My Advertising Pays (or not)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
Le site
Le site

My Advertising Pays est l’une de ces entreprises de MLM qui fait fortement parler d’elle depuis quelques mois, et à mon avis ce n’est que le début. Mais est-ce une arnaque ?

My Advertising Pays est une compagnie de publicité en ligne qui « partage » ses gains avec ses investisseurs.

Depuis son lancement en décembre 2013 par Mike Deese aux États-Unis, My Advertising Pays fait bien  parler d’elle.

Aujourd’hui avec presque 2 ans d’existence My Advertising Pays compte environ 217 000 utilisateurs.

Elle se dit 100% secure, ce qui ne sent déjà pas bon. Voir l´article rendement-risque

 

Mise à jour du 16 Novembre 2015

 

My Advertising Pays est la régie à revenu partagé qui fonctionne le mieux en ce moment, encore peu de plaintes, des informations qui circulent vite.

Mike Deese son fondateur tient toujours ses promesses (comme un certain Bernard Madoff), au vu des résultats du moment. Bientôt My Advertising Pays soufflera sa deuxième bougie et en soufflera bien d’autres.

My Advertising Pays, tout part d’un constat !

My Advertising Pays est censé fonctionner comme Google, Facebook, Yahoo, Twitter en matière de publicité sur internet. Ces entreprises gagnent des milliards de dollars par jour grâce à ça ! Mais plutôt que de fonctionner ainsi, My Advertising Pays a décidé de partager ses gains pouvant donc aider des milliers de personnes à se créer un revenu.  Petit rappel , BING est à peine rentable et pourtant c´est le numéro 2.

Grâce à internet et My Advertising Pays, ils vous promettent un revenu garanti tous les jours !

My Advertising Pays, ça marche vraiment ?

Pour gagner de l’argent avec My Advertising Pays, vous devez visualiser tous les jours 10 pubs d’une durée de 10 à 30 secondes chacune. Ces pubs vous sont données sur la plateforme de My Advertising Pays.

Le job s’arrête là, ça vous prendra 5 minutes par jour. Pour pouvoir prétendre à la rémunération, vous devez acheter des packs de pubs. Ces packs coutent 49,90$ l’unité. Mais avant ça, vous devez choisir votre abonnement, il en existe 3 :

  • Basic : 24,99$/an 150 packs max ;
  • Professionnal : 49,99$/ 6 mois 500 packs max ;
  • Primetime : 99,99$/ 6 mois 1200 packs max.

Grâce à un seul pack acheté, votre retour sur investissement est de 20% en 4 mois ou 60% annuels, bien trop, mais moins que les autres revshares. On peut supposer qu´elle tiendra donc plus longtemps que les autres. Donc pour être précis, chaque tâche journalière vous rapporte 0,5$, si vous possédez un seul pack.

my advertisingpays 2

my advertising pays 3

Chaque pack acheté vous rapporte 0,5$ par jour environ. Imaginons que vous commenciez avec 10 packs donc environ 500$ d’investissement. Au bout de ces 120 jours, cela vous rapporte 60×10=600$, on retrouve bien nos 20% de bénéfices.

Ce que vous préconise de faire My Advertising Pays, est d’investir dès que possible dans de nouveaux packs pour gagner d’avantages. C’est ce qu’on pourrait appeler « Composer ses intérêts« . C`est en fait, car ils sont incapables d´avoir l´argent et que si les gens sortent l´argent, le système s´effondre.

Avec 10 packs de départ, vous pouvez racheter un pack tous les 10 jours et donc augmenter vos revenus journaliers dès le lendemain.

En utilisant cette technique, en 120 jours vous atteindrez facilement le double de pack et augmentez de 100% vos intérêts, vous me suivez ?    20×10=1200$

My Advertising Pays, et si vous parrainiez ?

my advertising pays
Pour le moment, vous n’avez pas eu besoin de parrainer ou de vendre quoi que ce soit. Mais si vous voulez augmenter vos revenus, voilà comment ça se passe chez My Advertising Pays.

Vous touchez une commission sur chaque pack acheter par vos filleuls.

  • Inscrits gratuitement ? C’est 4% donc environ 2$ par pack ;
  • Pack Basic : 6% soit 3$/pack ;
  • Professionnal : 8% soit 4$/pack ;
  • Primetime : 10% soit 5$/pack.

Si chaque filleul « Compose leurs intérêts » comme vous le faites, cela peut représenter une grosse somme d’argent en 2/3 mois.

Cependant, des entreprises de publicités en ligne, il y en a beaucoup qui se crée et ferme au bout de 1 à 2 ans. En ce moment, nous avons Profits25, Libertagia et bien d’autres qui se tirent la bourrent.

