :

  • Ne pas répondre à ce type d’offres et ne pas les relayer auprès de tiers ;
  • En cas d’escroquerie, les victimes doivent déposer plainte et fournir aux autorités judiciaires compétentes toutes les informations possibles (références des transferts d’argent, contacts identifiés, adresses, mails ou courriels, etc.).

De manière générale, l’AMF conseille aux épargnants de suivre les règles suivantes avant tout investissement :

  • Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de placement offrant un rendement élevé et sans risque ;
  • Se renseigner sur la légalité de l’intermédiaire financier qui propose le produit en consultant la liste des établissements autorisés à opérer en France (http://www.amf-france.org > Accès rapides > Produits d’épargne agréés (GECO)).

Un intermédiaire non habilité s’expose à des sanctions pénales.

Pour répondre aux questions et interrogations des épargnants, l’AMF met à disposition son site internet http://www.amf-france.org ou le service Epargne Info Service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.
L’Institut pour l’éducation financière du public (IEFP) met à la disposition des épargnants une présentation des systèmes de ventes pyramidales sur son site internet : www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Articles/Systeme-de-vente-pyramidale

Contact presse :
Direction de la communication de l’AMF – Caroline Leau – Tél. : +33 (0)1 53 45 60 39 ou+33 (0)1 53 45 60 28Vrai

Vous voulez tenter en vous disant que vous êtes prêt à parier l’argent même si vous aller le perdre? Sachez ce que vous risquez.

Ce que vous risquez réellement

En plus de perdre votre argent, il y a des risques bien plus gros.

La tentative de gagner de l’argent de manière anormale et facile, en particulier en se laissant manipuler (Ingénierie sociale), pour finir par aboutir à vous faire arnaquer (Fraude 419…), ne fait pas de vous une victime mais un complice.

Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.

Dans une très bonne vidéo documentaire du 05.02.2013 – Aux prises avec la mafia de l’Internet, il y a, entre autres, une interview d’une femme condamnée pour complicité active de blanchiment d’argent après s’être fait piéger dans une opération d’Ingénierie Sociale.

Mais en plus, la vente pyramidale (procédé dit de la « boule-de-neige » ou de la « chaîne d’argent ») est interdite en France depuis 1953 (Article L 122-6 du Code de la Consommation 1° et 2° alinéas). Ce texte a été complété par une loi du 1er février 1995 (3° et 4° alinéas) qui précise les interdictions concernant les réseaux de vente. Depuis cette date, une entreprise qui ne respecterait pas cette réglementation et aurait des pratiques illégales serait condamnée.

Selon la législation française, « Il est interdit de proposer à une personne de collecter des adhésions ou de s’inscrire sur une liste en exigeant d’elle le versement d’une contrepartie quelconque et en lui faisant espérer des gains financiers résultant d’une progression géométrique du nombre de personnes recrutées ou inscrites » (art. L. 122-6 et art. L. 122-7 du code de la consommation) et « cette interdiction est assortie de peines d’amende ou de prison. »

Le tribunal correctionnel d’Albertville a par exemple condamné  à des peines de quatre à dix mois de prison avec sursis 33 Savoyards qui avaient participé à un jeu d’argent s’apparentant à une pyramide de Ponzi, a-t-on appris auprès du parquet.

Ces peines, prononcées pour escroquerie, ont été assorties d’amendes comprises entre 4 500 et 20 000 euros. Quatre autres prévenus ont écopé de simples amendes.

Les sanctions du délit d’escroquerie

Tout d’abord, il convient de rappeler que la prescription de l’escroquerie est acquise passé un délai de trois ans à compter du jour de la remise de la chose convoitée.

Les peines maximales encourues pour escroquerie sont :

– Pour les personnes physiques : 5 ans d’emprisonnement, 375.000 € d’amende et l’interdiction ou la confiscation de certains droits.

– Pour les personnes morales : 1.875.000 € d’amende ainsi que les peines prévues à l’article 131-39 du code pénal.

La tentative est punissable des mêmes peines.

Les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 750.000 € d’amende lorsque l’escroquerie est réalisée :

– Par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission (article 313-2-1° du code pénal) ;

– Par une personne qui prend indûment la qualité d’une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public (article 313-2-2° du code pénal) ;

– Par une personne qui fait appel au public en vue de l’émission de titres ou en vue de la collecte de fonds à des fins d’entraide humanitaire ou sociale (article 313-2-3° du code pénal) ;

– Au préjudice d’une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur (article 313-2-3° du code pénal).

Les peines sont portées à dix ans d’emprisonnement et à 1.000.000 € d’amende lorsque l’escroquerie est commise en bande organisée.

Cela veux dire que si vous parrainer quel-qu´un vous êtes passible du délie d´escroquerie est en bande organisée, si ce n´est de blanchiment.

Une garde à vue peut ainsi être prolongée « à titre exceptionnel » jusqu’à 96 heures, une perquisition effectuée en dehors des heures légales (après 21 heures et avant 6 heures), des écoutes téléphoniques ou des captations vidéo réalisées à l’insu des intéressés.

http://www.lesechos.fr/28/06/2013/lesechos.fr/0202861644137_l-escroquerie-en-bande-organisee–l-un-des-delits-les-plus-severement-punis.htm

 

Blanchiment

 

Le blanchiment d’argent consiste à dissimuler des fonds de provenance illicite (trafic de drogue, vol, escroquerie (dont vente pyramidale), vente d’armes, braquage, fraude fiscale, …) en les réinvestissant dans des activités légales (immobilier, restauration, etc.). C’

L’objectif de l’auteur d’un blanchiment est de faciliter la justification mensongère de l’origine de ces sommes vis-à-vis des autorités. En pratique, le blanchiment « d’argent sale » peut apparaître sous la forme de différents mécanismes, comme par exemple l’établissement de fausses factures entre plusieurs sociétés écran.

Sanctions

En France, le blanchiment est réprimé par l’article 324-1 du Code pénal qui prévoit une peine de 5 ans de prison et 375 000 euros d’amende. Cette sanction peut être aggravée dans certains cas. La peine est par exemple portée à 10 ans d’emprisonnement et 750000 euros d’amende dans deux cas : lorsque le blanchiment est commis de façon habituelle ou en utilisant les facilités que procure l’exercice d’une activité professionnelle et lorsqu’il est commis en bande organisée. Pour un point complet sur les sanctions applicables, voir les articles du Code pénal concernant le blanchiment simple et le blanchiment aggravé.

De plus, spécifiquement aux Pyramides:

La loi française, par l’article L122-6 du Code de la Consommation, interdit les systèmes pyramidaux car il interdit :Le non-respect de cette interdiction est, au terme de  l’article L122-7 du même code, sanctionné pénalement d’une amende maximale de 4 500 euros et/ou d’un emprisonnement d’un an. Le délinquant pourra être, en outre, condamné à rembourser à ceux de ses clients qui n’auront pu être satisfaits, les sommes versées par eux.

Parmi les systèmes pyramidaux simples les plus célèbres, on trouve les chaînes de dons (on vous invite à faire un don et à faire tourner la chaîne), ou encore les systèmes dits de cavalerie (montage financier dans lequel le capital des nouveaux entrants est utilisé pour verser les intérêts aux précédents investisseurs).

Cas célèbres

Ponzi : mort dans la misère

Madoff: condamné à 150 ans de prison ferme

Get easy, 300 000 vistimes les parrains sont poursuivis voir http://geteasy-way.eu/#new50   également http://www.lefigaro.fr/argent/2015/04/22/05010-20150422ARTFIG00140-une-arnaque-aux-investisseurs-fait-plusieurs-dizaines-de-milliers-de-victimes-en-france.php    et http://www.tahiti-infos.com/Arnaque-internationale-Get-Easy-une-centaine-de-victimes-en-Polynesie_a120868.html

Autres pyramides: prison pour avoir participé http://www.liberation.fr/societe/2014/02/03/prison-avec-sursis-pour-avoir-participe-a-une-pyramide-de-ponzi_977529

La plus grosse de l’histoire 21/02/2016 Près de 1 million de chinois ont été victimes d’une escroquerie financière sur une plateforme de prêts entre particuliers pour  7,6 milliards. http://www.latribune.fr/economie/international/chine-une-chaine-de-ponzi-a-7-6-milliards-de-dollars-mise-au-jour-547524.html

et pour ceux qui ont oubliés de déclarer les gains

La fraude fiscale consiste à échapper ou tenter d’échapper à l’impôt par tout moyen. L’auteur d’une fraude fiscale peut se voir appliquer des sanctions fiscales et pénales.Le fait de dissimuler des revenus ou biens imposables vous expose à des sanctions fiscales.Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement Vous êtes l’auteur d’une fraude fiscale si vous utilisez délibérément certains procédés pour échapper ou tenter d’échapper, en partie ou totalement, à l’impôt.À ce titre, sont notamment considérés comme des comportements frauduleux :

  • une omission délibérée de déclaration,
  • une dissimulation volontaire de biens ou revenus soumis à l’impôt,
  • l’organisation de son insolvabilité,
  • plus généralement, toute manœuvre visant à faire obstacle au recouvrement de l’impôt.

Si l’administration fiscale détecte un comportement frauduleux, elle peut engager des poursuites pénales après avis de la commission des infractions fiscales. Indépendamment des sanctions fiscales, l’auteur d’une fraude fiscale encourt :

  • 500 000 € d’amende
  • et 5 ans d’emprisonnement.

Ces peines sont portées à 2 000 000 € d’amende et 7 ans d’emprisonnement lorsque les faits ont été commis en bande organisée ou grâce à :

  • l’ouverture de comptes ou à la souscription de contrats auprès d’organismes établis à l’étranger,
  • l’interposition de personnes ou d’organismes écran établis à l’étranger,
  • l’usage d’une fausse identité ou de faux documents (ou toute autre falsification),
  • une domiciliation ou un acte fictif ou artificiel à l’étranger.

Un intermédiaire non habilité s’expose à des sanctions pénales.

Si l’entreprise n’a pas les autorisations pour vendre des produits financiers.

Autres risques

Vous êtes également certain de perdre votre emploi (ben oui votre patron ne garde pas un escroc reconnu) et comme il y a un dossier dans le casier judiciaire, de nombreuses professions deviennent interdites .

De plus avec un trou de 10 an sur le CV, ça va être difficile de retrouver un travail.

N’oubliez pas que c’est le perdant du procès qui paye les avocats du gagnant (voir http://www.cidj.com/frais-de-justice-qui-paie-quoi/fin-d-un-proces-qui-paie-les-avocats-et-autres-frais-non-compris-dans-les-depens)

  • Si vous souhaitez que votre adversaire vous rembourse ces frais, il faut que votre avocat le demande lors du procès. En effet, au contraire des dépens, pour lesquels le juge se prononce toujours, il n’étudie la question des honoraires de justice que si l’avocat le lui demande expressément au titre de l’article 700 du Code de procédure civile.
  • Si vous êtes poursuivi devant le juge pénal, vous pouvez être condamné à rembourser à la victime les frais d’avocat et/ou d’huissier qu’elle a dû engager pour se défendre (art. 475-1 du Code de procédure pénale).

 

Les types d’arnaques

Loteries, tirages au sort et concours

De nombreux Canadiens engloutissent des sommes importantes pour réclamer des prix qui n’existent pas.

Soyez à l’affût

Pour remporter un prix ou une somme d’argent dans le cadre d’une loterie, vous devez vous y inscrire, ou quelqu’un doit l’avoir fait en votre nom. Si ce n’est pas le cas, vous ne pouvez pas avoir été choisi au hasard.

On vous demandera parfois de fournir vos données bancaires et personnelles pour réclamer votre prix. Vous ne devriez jamais avoir à payer quoi que ce soit pour réclamer un prix légitime.

Ne vous laissez pas séduire par des fraudeurs qui affirment que leur offre est légale ou approuvée par le gouvernement. Chaque dollar envoyé à un fraudeur est un dollar perdu. Vos renseignements personnels pourraient également être utilisés à mauvais escient.

Dans ce type d’arnaque, on vous annoncera au téléphone, par courriel, par message texte ou à l’écran de votre ordinateur que vous avez remporté un prix ou un concours. Vous devez souvent payer pour réclamer votre prix et, quand vous en recevez un, ce dernier ne correspond pas toujours à ce que l’on vous avait promis.

Ces fraudeurs s’enrichissent en vous demandant de composer leur numéro tarifé ou d’envoyer des textos pour réclamer votre prix. Ces appels peuvent être très coûteux. Attention! Ils vous garderont longtemps au bout du fil ou vous demanderont de composer différents numéros tarifés.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Vous n’avez rien à payer pour réclamer un prix dans le cadre d’une loterie légitime.
Soyez prudent
N’envoyez jamais d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance.
Réfléchissez
Ne donnez pas de détails bancaires à une personne que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance.
Informez‑vous
Étudiez attentivement toutes les conditions d’une offre. Il y a souvent des frais cachés. Le coût des appels ou des textos pourrait vous réserver toute une surprise.
Posez‑vous des questions
Ai‑je participé à un concours? Vous ne pouvez pas gagner un prix dans le cadre d’un concours auquel vous n’êtes pas inscrit.

haut de la page

Ventes pyramidales

Les ventes pyramidales vous promettent des rendements alléchants à faible coût. Elles sont illégales, très risquées et pourraient vous coûter cher.

Soyez à l’affût

Dans un système de vente pyramidale type, on invite des investisseurs crédules à payer des frais d’adhésion élevés afin de réaliser d’importants bénéfices. Pour récupérer votre investissement, vous n’avez qu’une seule option : convaincre d’autres investisseurs. Les gens sont souvent recrutés par des amis ou des parents. Mais rien ne garantit que vous pourrez récupérer votre investissement initial.

Même si ces arnaques sont bien déguisées, elles visent à recruter des investisseurs plutôt qu’à vendre des produits ou à fournir des services légitimes. Ces pyramides finissent toujours par s’effondrer et vous risquez de tout perdre. Au Canada, promouvoir un tel système de vente pyramidale, et même y participer, constitue un acte criminel.

Les chaînes de Ponzi sont inspirées des systèmes de vente pyramidale. Elles visent à attirer des investisseurs de bonne foi en leur offrant un taux de rendement à court terme anormalement supérieur à celui d’autres investissements ou inhabituellement stable. Le fraudeur établit un lien direct avec tous les investisseurs et réussit à convaincre la plupart des participants de réinvestir leur argent. Ainsi, l’apport constant de nouveaux joueurs n’est pas aussi important que dans un système de vente pyramidale.

Soyez prudent, mais n’écartez pas nécessairement toutes les possibilités d’affaires basées sur des commissions. Il existe de nombreuses méthodes de commercialisation à paliers multiples qui vous permettent de gagner un revenu honnête en vendant des produits ou des services légitimes.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Ce sont souvent les parents et amis qui vous entraînent vers la vente pyramidale ou une chaîne de Ponzi. Ils ignorent parfois que ces stratagèmes sont illégaux ou qu’eux‑mêmes sont impliqués dans une fraude.
Soyez prudent
Ne prenez aucun engagement dans un contexte de vente sous pression.
Réfléchissez
Ne prenez jamais de décision sans faire une recherche sur l’offre en question et sans demander des conseils objectifs.
Informez‑vous
Faites des recherches sur toutes les occasions d’affaires qui vous intéressent.
Posez‑vous des questions
Si je ne vends pas un véritable produit ou service, est‑ce que ma participation à cette activité est légale?

Demandes de transfert d’argent

Les fraudes liées aux transferts d’argent sont en hausse. Soyez prudent lorsqu’on vous offre de l’argent pour transférer des fonds. Si vous envoyez de l’argent, vous risquez de ne jamais le revoir.

Soyez à l’affût

La fraude du Nigéria (également appelée fraude 419) est en hausse depuis le début des années 1990 au Canada. Même si la plupart des fraudes de ce type sont d’origine nigériane, plusieurs régions du monde (plus particulièrement d’autres régions d’Afrique de l’Ouest et des régions d’Asie) ont suivi cet exemple. On parle de plus en plus de « fraude sur les paiements d’avance ».

Dans un cas de fraude du Nigéria classique, vous recevez une lettre ou un courriel vous demandant votre aide pour transférer une forte somme à l’étranger. On vous offre une part de cette somme si vous acceptez de fournir vos données bancaires pour faciliter le transfert. On vous demande ensuite de payer toutes sortes de frais avant de recevoir votre « récompense ». Évidemment, vous ne toucherez jamais votre part et ne récupérerez jamais les frais payés.

Vous pouvez également recevoir un courriel d’un avocat ou d’un représentant d’une banque qui vous informe qu’un de vos parents éloignés est décédé et vous a légué beaucoup d’argent. Le scénario des fraudeurs est parfois si convaincant que vous acceptez de produire vos documents personnels et détails bancaires afin de confirmer votre identité et réclamer votre héritage. Cet « héritage » est souvent fictif et vous risquez de perdre toutes les sommes versées au fraudeur, mais vous pourriez également être victime d’un vol d’identité.

Si votre entreprise ou vous-même vendez des produits ou des services en ligne ou dans les petites annonces, vous pourriez être visé par la fraude du paiement excédentaire. En réponse à votre annonce, vous recevez une offre généreuse d’un acheteur et vous l’acceptez. Ce dernier vous envoie ensuite un chèque ou un mandat, mais la somme est supérieure au prix convenu. L’acheteur vous expliquera qu’il s’agit d’une erreur ou inventera une excuse, par exemple que l’excédent visait à couvrir les frais d’expédition. Si on vous demande de rembourser la différence en effectuant un virement, méfiez-vous! Le fraudeur espère que vous transférerez les fonds avant de vous rendre compte que le chèque est un faux. Vous perdez ainsi la somme transférée et l’article expédié.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Si quelqu’un vous demande de lui transférer des fonds, il s’agit probablement d’une fraude.
Soyez prudent
N’envoyez jamais d’argent, de données bancaires ou de données relatives à votre carte de crédit à une personne que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance.
Réfléchissez
N’acceptez pas de chèques ou de mandats dont la somme est supérieure au prixconvenu. Retournez le document à l’acheteur et demandez‑lui de vous retourner le paiement exact avant de livrer les articles ou de fournir les services.
Informez‑vous
Consultez le site Web du Centre antifraude du Canada pour vous protéger contre ce type de fraudes.
Posez‑vous des questions
Est‑il vraiment sécuritaire de transférer de l’argent à quelqu’un que je ne connais pas?

Fraudes sur Internet

De nombreuses fraudes sur Internet sont commises à l’insu de la victime. Vous pouvez éviter ces fraudes en prenant quelques précautions de base.

Soyez à l’affût

Les fraudeurs ont recours à Internet pour escroquer leurs victimes, notamment grâce aux pourriels. Même s’ils n’obtiennent que quelques réponses aux millions de courriels envoyés, le jeu en vaut tout de même la chandelle. Évitez de répondre à ces courriels, ne serait‑ce que pour vous « désabonner », car cela indique aux fraudeurs que votre adresse est valide.

Considérez comme un pourriel tout message reçu d’un expéditeur que vous ne connaissez pas, qui ne s’adresse pas à vous directement, et qui vous promet un avantage quelconque.

Les logiciels malveillants, également appelésmaliciels, logiciels espions, enregistreurs de frappe, chevaux de Troie, constituent une menace pour votre sécurité. Les fraudeurs tentent d’installer ces logiciels sur votre ordinateur afin d’accéder à vos fichiers et à d’autres renseignements personnels.

Pour y parvenir, les fraudeurs ont de nombreux tours dans leur sac. Ils vous feront cliquer sur un lien contenu dans un pourriel ou vous attireront vers un faux site Web conçu pour infecter l’ordinateur des internautes imprudents.

L’hameçonnage consiste à vous duper afin que vous transmettiez vos renseignements personnels et bancaires aux fraudeurs. Les courriels reçus peuvent paraître légitimes, mais des organisations officielles, comme les institutions bancaires ou gouvernementales, ne vous demanderont jamais d’envoyer vos renseignements personnels dans un courriel.

Les fraudeurs peuvent aisément copier le logo ou même la totalité du site Web d’une organisation officielle. Ne présumez pas que le courriel est légitime. Si on vous demande de vous rendre dans un site pour « mettre à jour » ou « valider » vos renseignements, soyez sur vos gardes.

Supprimez ces courriels d’hameçonnage. Ils peuvent contenir des virus. N’ouvrez jamais les pièces jointes et ne cliquez pas sur les liens.

Les enchères et le magasinage en ligne vous permettent parfois de réaliser de bonnes affaires, mais ils attirent également les fraudeurs.

Ces derniers peuvent vous attirer hors du site d’enchères en ligne. Ils vous informent alors que le gagnant d’une enchère s’est retiré et que l’article pour lequel vous avez fait une offre vous revient. Une fois que vous avez payé, le fraudeur s’évanouit dans la nature et le site d’enchères ne pourra pas vous aider.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Si vous faites des achats ou si vous participez à des enchères en ligne, informez‑vous au sujet des politiques de remboursement et de règlement des différends. Vérifiez également le montant de la facture. Vous pouvez recourir à un service d’entiercement, comme PayPal, qui retient votre paiement et ne le verse au vendeur que lorsque vous avez reçu le bien acheté. Des frais minimes seront exigés. Une banque ou une institution financière légitime ne vous demandera jamais de cliquer sur un lien dans un courriel ou de transmettre vos données bancaires par courriel ou sur un site Web.
Soyez prudent
N’achetez jamais d’un enchérisseur mal coté sur les sites d’enchères, et veillez à toujours faire vos achats sur des sites véritables. Ne donnez jamais vos données personnelles, bancaires ou relatives à votre carte de crédit, sauf si vous êtes convaincu de la légitimité du site.
Réfléchissez
Ne répondez pas aux pourriels, même pour vous désabonner, ne cliquez jamais sur les liens et ne composez pas les numéros de téléphone qu’ils contiennent. Installez un logiciel de protection ou demandez les conseils d’un spécialiste.
Informez‑vous
Si on vous offre un produit qui vous intéresse réellement dans un courriel ou un message flash, assurez‑vous de comprendre toutes les conditions d’achat et les coûts avant de faire un achat et de transmettre vos données.
Posez‑vous des questions
En ouvrant un courriel suspect, est‑ce que je menace la sécurité de mon ordinateur? Estce que les coordonnées fournies sont exactes? Téléphonez à votre banque ou institution financière pour vous en assurer.