 

Si vous faites partie de My Advertising Pays et que vous souhaitez donner votre avis ou faire un retour sur votre expérience, c’est avec grand plaisir que je vous accueille et que je vous répondrais.

Vous avez des questions ou incompréhensions sur le fonctionnement de My Advertising Pays ? N’hésitez pas non plus.

 

Et ensuite?

Une fois que cette régie va fermer, voilà ce qui risque de vous arriver.

my advertisingpays 4

Pourquoi c´est une arnaque?

Un modèle qui ne vend rien

En fait que vend réellement cette société? Qui sont ses clients? Avez-vous essayé d´acheter quelque chose de concret chez eux? Je veux dire autre chose que des packs.

C´est complètement impossible et c´est très inquiétant.

 

Pas de système de paiement réel:

Si vous ne voyez pas le virement bancaire, c´est pour une raison simple, les banques n´acceptent pas de virer de l´argent vers des escrocs, il y a Tracfin qui veille au grain. En plus avec le virement bancaire il faut un nom et l´escroc ne souhaite pas faire connaitre son vrai nom.

Un produit en fin de vie

my-advertising-pays-alexa-feb-2016

Le produit est en train de tomber car il besoin de toujours plus d’investisseurs.

Un rendement utopique

Le rendement proposé est clairement utopique comparé aux offres sérieuses.

À moins de tout miser dans les actions des marchés émergents, d’ici 10 ans, les clients ne devraient pas compter sur un rendement dépassant les 10 % pour leurs portefeuilles. Les obligations connaîtront des pertes en capital, ce qui minera leur rendement et les actions devraient enregistrer un rendement moyen de 7,5 %.

Un portefeuille diversifié devrait offrir un rendement annuel moyen de 5 % à 7 % au cours de la prochaine décennie

Le site offre un pourcentage hallucinant de rendement par an sans effet de levier et sans variations dues au marché…. cherchez l´erreur

My advertising pays a des packs que vous achetez 50€ remboursés 60 au bout de 60 à 90 jours.  Soit en intérêts simples : 20% de rendement en 90 jours ou 81,5% de rendement annuel

En composé on a donc 365/90=4,05 , on va dire 4 cycles complet dans le pire des cas donc démonstration 100€ donnent 100*1,2*1,2*1,2*1,2 =207,36€ soit 107% de rendement.

Démonstration par l’absurde, on suppose my advertising pays est un système honnête et légal, quel est le risque associé puisque le risque est toujours proportionnel au rendement en finance. Avec un tel rendement si on prend la courbe risque / rendement de bondora… sur une entreprise honnête le taux de faillite devrait frôler quoi? 50% annuel peut être plus. Un système qui a plus de 50% de chance de faire faillite par an… sa fait quand même un sacré risque.

il me semble que le taux de défaut est annuel.
il me semble que le taux de défaut est annuel.

 

Incohérence dans la manière de montrer les partenaires

Comme le suggère bien le site http://stopmensonges.com/, quand vous montez une société, la première chose à faire c’est de lui donner du crédit en affichant publiquement les partenaires et les clients que vous commencez à signer.

Une régie publicitaire a d’un coté des partenaires (fournisseurs, comme coca montré sur le site, coca dément travailler avec be on push) qui sont les sites internet avec lesquels vous signez des accords pour gérer et vendre leurs emplacements publicitaires, et de l’autre coté vous avez les clients que vous signez (les annonceurs).

Il est très important surtout pour une société qui démarre d’afficher sur son site la liste de ses partenaires et de ses plus gros clients. Beonpush n’en publie aucun des deux.

La valeur d’un clic est totalement déconnectée de la réalité.

Combien vaut réellement un clic qui a été forcé et dont personne n’achète le produit?

Un clic se monétise entre quelques centimes et quelques euros si ce sont des vrais clics qui transforment. Les faux clics et l’autosurf ne coutent presque rien donc ne rapportent rien. La valeur du business est donc presque nul.

Incohérences dans le système de financement lui-même !

Toujours du même site, mais le point est important et pertinent.

Quand vous voulez financer une société, vous avez plusieurs options…
Soit, vous faites appel à des investisseurs privés.
Soit, vous faites appel à des investisseurs professionnels.
Soit, vous faites un crédit à la banque.

En moyenne, une banque vous prendra entre 5 et 9% de taux d’intérêt. Peut être plus.

Un investisseur professionnel vous prend soit des parts de votre société, soit demande en moyenne 10 à 15% d’intérêt, ça peut être aussi un mixte des deux avec option de sortie du capital social une fois qu’