Fraudes par téléphone cellulaire

Les fraudes par téléphone cellulaire sont difficiles à reconnaître. Méfiez‑vous des personnes qui vous parlent comme si elles vous connaissaient et évitez de recomposer un numéro inconnu. La facture pourrait être salée.

Soyez à l’affût

Les fraudes de sonnerie consistent à vous attirer avec une offre de sonnerie gratuite ou à faible coût. Cependant, en acceptant l’offre, vous vous abonnez à un service qui continue de vous envoyer des sonneries et qui n’hésite pas à vous les facturer. Il y a de nombreuses entreprises légitimes qui vendent des sonneries, mais les fraudeurs vous cacheront les coûts véritables de leur offre.

Soit les fraudeurs omettent de vous dire que cette première offre cache un abonnement à un service de sonneries, soit ces détails sont noyés dans une mer de petits caractères. Aussi, les fraudeurs ne vous faciliteront pas la tâche pour mettre fin au service : vous devez prendre des mesures actives pour vous sortir de ce mauvais pas.

Dans les fraudes liées aux appels manqués, les fraudeurs composent votre numéro, mais ne vous laissent pas le temps de répondre à l’appel. Vous ne reconnaîtrez pas le numéro apparaissant sur votre appareil. Si vous recomposez le numéro et qu’il s’agit d’une fraude, des frais s’appliqueront à votre insu.

Les fraudes par texto fonctionnent selon le même principe. Les fraudeurs vous envoient un texto à partir d’un numéro que vous ne reconnaissez pas. Cependant, le message semble provenir d’un ami, par exemple : « Salut! C’est Paul. Je suis revenu. Est‑ce qu’on peut se voir? » Si vous répondez par curiosité, des frais pourraient s’appliquer pour chaque texto (parfois jusqu’à 4 $ pour chaque message envoyé ou reçu).

Les fraudes de concours ou de jeu‑questionnaire par texto se présentent sous la forme d’un texto ou d’une publicité vous invitant à participer à un concours pour gagner un prix. Vous n’avez qu’à répondre correctement à quelques questions. Les fraudeurs vous facturent alors des frais très élevés pour chaque message envoyé et reçu. Généralement, les premières questions sont très faciles. On vous encourage ainsi à continuer de jouer. Cependant, les dernières questions auxquelles vous devez répondre pour réclamer votre prix sont très difficiles, et il est même parfois impossible de trouver la bonne réponse.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Textez « STOP » pour faire cesser l’envoi de messages non désirés et mettre fin à un abonnement.
Soyez prudent
Ne répondez jamais à des textos qui vous offrent des sonneries gratuites et ne recomposez jamais des numéros que vous ne reconnaissez pas.
RéfléchissezNe composez pas de numéros 1‑900, et n’envoyez pas de textos à ces numéros, sauf si vous connaissez les coûts et les conditions liées à l’envoi de codes abrégés.
Informez‑vous
Lisez attentivement toutes les conditions d’une offre. Les produits offerts gratuitement ou à faible coût vous réservent souvent une surprise.
Posez‑vous des questions
J’envisage de prendre un abonnement, mais est‑ce que je saurais comment le résilier?

haut de la page

Fraudes médicales ou liées à la santé

Les fraudeurs profitent de la souffrance humaine. Ils offrent des solutions « miracles » ou promettent de simplifier des traitements complexes.

Soyez à l’affût

Les fraudes des remèdes miracles proposent un vaste éventail de produits et services qui semblent légitimes et qui promettent un traitement rapide et efficace pour de graves problèmes de santé. Ces traitements sont prétendument utiles pour toutes sortes de maladies, comme peuvent en témoigner certaines personnes qui doivent leur « guérison » à ces produits ou services.

Les fraudes liées à la perte de poids promettent une perte de poids considérable sans effort, ou presque. Elles reposent sur une diète inhabituelle ou très limitée, des exercices révolutionnaires ou des appareils qui brûlent les gras, ou encore des produits comme des pilules, des timbres ou des crèmes. On fait de fausses promesses, par exemple « perdez 10 kilos en 10 jours » ou « maigrissez en dormant ». En contrepartie, vous devrez verser une avance substantielle ou vous inscrire à un programme à long terme.

Les fausses pharmacies en ligne font appel à Internet et aux pourriels pour vendre des médicaments à faible coût ou sans ordonnance d’un médecin. Si vous avez recours à ce genre de pharmacie et que vous recevez les produits commandés, rien ne garantit qu’ils sont authentiques.

Il existe des pharmacies légitimes en ligne. Elles affichent leurs coordonnées complètes sur leur site et exigent une ordonnance valide avant de vous expédier vos médicaments.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Il n’y a pas de pilules ou de cures miracles pour des problèmes de santé graves ou une perte de poids rapide.
Soyez prudent
Ne prenez aucun engagement dans un contexte de vente sous pression.
Réfléchissez
Méfiez-vous des prétentions non prouvées relatives à des médicaments, des suppléments ou d’autres traitements. Consultez un professionnel de la santé.
Informez‑vous
Vérifiez si les affirmations des promoteurs sont véridiques en consultant des publications médicales.
Posez‑vous des questions
S’il s’agit réellement d’un remède miracle, pourquoi mon médecin ne m’en a‑t‑il pas parlé?

Fraude du « besoin d’argent urgent »

Ces fraudeurs visent les grands‑parents et profitent de leur émotivité pour les voler.

Soyez à l’affût

Dans le scénario type de la fraude du « besoin d’argent urgent », un grand‑parent reçoit un appel d’un fraudeur qui se fait passer pour un de ses petits‑enfants. Il affirme être en difficulté et avoir besoin d’argent immédiatement. En général, il est question d’un accident, des difficultés éprouvées pour revenir au pays et d’un besoin d’argent urgent pour payer sa caution.

Vous pourriez recevoir l’appel de deux personnes, l’une prétendant être votre petite‑fille ou votre petit‑fils, et l’autre se disant policier ou avocat. Votre « petit-fils » vous pose des questions lors de l’appel pour vous amener à divulguer spontanément des renseignements personnels.

Les fraudeurs insistent pour que les autres membres de la famille ne soient pas au courant de leur situation. Ils vous demanderont de leur transférer des fonds. Souvent, les victimes ne se rendent compte de leur méprise qu’après avoir envoyé l’argent.

Dans certains cas, les fraudeurs prétendent être un ancien voisin ou un ami de la famille, mais en général, ce type de fraude s’adresse directement aux grands-parents.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Les fraudeurs comptent sur le fait que vous agirez rapidement pour aider un être cher.
Soyez prudent
N’envoyez jamais d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance. Avant d’aider quelqu’un, assurez‑vous d’avoir bien vérifié son identité.
Réfléchissez
Ne donnez pas de renseignements personnels à votre interlocuteur.
Informez‑vous
Posez des questions auxquelles seule une personne de votre famille peut répondre. Téléphonez aux parents ou amis de l’enfant pour vérifier son histoire.
Posez‑vous des questions
Est‑ce que l’histoire qu’on me raconte est crédible?

Fraudes relatives aux services de rencontre

Malgré le grand nombre de sites de rencontre légitimes au Canada, il existe de nombreuses fraudes relatives à ces services, dites « romantiques ». Elles vous poussent à baisser votre garde en faisant appel à votre compassion et à votre désir de rencontrer l’âme sœur.

Soyez à l’affût

Dans certaines de ces arnaques dites « romantiques », les fraudeurs créent un site Web où vous devez payer pour chaque courriel ou message reçu et envoyé. Ils maintiennent votre intérêt en vous envoyant des messages vagues où il est question d’amour et de désir. Ils peuvent également vous envoyer des courriels où ils décrivent leur pays ou leur ville d’origine, descriptions qui sont évidemment invérifiables. Ainsi, vous restez « accroché » et vous continuez de payer pour utiliser le site Web du fraudeur.

Même sur un site légitime, vous pouvez être approché par un fraudeur. Il s’agit parfois de personnes qui prétendent avoir un parent très malade ou être désespérées (ces fraudeurs affirment souvent être originaires de Russie ou d’Europe de l’Est). Après vous avoir envoyé quelques messages, et parfois même une photo très convaincante, ils vous demandent (subtilement ou plus directement) de leur envoyer de l’argent. Certains fraudeurs essaieront même de vous rencontrer, dans l’espoir que vous leur donniez de l’argent ou des cadeaux. Ensuite, ils disparaissent dans la nature.

Dans d’autres cas, les fraudeurs vous envoient des fleurs ou de petits cadeaux afin de se rapprocher de vous et de devenir votre ami. Ensuite, ils vous parlent d’une forte somme d’argent qu’ils doivent transférer hors de leur pays ou qu’ils souhaitent partager avec vous. Ils vous demandent vos données bancaires ou de l’argent pour payer les frais administratifs requis pour libérer cette somme.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Vérifiez attentivement les adresses Internet. Les fraudeurs créent souvent de faux sites dont l’adresse est similaire à celle de véritables sites de rencontre.
Soyez prudent
N’envoyez jamais d’argent, de données bancaires ou relatives à votre carte de crédit à une personne que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance.
Réfléchissez
Ne donnez jamais vos renseignements personnels dans un courriel ou lorsque vous clavardez.
Informez‑vous
Assurez‑vous de ne fréquenter que des sites légitimes et reconnus.
Posez‑vous des questions
Pourquoi une personne que je n’ai jamais rencontrée me déclarerait‑elle son amour après seulement quelques lettres ou courriels?

Fraudes relatives aux organismes de bienfaisance

Ces fraudeurs profitent de la générosité et de la bonté des gens en leur demandant de faire un don à un faux organisme de bienfaisance ou en prétendant représenter un véritable organisme.

Soyez à l’affût

Les fraudeurs impliqués dans les fraudes relatives aux organismes de bienfaisance recueillent des fonds en prétendant représenter un véritable organisme de bienfaisance. Ils peuvent vous approcher sur la rue, à la maison, au téléphone ou sur Internet. Les courriels et boîtes de collecte portent même parfois le logo d’organismes légitimes.

Souvent, les fraudeurs profitent d’une catastrophe naturelle récente ou d’une famine rapportée aux nouvelles. D’autres prétendent venir en aide à des enfants malades.

Ils peuvent exercer des pressions pour vous obliger à faire un don et refuser de vous fournir des détails sur l’organisme qu’ils représentent, comme l’adresse et les coordonnées, ou encore vous donner de faux renseignements.

Ces fraudeurs vous volent, mais ils privent également des causes et des organismes légitimes de vos précieux dons. Tous les organismes de bienfaisance inscrits au Canada sont régis par l’Agence du revenu du Canada et enregistrés dans une base de données. Vous pouvez également communiquer avec votre bureau d’éthique commerciale local pour obtenir de l’information sur les organismes qui vous intéressent. Si l’organisme est légitime et que vous souhaitez faire un don, obtenez ses coordonnées dans le répertoire téléphonique ou sur un site Web digne de confiance.

Si vous ne voulez pas faire de don, ou si vous êtes satisfait des dons que vous avez déjà versés aux organismes de bienfaisance de votre choix, ignorez tout simplement les lettres et courriels, raccrochez ou dites non aux démarcheurs. Vous n’êtes pas obligé de donner.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Si vous avez des doutes sur ceux qui vous demandent de l’argent, ne leur donnez rien : ni argent, ni données bancaires ou relatives à votre carte de crédit.
Soyez prudent
Ne donnez jamais de renseignements personnels, de données bancaires ou relatives à votre carte de crédit au téléphone, sauf si c’est vous qui avez communiqué avec l’organisme et seulement si le numéro provient d’une source sûre.
Réfléchissez
En cas de doute, communiquez directement avec l’organisme pour faire un don ou offrir votre soutien.
Informez‑vous
Consultez la base de données de l’Agence du revenu du Canada pour vous assurer du caractère légitime de l’organisme qui vous a approché.
Posez‑vous des questions
Comment et à qui souhaiterais‑je faire une contribution?

haut de la page

Fraudes liées à l’emploi

Les fraudes liées à l’emploi visent les personnes qui se cherchent du travail. Les fraudeurs promettent, et parfois même garantissent, un revenu alléchant sans effort.

Soyez à l’affût

Les fraudes du travail à domicile sont souvent annoncées dans des pourriels ou des publicités en ligne ou dans les journaux. Dans la majorité des cas, il ne s’agit pas de vraies offres d’emploi, mais plutôt de stratagèmes visant à blanchir des fonds ou à vous attirer dans une chaîne pyramidale.

Vous pourriez recevoir un courriel dans lequel on vous offre un emploi et vous demande de fournir votre numéro de compte pour transférer et recevoir des fonds d’une entreprise étrangère. On peut aussi vous engager pour tester les services d’une entreprise de transfert d’argent ou d’encaissement de chèques. Pour chaque paiement transféré, les fraudeurs vous promettent une commission. La plupart du temps, ils ne s’intéressent qu’à vos détails bancaires. Ils peuvent également vous envoyer un faux chèque et vous demander de le déposer et d’en transférer une partie vers un service de transfert de fonds.

Dans une fraude d’emploi ou de revenu garanti, les fraudeurs vous garantissent un emploi ou un certain revenu. Ils communiquent avec vous par pourriel et promettent de vous verser un certain montant pour établir un « plan d’affaires » et acquérir de l’équipement informatique.

D’autres fraudes prennent l’allure d’occasions d’affaires. On vous demandera de faire un premier versement (pour payer un article qui ne fonctionne pas ou différent de ce à quoi vous vous attendiez) ou de recruter d’autres participants (voir les systèmes de vente pyramidale).

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Il n’y a pas de raccourci vers la richesse — les seuls à s’enrichir sont les fraudeurs.
Soyez prudent
N’envoyez jamais vos coordonnées bancaires à quelqu’un que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance. Si vous encaissez un faux chèque, la banque pourrait vous en tenir pour responsable.
Réfléchissez
Ne prenez pas de décision sans étudier l’offre attentivement. Obtenez des conseils objectifs avant d’agir.
Informez‑vous
Méfiez-vous des stratagèmes qui vous promettent un revenu garanti ou des offres d’emploi pour lesquelles vous devez payer des frais ou transférer des fonds. Assurez‑vous que les offres concernant les franchises sont légitimes.
Posez‑vous des questions
Est-ce que je dispose de tous les détails par écrit avant de payer ou de signer quoi que ce soit?

Fraudes visant les petites entreprises

Les fraudes qui visent les petites entreprises se présentent sous des formes diverses : factures pour de la publicité, répertoires qui n’ont jamais été commandés ou encore offres de fournitures douteuses.

Soyez à l’affût

Les exploitants de petites entreprises et les personnes qui possèdent un site Internet reçoivent parfois des lettres les avertissant que leur nom de domaine est presque expiré et doit être renouvelé, ou leur offrant un nouveau nom de domaine similaire au leur. Ces offres peuvent porter à confusion.

Si vous avez enregistré un nom de domaine, vérifiez attentivement vos factures ou avis de renouvellement. Même si l’avis est véritable, il peut également provenir d’une autre compagnie qui veut vous avoir comme client, ou encore d’un fraudeur.

  • Assurez-vous que l’avis de renouvellement correspond exactement à votre nom de domaine. Soyez à l’affût des petites différences : p. ex. « .com » au lieu de « .ca » ou encore des lettres manquantes dans l’adresse URL.
  • Assurez-vous que l’avis de renouvellement provient de l’entreprise auprès de laquelle vous avez enregistré votre nom de domaine.
  • Vérifiez la véritable date d’expiration de votre nom de domaine.

Dans le cadre de la fraude des répertoires ou de la publicité non autorisée, les fraudeurs facturent une entreprise pour figurer dans un répertoire ou pour de la publicité.

La proposition d’inscription est souvent déguisée en mise à jour d’un abonnement existant. Les fraudeurs peuvent également vous duper en vous faisant croire que vous répondez à une offre d’inscription gratuite, alors qu’en fait, un paiement vous sera facturé plus tard.

Les fraudeurs peuvent également appeler des entreprises pour leur demander de confirmer les détails d’une publicité déjà réservée. Pour être plus convaincants, ils mentionnent une véritable publicité ou une véritable inscription dans un répertoire déjà payée par votre entreprise.

Méfiez-vous des bons de commande qui vous offrent de la publicité dans des répertoires d’entreprises. Ces bons sont souvent similaires à ceux de véritables vendeurs de publicité, mais ce sont des faux.

Dans la fraude des fournitures de bureau, vous recevez des marchandises que vous n’avez pas commandées, ainsi qu’une facture.

Il s’agit généralement de biens et de services que vous avez l’habitude de commander : papier, cartouches d’encre, produits d’entretien ou publicité.

Une personne qui prétend faussement être votre « fournisseur habituel » vous téléphonera pour vous faire profiter d’une « offre spéciale » ou « pour une durée limitée », ou encore pour confirmer votre adresse ou votre commande. Les produits généralement offerts sont de mauvaise qualité et plus chers.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Veillez à ce que les employés qui traitent les factures ou répondent aux appels soient informés de ces fraudes. C’est à eux que s’adresseront les fraudeurs. Assurez‑vous que les biens ou services ont été commandés et livrés avant de payer une facture.
Soyez prudent
Ne donnez jamais de renseignements sur votre entreprise, sauf si vous savez à quoi servira cette information.
Réfléchissez
N’acceptez jamais une proposition d’affaires au téléphone — demandez une version de l’offre par écrit. Limitez le nombre d’employés ayant accès aux fonds de l’entreprise ou le pouvoir d’approuver des achats.
Informez‑vous
Vous pouvez prévenir ces fraudes en appliquant des procédures efficaces liées à la vérification, au paiement et à la gestion des comptes et factures.
Posez‑vous des questions
Si quelqu’un affirme que j’ai commandé un article ou autorisé un achat et que j’ai des doutes, ne devrais‑je pas demander des preuves?

Fraudes liées à une offre de services

De nombreux Canadiens sont la cible de fraudeurs qui leur offrent des rabais pour différents services.

Soyez à l’affût

Les fraudeurs vous offrent généralement des services dans les domaines des télécommunications, d’Internet, des finances des soins de santé et de l’électricité. Il peut également s’agir de garanties prolongées, d’assurances et de ventes par démarchage.

Dans cette catégorie, les deux fraudes les plus souvent signalées sont celles qui concernent les logiciels antivirus et la réduction du taux d’intérêt sur carte de crédit.

Les fraudeurs spécialistes des antivirus promettent de réparer votre ordinateur par Internet, ce qui suppose l’installation d’un logiciel ou la permission d’accéder à votre ordinateur à distance. Vous devez effectuer le paiement par carte de crédit.

Télécharger un logiciel d’une source inconnue ou autoriser une personne à accéder à votre ordinateur à distance comporte des risques. Les fraudeurs utilisent un maliciel pour saisir différents renseignements personnels, dont vos noms d’usager et mots de passe, vos données bancaires, etc.

Tout le monde aime faire une bonne affaire, et les fraudeurs le savent. Dans le cas des fraudes de réduction de taux d’intérêt, les fraudeurs se font passer pour des représentants d’une banque et affirment négocier avec les sociétés de crédit pour réduire votre taux d’intérêt. Ils vous promettent de fabuleuses économies. Ils ajoutent que cette offre n’est valide que pour une durée limitée et qu’il vous faut agir rapidement.

Vous pourriez recevoir un appel automatisé au cours duquel on vous demandera d’appuyer sur « 1 » et de fournir vos renseignements personnels, comme votre date de naissance et votre numéro de carte de crédit. On vous demandera de payer le service d’avance. Les fraudeurs se servent de cette information pour effectuer des achats ou obtenir des avances de fonds avec votre carte.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Seul votre fournisseur de service peut vous offrir un meilleur prix pour ses propres services.
Soyez prudent
Méfiez‑vous des appels de personnes dont les offres ne sont « que pour une durée limitée ».
Réfléchissez
Ne donnez pas votre numéro de carte de crédit au téléphone, sauf si c’est vous qui avez téléphoné et seulement si le numéro provient d’une source sûre.
Informez‑vous
Si quelqu’un prétend représenter votre banque, téléphonez à votre banque pour vous assurer que l’offre est légitime.
Posez‑vous des questions
En fournissant cette information, est‑ce que je prends un risque pour ma sécurité?

Paradis fiscaux

De manière simplifiée, un paradis fiscal est un endroit où l’impôt est très
faible ou même nul. Pour vous attirer, certains fraudeurs vous offrent d’y
investir. Ils vous disent que c’est légal mais vous ne devez pas le dire,
car le gouvernement modifiera la loi pour fermer la brèche du système.
Investir à l’étranger n’est pas illégal. C’est toutefois illégal de ne pas
déclarer les revenus et les gains sur ces placements. Si une personne
est prête à vous aider à contourner les lois pour que vous payiez moins
d’impôt, elle pourrait ne ressentir aucune culpabilité à se sauver avec
votre argent!
Dans les faits, le fraudeur n’a pas choisi le paradis fiscal au hasard.
Il a investi les sommes dans un pays pour lequel il est pratiquement
impossible pour les organismes qui appliquent les lois de retracer les
sommes.
Vous lisez des nouvelles qui vous laissent croire que la valeur d’un titre
augmentera de façon importante. Le titre en question se vend sur des
plateformes comme Over-the-Counter (OTC Markets) ou Pink Sheets.
Vous recevez l’information sur des forums de discussion, sur les médias
sociaux et par la voie de communiqués de presse. Vous achetez le
titre comme plusieurs autres investisseurs, ce qui en fait augmenter le
prix. Il ne vous reste plus qu’à attendre que la valeur du titre augmente
encore plus tel que prévu. Erreur! Voilà que la valeur du titre tombe
soudainement à presque rien. Vous avez tout perdu. Que s’est-il passé?
Puisque les titres sont peu liquides, un seul acheteur peut faire
augmenter significativement le prix du titre. L’inverse est aussi vrai :
un seul vendeur peut faire diminuer rapidement la valeur du titre. Les
fraudeurs possèdent une grande quantité des titres que vous avez
achetés. Ils les ont obtenus à des prix très faibles et vous les vendent
très cher. Vous payez donc beaucoup trop cher pour des titres qui ne
valent rien. L’entreprise dans laquelle vous avez investi est souvent une
coquille vide : elle ne possède pas d’actif. Vous vous retrouvez donc
avec un placement sans valeur.
3.

La promotion de vente de titres (pump and dump)

Vous lisez des nouvelles qui vous laissent croire que la valeur d’un titre
augmentera de façon importante. Le titre en question se vend sur des
plateformes comme Over-the-Counter (OTC Markets) ou Pink Sheets.
Vous recevez l’information sur des forums de discussion, sur les médias
sociaux et par la voie de communiqués de presse. Vous achetez le
titre comme plusieurs autres investisseurs, ce qui en fait augmenter le
prix. Il ne vous reste plus qu’à attendre que la valeur du titre augmente
encore plus tel que prévu. Erreur! Voilà que la valeur du titre tombe
soudainement à presque rien. Vous avez tout perdu. Que s’est-il passé?
Puisque les titres sont peu liquides, un seul acheteur peut faire
augmenter significativement le prix du titre. L’inverse est aussi vrai :
un seul vendeur peut faire diminuer rapidement la valeur du titre. Les
fraudeurs possèdent une grande quantité des titres que vous avez
achetés. Ils les ont obtenus à des prix très faibles et vous les vendent
très cher. Vous payez donc beaucoup trop cher pour des titres qui ne
valent rien. L’entreprise dans laquelle vous avez investi est souvent une
coquille vide : elle ne possède pas d’actif. Vous vous retrouvez donc
avec un placement sans valeur.

Pour éviter cette fraude, demandez-vous ce que les gens gagnent à
vous donner des tuyaux sur des placements. Prenez garde, notamment
avant d’investir sur des plateformes Over-the-Counter (OTC Markets)
ou Pink Sheets. Posez-vous les questions suivantes :
• Comprenez-vous les caractéristiques, le risque, la liquidité
et le rendement potentiel de la société dans laquelle vous
songez à investir?
• L’information à laquelle vous avez accès sur cette société
est-elle fiable?
• Avez-vous consulté les états financiers vérifiés de cette société?
• A-t-elle des liquidités?
• Est-elle très endettée?
• A-t-elle des revenus?
• Est-elle profitable?
• Depuis quand est-elle en activité?
• A-t-elle réussi à commercialiser ses produits ou ses services?
• Qui sont les dirigeants et les administrateurs de la société?
• Quelle est votre tolérance au risque?
• Avez-vous les moyens de perdre votre mise?

Les fausses rumeurs pessimistes

C’est l’inverse de la fraude précédente. Ici, le fraudeur fait circuler de
l’information qui laisse croire qu’un titre peu liquide risque de baisser
beaucoup et qu’il faut le vendre. Les victimes vendent le titre, ce qui
fait chuter rapidement son cours. Le fraudeur en profite alors pour
l’acheter à un prix peu élevé.

Les placements vendus sans prospectus (attention j’ai sauté volontairement le chapitre L’hameçonnage ou la fraude sur le Web)


8. La fraude REER ou les stratégies d’emprunt sur les REER Ou autre document légal.

Il peut également s’agir d’un compte de retraite immobilisé (CRI), d’un régime de retraite ou d’autres sommes enregistrées.
Que risquez-vous à investir dans ce placement?
• Votre argent n’a jamais été investi dans le placement en question au taux de rendement incroyable.
Vous risquez d’avoir plutôt investi dans une société qui ne vaut rien ou qui appartient au fraudeur.
Vos 50 000 $ sont donc perdus. De plus, le placement n’est pas admissible au REER, contrairement à ce que vous avait dit le fraudeur.
• L’Agence du revenu du Canada pourrait ainsi vous envoyer un avis vous indiquant que vous avez retiré des sommes de votre REER et que vous n’avez pas payé l’impôt applicable. Vous devrez donc peut-être payer les impôts correspondants, même si vous avez été victime de fraude.
• Pour rembourser les impôts, vous risquez de perdre les 30 000 $ si généreusement offerts par le fraudeur.
• Pour conclure, le seul gagnant est le fraudeur qui est parvenu à
récolter la coquette somme de 20 000 $ (50 000 $ – 30 000 $).
Les sommes que vous retirez de vos REER, CRI ou fonds de pension sont
bel et bien imposables.
Prenez garde lorsque l’on vous fait des promesses mirobolantes. Quand
c’est trop beau pour être vrai : c’est probablement le cas.
Il existe plusieurs variantes à cette fraude. Par exemple, certains
fraudeurs vous diront que pour sortir votre argent de votre REER sans
payer d’impôt, vous devez d’abord transférer votre REER chez un
« courtier en ligne » (courtier à escompte). Pour donner de la crédibilité
à leur stratagème, les fraudeurs peuvent vous laisser choisir le courtier
que vous préférez. Ils vous demanderont ensuite vos mots de passe
pour accéder à vos comptes en vous disant qu’ils vont les gérer pour
vous. Les fraudeurs utiliseront ensuite cette information pour vider vos
comptes dès qu’ils en auront l’occasion.
Attention! Certains fraudeurs demandent de signer des procurations
soi-disant pour vous faire profiter d’offres qui semblent intéressantes.
Dans les faits, ils utilisent ces procurations pour vider votre compte.
Soyez à votre affaire pour ne pas perdre vos affaires!

9. Le télémarketing frauduleux

Vous recevez un appel téléphonique d’un inconnu qui vous offre
d’investir dans un placement exceptionnel. En effet, en plus d’offrir un
rendement nettement supérieur à toute autre forme de placement, il
n’y a aucun risque.
Ne vous laissez jamais avoir par ce genre d’appel. En fait, n’investissez
tout simplement jamais au téléphone si un inconnu vous appelle pour
investir. Vous risquez de mettre votre argent directement entre les mains
d’un fraudeur.
Le faux message sur le répondeur
Vous avez un message sur votre boîte vocale.
Sylvie, c’est Paul. J’ai perdu ton ancien numéro et Johanne m’a dit que
ceci est ton nouveau numéro, j’espère que c’est le bon. Est-ce que tu te
souviens du gars qui m’aide à investir? Il avait fourni un bon tuyau à
mon père. Le placement en question a doublé en moins d’un mois et je
me souviens que tu étais déçue de ne pas en avoir été informée. Bien,
j’ai un nouveau tuyau de mon ami.
L’entreprise XYZ est sur le point de lancer un produit révolutionnaire;
ce sera annoncé plus tard cette semaine. C’est le temps d’acheter
des actions, la valeur augmentera considérablement sous peu. Mon
ami dit qu’il faut investir tout de suite. J’en achète demain et mon père
aussi. Je suis sur la route aujourd’hui, rappelle-moi sur mon cellulaire au
XXX-XXXX. À bientôt.
Vous ne connaissez pas Paul, ni Sylvie. Dans les faits, on tente de
vous manipuler. Si vous rappelez, on vous offrira d’investir dans le
placement (frauduleux) et vous perdrez votre argent. Ce message a
peut-être été laissé sur des milliers de boîtes vocales. Cette manoeuvre
se fait également par courriel, par texto ou sur Internet, on parle alors
de marketing de masse frauduleux.

10. Les groupes d’affinité

Les fraudeurs s’associent avec des gens qui partagent les mêmes
croyances ou les mêmes intérêts afin de se bâtir une crédibilité. Ils
n’hésiteront pas à étaler, d’abord subtilement, puis avec plus d’éclat,
leurs succès et leurs richesses. Ils créeront des liens avec vous et vous
proposeront ensuite des investissements « exceptionnels ». Dans certains
cas, ils vous demanderont de ne pas ébruiter l’affaire, car c’est une
occasion en or qu’ils ne veulent partager qu’avec leurs amis. Dans les
faits, le fraudeur est le seul à bénéficier de cette occasion en or!
Si la personne qui vous offre des placements est un de vos amis, soyez
aussi critique que si c’était un étranger. Même s’il s’agit d‘un ami, vérifiez
s’il est autorisé à vendre le placement qu’il vous offre (voir page 4).
Un proche vous écrit sur Facebook ou un autre réseau social.
Il vous explique qu’il se trouve dans une situation difficile et qu’il a
immédiatement besoin de votre aide financière. Par exemple, il s’est
injustement fait arrêter en voyage et il a besoin d’argent pour payer
une amende sinon il sera emprisonné dans des conditions affreuses.
Soyez prudent! Certains fraudeurs arrivent à prendre l’identité d’une
connaissance pour extorquer de l’argent. Si un proche semble se trouver
dans une situation abracadabrante et qu’il vous demande de l’argent,
posez-lui des questions auxquelles seule cette personne peut répondre.
Par exemple, le nom du conjoint d’une amie que vous avez en commun.
Surtout, ne posez aucun geste sans avoir vérifié son identité et en avoir
parlé avec des proches.

11. Un proche en détresse

Un proche vous écrit sur Facebook ou un autre réseau social.
Il vous explique qu’il se trouve dans une situation difficile et qu’il a
immédiatement besoin de votre aide financière. Par exemple, il s’est
injustement fait arrêter en voyage et il a besoin d’argent pour payer
une amende sinon il sera emprisonné dans des conditions affreuses.
Soyez prudent! Certains fraudeurs arrivent à prendre l’identité d’une
connaissance pour extorquer de l’argent. Si un proche semble se trouver
dans une situation abracadabrante et qu’il vous demande de l’argent,
posez-lui des questions auxquelles seule cette personne peut répondre.
Par exemple, le nom du conjoint d’une amie que vous avez en commun.
Surtout, ne posez aucun geste sans avoir vérifié son identité et en avoir
parlé avec des proches.

12. Les actions de sociétés minières

On vous offre d’acheter des actions d’une mine d’or, de diamants, ou
de tout autre minerai. Selon le promoteur, un géologue s’est prononcé
sur la qualité et la quantité du gisement minier et c’est exceptionnel.
Heureusement, vous dit-on, peu de gens sont actuellement au courant,
mais ça va vite se savoir! Dans certains cas, on vous dira qu’une
nouvelle technologie permet d’extraire le minerai. Dans les faits, la mine
ne contient que peu ou pas de minerai et l’action que vous achetez ne
vaut pas cher. Bien entendu, toutes les actions de mines ne sont pas
utilisées à des fins frauduleuses.
Pour limiter le risque de fraude, faites les vérifications suivantes avant
d’investir :
• Y a-t-il un prospectus récent qui confirme les propos du promoteur?
• Y a-t-il un rapport technique récent qui confirme la qualité et la
quantité du gisement?
• Le géologue ou l’ingénieur responsable de l’information concernant
la qualité et la quantité du gisement est-il inscrit auprès d’un ordre
professionnel?
Si la réponse à une de ces trois questions est non, la sollicitation par le
promoteur n’est probablement pas légale et il vaut mieux ne pas investir.
Attention! Les fraudeurs utilisent souvent des sociétés minières pour
manipuler la valeur des actions, par exemple en utilisant le stratagème 4,
la promotion de vente de titres (pump and dump).

13 Le rachat d’actions

Vous avez subi des pertes importantes sur vos placements : prenez
garde aux fraudeurs!
Certains fraudeurs profitent du fait que vous ayez subi des pertes sur
vos investissements pour vous faire une offre difficile à refuser : on
vous offre de racheter vos placements à un prix plus élevé que leur
valeur réelle. Par exemple, vous aviez payé 2 $ pour chaque action.
Ces actions ne valent plus que 0,06 $ aujourd’hui. On vous offre de
vous les racheter pour 1 $ l’action. On vous explique que certaines
personnes ont intérêt à vous acheter vos actions plus cher que leur
valeur, car elles obtiennent alors des pertes en capital qui leur feront
épargner beaucoup d’impôt. En acceptant cette offre, vous devrez
toutefois payer des frais importants pour effectuer le transfert. Ces frais
étant payés, les fraudeurs disparaissent avec cet argent et « oublient »
de vous racheter vos actions.
Les investisseurs qui négocient sur le marché des devises le font
généralement sur un site Web prévu à cet effet. Ils négocient des
contrats qui les engagent à échanger une certaine quantité d’une
devise contre une autre. Par exemple, un investisseur pourrait signer
un contrat pour vendre des dollars canadiens en échange de dollars
américains. Il réalise un profit si le dollar américain augmente de valeur
par rapport au dollar canadien. S’il se trompe dans sa prédiction,
il perd de l’argent.

14. La fraude sur le marché des devises – FOREX

Soyez à votre affaire pour ne pas perdre vos affaires! 27
À la base, il n’y a rien d’illégal à investir sur le marché des devises.
Vous devez toutefois respecter certaines règles pour éviter de commettre
des erreurs coûteuses :
• Suivez bien les étapes du présent guide (faire affaire avec
une société autorisée, ne pas attendre des rendements élevés
sans risques, avoir suffisamment d’information, se méfier des
affirmations et des comportements douteux).
• Ne pensez pas réaliser des gains à l’abri de l’impôt.
• Vérifiez si ce type d’opération correspond à votre profil
d’investisseur.
Le marché des devises est complexe et il fluctue beaucoup. Il s’adresse
à des investisseurs qui ont suffisamment de connaissances et de
temps pour en suivre l’évolution. C’est un marché qui peut offrir des
occasions de s’enrichir, mais qui peut également occasionner des pertes
importantes. Méfiez-vous des promesses trop belles pour être vraies
du style :
• Devenez un pro du FOREX en quelques jours!
• Profitez des conseils gratuits de nos experts.
• Vous ne pouvez pas perdre.
• Investissez sans risque!
• Enrichissez-vous sans efforts en restant à la maison!
• Utilisez notre logiciel infaillible pour faire de l’argent!
Prenez garde! Dans certains cas, on vous offrira des formations
gratuites qui vous vanteront grandement les avantages d’investir sur le
marché des devises.
Ils peuvent vous offrir des transactions simulées avec des montants fictifs
dont vous pourriez sortir gagnant.
Dans d’autres cas, vous pourrez vous pratiquer à tenter de gagner
des sommes en utilisant la plateforme de négociation fournie. Lors
de ces tests, il peut arriver que la plateforme soit truquée pour que
vous gagniez souvent. Cela vous incitera à investir davantage, mais
la réalité pourrait être fort différente lorsque vous investirez avec votre
véritable argent.

15. La fraude utilisant des options binaires

Les options binaires sont comme un pari. Vous misez sur la hausse ou la
baisse de la valeur d’un actif dans un délai très court et précis, par exemple
dix minutes. À l’échéance, vous gagnez une somme déterminée à l’avance
ou vous perdez toute votre mise.
À titre d’exemple, vous anticipez que dans les dix prochaines minutes,
une action ou une devise gagnera de la valeur. Vous achetez alors sur
ce titre une option binaire à la hausse pour la somme de 100 $ afin de
profiter de cette éventualité. À l’échéance, si l’action ou la devise est à la
hausse comme vous l’aviez prévue, vous allez récupérer le montant investi,
100 $, plus la somme déterminée à l’avance (par exemple une prime
de 80 %, soit 80 $). Si vous avez tort et que le titre perd de la valeur,
vous perdrez vos 100 $. À long terme, ce type de produit ressemble
étrangement à jouer au casino : vous perdrez.
MÉFIEZ-VOUS SI L’ON VOUS AFFIRME
QUE C’EST SANS RISQUE!
Certains sites Web de transactions d’options binaires vous invitent à
devenir négociateur. Ils peuvent vous offrir des transactions simulées avec
des montants fictifs dont vous pourriez sortir gagnant. Ils affirment que
vous ne pouvez pas perdre d’argent, que c’est sans risque et qu’ils vous
rembourseront si vous perdez. La réalité pourrait être fort différente lorsque
vous investirez avec votre véritable argent. En lisant les clauses en petits
caractères, vous vous rendrez compte que vous pourriez perdre votre mise.
Les sites Web de transactions d’options binaires sont parfois associés à des
approches frauduleuses, par exemple la manipulation de logiciels pour
générer des transactions perdantes… au profit des fraudeurs. Pire : même
dans le cas improbable où vous gagneriez de l’argent, vous pourriez avoir
de la difficulté à obtenir vos sous. De plus, pour spéculer sur ce produit,
vous devrez fournir des informations confidentielles qui pourraient servir
au fraudeur à voler votre identité.
Soyez à votre affaire pour ne pas perdre vos affaires! 29
CONSULTEZ LE REGISTRE…
Plusieurs sites Web de transactions d’options binaires sont basés à l’étranger
et ne détiennent pas de permis de l’Autorité des marchés financiers. Une fois
votre argent transféré dans un autre pays, vos recours pour le récupérer en
cas de problèmes sont très limités. L’Autorité tient d’ailleurs une liste des sites
qui ne sont pas autorisés à offrir de tels produits et services d’investissement
au Québec. Cette liste est mise à jour lorsque de nouveaux sites non
autorisés sont portés à son attention. Vérifiez régulièrement la section
Mise en garde sur le site Web de l’Autorité. Cette liste n’est pas exhaustive;
assurez-vous de toujours vérifier que la personne ou la compagnie avec
qui vous vous apprêtez à investir sont dûment autorisées.
Les investisseurs qui perdent de l’argent sur un site Web de transactions
d’options binaires se font parfois contacter par la suite. Des personnes
prétendent pouvoir les aider à récupérer leur mise contre rémunération ou
des frais d’ouverture de dossier. Il s’agit habituellement d’une stratégie que
l’on appelle le « double dipping » ou le « recovery room » qu’utilisent les
fraudeurs pour flouer de nouveau leurs victimes. Ne donnez jamais suite
à une offre non sollicitée qui vous promet de récupérer les pertes que vous
avez subies à la suite d’une fraude.

16 La fraude sur l’énergie

Depuis quelques années, les prix du pétrole et du gaz naturel ont
beaucoup fluctué. Plusieurs fraudeurs en profitent pour promouvoir de
fausses sociétés pétrolières et gazières, ou tentent de convaincre des
investisseurs d’acheter des titres d’énergie éolienne, solaire ou nouvelles
technologies écoénergétiques.
Par le biais d’un courriel ou d’un appel téléphonique, ils promettent des
rendements très élevés. Pour donner de la légitimité aux investissements
qu’ils proposent, certains fraudeurs déclarent qu’une société bien
connue y a investi.
Méfiez-vous! Les fraudeurs peuvent avoir un site Web d’apparence
professionnelle, des brochures et des rapports de recherche sur papier
glacé. Les documents présentés peuvent être falsifiés et porter sur de
véritables sites de forage. Pour réaliser leurs méfaits, les fraudeurs
utilisent souvent des titres de sociétés de peu de valeur (coquilles vides)
portant sur de nouvelles technologies.
Comment éviter cette fraude?
Faites des vérifications approfondies sur les placements et posez des
questions avant d’investir, notamment sur les risques et les frais.
• Soyez conscient que l’investissement dans les ressources est risqué.
• Méfiez-vous si on vous dit qu’une nouvelle forme d’énergie a été
inventée, surtout si ça semble trop beau pour être vrai.
• N’investissez pas dans un placement que vous ne connaissez pas.
• Méfiez-vous des techniques de ventes visant à vous forcer à
investir, par exemple la vente sous pression.
• Vérifiez qu’un prospectus récent confirme les propos du promoteur.
• Demandez conseil auprès d’un représentant autorisé.
• Suivez toujours les cinq étapes du présent guide avant d’investir!

17 La fraude sur l’assurance

On vous vend de l’assurance, et vous payez la prime en argent
comptant ou en faisant un chèque au nom de la personne qui vous
offre l’assurance. Au lieu de transmettre la somme à l’assureur, cette
personne encaisse la somme pour son profit personnel, de sorte que
vous n’êtes pas assuré.
Une assurée… pas assurée
Ding! Romane va ouvrir la porte et, après quelques mots de politesse,
fait entrer Réjean, le représentant de la société d’assurance XYZ inc. Il
évalue les besoins d’assurance de Romane et lui vend finalement une
assurance à un prix très compétitif. Pour que son assurance entre en
vigueur, Romane doit faire un chèque de 500 $ à l’ordre de Réjean,
car c’est lui qui encaisse sa commission et transfère électroniquement
la différence à l’assureur. Romane sera donc assurée le jour même.
Quelques mois plus tard, Romane met de l’ordre dans ses papiers et
se demande pourquoi elle n’a pas reçu une confirmation d’assurance.
Elle tente de téléphoner à Réjean, mais le numéro de téléphone qu’il lui
avait donné est celui d’une pizzeria d’une ville voisine. Elle téléphone
donc à l’assureur XYZ inc. Elle apprend que Réjean ne travaille pas
pour cette société! En fait, il ne travaille pour aucun assureur : il travaille
pour lui-même.
« Réjean », qui ne s’appelle probablement pas vraiment Réjean, est
un fraudeur. Il vend de fausses assurances et empoche les primes
versées par les clients. Il vend aussi bien de l’assurance vie, automobile,
habitation, et même des placements! Romane a perdu ses 500 $.
On n’entend pas beaucoup parler de ce type de fraude. La victime ne
perd souvent que le montant de la prime, soit des sommes beaucoup
moins importantes que dans certaines fraudes sur les placements.
Mais qu’arriverait-il si la victime avait un sinistre « couvert » par la
fausse assurance? La perte pourrait être très importante!

Pour éviter cette fraude :
• Vérifiez que la personne qui vous offre l’assurance est autorisée
à vous la vendre. Pour ce faire, appelez l’Autorité des marchés
financiers au 1 877 525-0337. Vous pouvez également consulter
le Registre des entreprises et des individus autorisés à exercer,
disponible au www.lautorite.qc.ca.
• Appelez l’assureur pour confirmer que votre assurance est en
vigueur.
• Payez votre prime au moyen d’un paiement au nom de l’entreprise
inscrite à l’Autorité des marchés financiers. Il peut s’agir d’un
cabinet en assurance ou d’un assureur. Ne faites jamais le chèque
au nom de la personne qui vous offre l’assurance.

18 Les investissements dans des sociétés produisant de la marijuana à des fins médicales

Suite à la nouvelle réglementation prise par le gouvernement du Canada
le 1er avril 2014, plusieurs entreprises annoncent leur intention de se
lancer dans la culture et la vente de marijuana à des fins médicales.
Dans bon nombre des cas, le seul fait d’annoncer une intention de
se consacrer à ce type d’activité fait immédiatement augmenter
le cours de l’action de la société. Pourtant, pour exercer
légalement ce type d’activité, une société doit détenir une licence
de Santé Canada et le délai et les coûts nécessaires à son obtention
risquent d’être importants.
Rien ne garantit qu’une société annonçant son intention
de s’introduire dans le secteur de la marijuana
à des fins médicales réussira à obtenir une licence
ou à créer de la valeur pour les actionnaires.

D’autres fraudes qui ne sont pas dans les guides

L’iphone à 1 €

Les escrocs pensent que vous aller cliquer sur les liens. Soit vous aller vous faire abonner à un service payant sans avoir rien demander et passant par votre opérateur soit vous aller sur un site x soit vous aller avoir un site d’enchères inversés avec un robot qui va surenchérir et vous ne pourrez jamais gagner.

1er cas : il faut télephoner à son opérateur pour bloquer les sms+ et autres services surtaxés (appelé chez eux à valeur ajoutée, question de point de vue).

2eme cas : rien fermez la page

3eme cas, prouver que le site possède un robot nécessite un enquête, si le site est à l’étranger vous ne pouvez rien faire sinon la direction de la répression des fraudes peut faire quelque chose pour vous.

Soyez à l’affût

Regardez d’où viens la pub, les articles dit sponsorisés et la pub ne sont pas des bons signes.

Téléphonez directement au service après vente pour vérifier la qualité du site, il doit être gratuit.
Regardez si vous pouvez vraiment laisser un commentaire, souvent c’est impossible, se sont pas de vraies commentaires mais des images… Une astuce pour vous faire croire que.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Ce sont souvent des pubs vous proposant un iphone à 1€.
Soyez prudent
Ne prenez aucun engagement dans un contexte de vente sous pression avec des bientôt terminé…
Réfléchissez
Ne prenez jamais de décision sans faire une recherche sur l’offre en question et sans demander des conseils objectifs.
Informez‑vous
Faites des recherches sur toutes les occasions d’affaires qui vous intéressent. Recherchez où sont situé les entreprises, les plaintes et les avis sur des forum indépendants…
Posez‑vous des questions
Si c’est trop beau pour être vrai, est-ce possible?

Enchères inversés

Les enchères inversés avec un robot surenchérissant, vous ne pouvez jamais gagner.

Soyez à l’affût

Regardez d’où viens la pub, les articles dit sponsorisés et la pub ne sont pas des bons signes.

Téléphonez directement au service après vente pour vérifier la qualité du site, il doit être gratuit.

Protégez‑vous

Rappelez‑vous
Ce sont souvent des pubs vous porposant un iphone à 5 ou 6€, mais combien de fois devez-vous perdre pour gagner?100fois? Une entreprise se doit de faire du bénéfice quelque part.
Soyez prudent
Ne prenez aucun engagement dans un contexte de vente sous pression avec des bientôt terminé…
Réfléchissez
Ne prenez jamais de décision sans faire une recherche sur l’offre en question et sans demander des conseils objectifs.
Informez‑vous
Faites des recherches sur toutes les occasions d’affaires qui vous intéressent. Recherchez où sont situé les entreprises, les plaintes et les avis sur des forum indépendants…
Posez‑vous des questions
Si c’est trop beau pour être vrai, est-ce possible?

La liste (non exhaustive)

  • 155ProfitAds
  • Adbrook
  • adbulks
  • AdMediaProfits
  • adnearn
  • adpacks
  • adpaying
  • adrevz
  • adsmoneyclub
  • adsurfers
  • advertiseforever
  • adzlisting
  • atm2you
  • beonpush
  • boomdirect
  • clickadpays
  • clixmore
  • club9xads
  • clubinaf.com (parrainage beonpush )
  • capitalaffaire.fr
  • CycleRevShare
  • dailyadpays
  • daypaid
  • digital revenue blizzard
  • dropship2cash
  • dubeurredanslesepinards.fr/
  • earning traffic
  • ebpaidrev
  • fastrevshare
  • flowsmith.wordpress.com
  • futureadshare
  • gagnersonargent.fr (profit 25 +profit 25 arnaque escroquerie ponzi cavalerie ponzi pyramide gagner son argent point fr pas d’adresse et de rubrique contact alors que c’est obligatoire en france)
  • getting2rich
  • GlobalAdXpress
  • global traffic ads
  • globliz biz
  • goldenweb.fr
  • hourly ad profit
  • HQRevshare
  • invalset
  • kinztraffic
  • laurencejardel.com (site qui parraine des escroqueries)
  • legend clicks
  • lesopportunitesduweb.fr (site qui parraine des escroqueries)
  • madvertisingpro
  • manhatan traffic
  • marketingdereseauadomicile.com
  • marketingdereseausolution.com (site qui parraine des escroqueries) avec  bertrand-masumi deux escrocs qui parrainent largement (ils sont en Thaïlande ).
  • meocom.biz
  • miracle traffic ads
  • mlmformation.com
  • moneymakergroup.com
  • money perfectcs
  • myactiveshares
  • myadpower
  • ourpayingads
  • pack2share
  • paidcliq
  • pass10
  • paynaw
  • paytoclickfr.org (parrainage pour escroqueries comme amazing 5)
  • peopleadchoice
  • prohitzone
  • proshareextreme
  • ptcnz maxed
  • quarterpaid
  • reussirsonmarketingdereseau (vante bonofa, meoclic,parraine profit25 encore en 2016)
  • revadbrokers
  • RevAdburst
  • revpayingads
  • revsha
  • revshareclicking
  • revsharemax
  • revsharingclub
  • revtrafficverts
  • rio ad share
  • Rising Clicks
  • rockingearnings
  • spikerev
  • starbiznes
  • startrevshare
  • thebighybrid
  • thisadpays
  • tokiads
  • traffic2dollar
  • traffic hits revenue
  • trafficmoonsoon
  • trafficux
  • train4gain
  • travaillerpour-soi.com
  • ultimate revenue share
  • ultrarevshare
  • valid revenue
  • vie-meilleure.com (parrainage des arnaques)
  • Winbesurf
  • wisesolutionadz

HYIP

Options binaires

Les options binaires : un attrape nigaud dans 99% des cas

La liste noire des sites non autorisés à proposer des options binaires (AMF)

(mise à jour au 16 juin 2016)

www.01binarygroup.com
www.01broker.com
www.4investcapital.com
www.4xp.com
www.24hcapital.com
www.50option.com
www.77options.com
www.2251ws.com
www.abbeystockbroker.com
www.abcbinaire.com
www.abroption.com
www.activebanque.com
www.agfmarkets.com
www.ajbrowdercapital.com
www.allianz-brokers.com
www.alternative-markets.com
www.angels-investors.com
www.astonmarkets.com
www.attractivetrade.com
www.bancdemonaco.com
www.banco-binario.com
www.bankandbinary.com
www.bankandcapital.com
www.bankandtrader.com
www.bankingbinary.com
www.bank-invests.com
www.bankofbinary.com
www.bankofinvest.com
www.bankofmarket.com
www.bank-partners.com
www.banks-capitals.com
www.bankxp.com
www.banqofbroker.com
www.banqueinvest.com
www.banque-investissement.com
www.banqueoption.com
www.barclaysbroker.com
www.barclaystraders.com
www.bclbrokers.com
www.beipartners.com
www.bestepargne.com
www.betonspot.com
www.bfbmarket.com
www.bfm-capitals.com
www.bfmmarkets.com
www.bfmvip.com
www.bforbinary.com
www.bforbroker.com
www.bforoption.com
www.bfxoption.com
www.bhmmarket.com
www.bigoption.com
www.binairedirect.com
www.binamax.com
www.binareo.com
www.binarinvest.com
www.binaritrading.com
www.binaryfxmarket.com
www.binary-limited.com
www.binarush.com
www.binarylowcost.com
www.binarymarkets.com
www.binarynvest.com
www.binarystockmarket.com
www.binarywallstreet.com
www.binoa.com
www.bitransax.com
www.bloombex-options.com
www.blue-options.com
www.bnrmarkets.com
www.bo-bank.com
www.bocapital.com
www.bo-markets.com
www.bossoptions.com
www.boursoclick.com
www.boursofx.com
www.boursoland.com
www.boursolev.com
www.boursomarket.com
www.boursoratrade.com
www.bp-direct.com
www.brokercapitalinvest.com
www.brokerinternationalbank.com
www.brokerofgeneve.net
www.brokersoptions-markets.com
www.brooks-partners.com
www.bse-capital.com
www.bvamarket.com
www.byrix.com
www.callwinfx.com
www.camfinances.com
www.capitalbankltd.com
www.capitalcourtage.com
www.capital-epargne.com
www.carmigestion.com
www.ccftrading.com
www.cedarfinance.com
www.centralebankeurope.com
www.cfebourse.com
www.cititrader.com
www.citmarkets.com
www.citrades.com
www.cityofbinary.com
www.club-epargne.com
www.cobtrading.com
www.collinsgestion.com
www.connecting-trade.com
www.ct-broker.com
www.ctoption.com
www.daily-option.com
www.dealinpro.com
www.digitoption.com
www.directepargne.com
www.easyxp.com
www.ebinaires.biz
www.eiffelinvest.com
www.empireoption.com
www.epargnefacile.com
www.etrade-securities.com
www.excellencebroker.com
www.excitingmarkets.com
www.f-generalsecurities.com
www.fb-one.com
www.fboption.com
www.finances-capital.com
www.financialbinary.com
www.financial-broker.com
www.finpari.com
www.firstclassbinary.finance
www.fmtrader.com
www.fortunebanque.com
www.fournisseursopportunitesboursieres.com
www.frxbanque.com
www.futurmarket.com
www.fxbfinances.com
www.fxobank.com
www.generalbank-invest.com
www.general-broker.com
www.generaldebank.com
www.generaloptions.co
www.genevabroker.com
www.geoption.com
www.gfboptions.com
www.gfmtrader.com
www.gftrades.com
www.globaltrader365.net
www.gmtprivatebroker.com
www.gointrading.com
www.golden-bank.com
www.goldwinmarket.com
www.good-option.com
www.goptions.com
www.groupebinary.com
www.gtimarkets.com
www.gtoptions.com
www.haussmancapital.com
www.highbroker.com
www.iam-broker.com
www.ibank-capital.com
www.ibl-markets.com
www.icbc-invest.com
www.idmarkets.com
www.igfmarket.com
www.igm-financial.com
www.igm-markets.com
www.ikkotrader.com*
www.infinity-bank.com
www.ingbroker.com
www.inglobalmarkets.com
www.inglobaltrade.com
www.insta-trading.com
www.intercomarkets.com
www.intercontinentalmarkets.com
www.invest-binary.com
www.investmentswiss.com
www.invest-option.com
www.ioptioneu.com
www.ksftrader.com
www.laplateformedubinaire.com
www.leadercapitalpartners.com
www.leaderoption.com
www.legendoptions.net
www.libertybinary.com
www.livetrader.eu
www.livretplus.com
www.lo-bank.com
www.londonbrokersoptions.com
www.luxeinvesting.com
www.managementinvest.com
www.markets-capital.com
www.markets-central-investment.com
www.markets-investment.com
www.mhoptions.com
www.microption.com
www.miller-options.com
www.monatrade.com
www.mondialbank.com
www.mutual-broker.com
www.mybrokercorp.com
www.myselftrade.com
www.mytradeoption.com
www.newton-invest.com
www.nextbinary.com
www.ng-bank.com
www.nowoption.com
www.nrgbinary.co
www.obinarycorporation.com
www.obmarkets.com
www.okboptions.com
www.onetradeoption.com
www.onetwotrade.com
www.optimarkets.com
www.option-bank.com
www.optionbanking.com
www.option-capitalmarket.com
www.optionderivative.com
www.option-direct.com
www.optionet.com
www.optionprim.com
www.option-pros.com
www.optionrama.com
www.options-forex.com
www.optionside.com
www.optionsmarter.com
www.optionsxo.com
www.option-world.com
www.phenixoption.com
www.planetoption.com
www.prestigebanq.com
www.privat-epargne.com
www.privatbankinvest.com
www.priva-trade.com
www.privilege-market.com
www.pro-binary.com
www.profinalys.com
www.proinvest.trade
www.rbsbourse.com
www.redforoption.com
www.royaldebank.com
www.scottoption.com
www.solution-capital.com
www.solution-invest.com
www.startoptions.com
www.sterlingsfx.com
www.stock-binary.com
www.strongoptions.com
www.success-bank.com
www.success-broker.com
www.superoptions.com
www.supremebinary.com
www.swiss-banque.com
www.swisspartners-ag.com
www.switzerland-capital.com
www.technopers.com
www.timebinary.com
www.titantrade.com
www.tmarkets.com
www.total-options.com
www.tradarea.com
www.trade-call.com
www.tradecapital.net
www.tradeofbinary.com
www.tradeofbroker.com
www.tradequicker.com
www.tradereasy.com
www.trader-invest.com
www.tradersking.com
www.tradersleader.com
www.traderush.com
www.traderxp.com
www.tradignition.com
www.trading-markets-capital.com
www.triumphoption.com
www.tx-markets.com
www.ubinary.com
www.udbroker.com
www.universalbourse.com
www.vipbinary.com
www.winn-trade.com
www.winntrade.net
www.winobin.com
www.worldbmarkets.com
www.world-of-binary.com
www.world-tradeinvests.com
www.worldtradeoption.com
www.xfroptions.com
www.xpertmarket.com
www.xpmarkets.com
www.zebrainvest.com
www.zeoption.com
www.zoomoption.com

La liste noire des sites non autorisés à proposer du Forex (AMF)

(mise à jour au 27 mai 2016)

www.4xp.com/fr / Forex Place Limited
www.activmarkets.com / Activmarkets
www.astonforex.com / Marketrade Ltd
www.bancdeoptionsteam.com / Bancde Options
www.bancmarkets.com / Marketing Accounting Ltd
www.bankinvestcapital.com / Ltd Global Gateway
www.bclaysmarkets.com / Bclays Markets
www.bforex.com / BFOREX Limited
www.brokerandco.com / Sisma Capital Limited
www.brokers500.com / Market City Inter. SRL
www.cfxmarkets.com / CFB International Ltd
www.citybankcfd.com / City Bank CFD
www.colbertcap.com / Colbert Capital
www.consorfx.com / Trading Technologies Ltd
www.cvcgroups.com / CVC Ltd
www.elyseescapital.com / Elysees Capital
www.equitycapitals.com / Equity Capitals Ltd
www.expertdania-investissement.com / Expert Dania Investissement Ltd
www.eurobondfx.com / Eurobond Ltd
www.euromaxfinance.com / Euromax Finance Limited
www.feeltrade.com / JBC-PRO Limited Broker International
www.finanzasforex.com / Evolution Market Group Inc
www.finchmarkets.com / Finch Markets
www.forextrada.com / Forextrada
www.forextradition.com / Forex Tradition
www.ftradition.com / G.M.E. Ltd
www.fxbtrade.com / AXA Assets Ltd
www.fxcapitalbank.com/Capital Market Limited
www.fxcast.com / Surplus Finance SA
www.fxcmanagement.com / Fxcmanagement
www.fxglcapital.com / Consomatrade Ltd
www.fxntrade.com / Genus Group Ltd
www.fxsep.com / Sep Global Limited
www.gainsy.com/fr / Gainsy Forex broker Company
www.gcitrading.com / GCI Financial Limited
www.gfssecurities.com / GFS Securities Ltd
www.globuscapitallimited.com / Globus Capital Associates Limited
www.gmtinvesting.com / Agles Limited
www.haussman-invest.com / Haussman Invest
www.hcifund.com / Axa Assets Limited
www.ia-patrimoine.com / IAP Ltd
www.ibcfx.com / IBC Capital Ltd
www.icmarkets.com / International Capital Markets PTY Ltd
www.icmtrading.com / iTrade Captal Markets Ltd
www.ifx4u.com / The Oklycapital Limited
www.ihforex.com / Investment House International
www.ikkotrader.com / IP International service
www.imcbroker.com / Nordane Group Ltd
www.instaforex.com / InstaForex Companies Group
www.integralbroker.com / IB International Ltd
www.investcapitalmarkets.com / ICM WORLDWIDE Ltd
www.investocopy.com / Investocopy Ltd
www.istockcapital.com / Certatus Limited
www.itcfx.com / Investment Formula Corporation
www.itnfx.com / International Traders Network FX
www.ixitrade.com / Ixitrade
www.jbc-pro.com / JBC Pro Limited
www.justrader.com / MT Capital Partners
www.kd-markets.com / Globstate Assets Holdings Ltd
www.lambergkapital.com / Original Markets Ltd
www.marketct.com
www.metatrada.com / Meta Trada
www.mhoptions.com / Morgan & Hilt
www.motionforex.com / Motion Forex Ltd
www.mutual-broker.com / Mutual Broker
www.nakitrade.com / Nakitrade
www.netcfd.com / Centaure Capital Partners Ltd
www.netotrade.com / Neto Trade Global Investment
www.newtradefx.com / Financial Strategy Holdings
www.obroker.com / Landkey Enterprises Inc
www.oxfordmarkets.com / Oxford Markets
www.primefms.com / B.D.E.S. Group LTD
www.privilegetrading.com / Bio Stars Advisors Inc
www.solutionscapitals.com / Solution Capital Limited
www.strategiessolution.com / Strategie Solution Ltd
www.sunbirdfx.com / Sunbird Trading limited
www.tmarkets.com / T Markets
www.tradaxa.com / Sisma Capital Limited
www.tradect.com / Investment House Limited
www.traderplace.com / Trader Place
www.tradmaker.com / Trading Technologies Limited
www.trader 369.com / IP International Service – AJ Browder
www.triomphecapital.com / Triomphe Capital
www.ubtforex.com / UBT Forex Ltd
www.valtechfx.com / Valtechfx Global Solutions LTD
www.versaillesfinances.com / Globstate Assets Holdings Limited
www.youtradefx.com / Youtrade Capital Market Pty
www.zarforex.com / RGV Media Ltd

 

 

autres arnaques

fausses infos , faux registres

Annuaire du professionnel Orléans, France 198 € Aucun
APE registre professionnel des entreprises Paris, France 289,54 € http://ape-fr.com/
Commerce et Industrie – Registre des affaires Valence, Espagne 997 € http://www.france-commerce-industrie.com/
Formalitentreprise.com Liverpool, Angleterre 400€ https://formalitentreprise.com/
GAIA almanach Budapest, Hongrie 1 350 € http://gaiaalmanach.com/
Greffe KBIS Liverpool, Angleterre https://greffekbis.com
info-kbis Paris, France 234 € http://www.info-kbis.fr/
info service Pace, France 99 € Aucun
infos-siren Paris, France 198 € http://www.info-siren.fr/
info-siret Paris, France 198 € http://www.info-siret.fr/
IPT-Registre Brno, République Tchèque 1944,50 € http://ipt-register.com/ (attention ! site dangereux)
IPTS Marques Lexy, Meurthe-et-Moselle 870 € http://ipt-register.com/ (attention ! site dangereux)
Journal Légal Neuilly-sur-seine, France 336 € http://journallegal.com/
Kbis entreprises Nîmes, France 298,71 € http://www.kbisentreprises.com/
Kbis info-services Nîmes, France 298,49 € http://www.kbisinfoservices.fr/
Kbis-infos Montpellier, France 298,49 € http://kbis-infos.fr/
kbis société Paris, France 358 € https://www.kbis-societe.eu/
Les entreprises européennes Registre Commercial Madrid, Espagne 993 € www.com-reg.com
Recensement des Sociétés et des Indépendants Paris, France 348 € http://www.recensement-societes-independants.com/
Registre des brevets et marques ODM Bratislava, Slovaquie 557 € Aucun
Registre des fichiers d’entreprises Neuilly-sur-seine, France 416,26 € Aucun
Registre INSEE Paris, France 349 € http://registreinsee.com/
Registre Internet Français Hambourg, Allemagne 958 € http://www.registre-internet-francais.com/
Registre Siret des Entreprises Paris, France 211 € ou 169 € http://www.siret-registre.fr/
Registre TVA Intracommunautaire Bruxelles, Belgique 264 € Aucun
Sérénis Paris, France 1 994 € Aucun
Service SIRENE Pace, France 99 € Aucun
Télédéclaration Service Choisy-le-Roi, France 228 € Aucun
TM Publisher GMBH Vienne, Autriche 966 € http://www.trademarkpublisher.info/
VotreExtraitKbis.com Liverpool, Angleterre 400€ https://votreextraitkbis.com
WIPP – World Intellectual Property Publisher Dania Beach, Floride, USA 1 995 € http://wip-publishing.com/

spaces.slimspots.com (arnaque iphone 1€)

sources

  • http://myinfogreffe.fr/repertoire-des-arnaques/
  • http://www.amf-france.org/Epargne-Info-Service/Placements-a-haut-risque-ou-arnaques-les-conseils-de-l-AMF/Listes-noires-des-sites-non-autorises.html?

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite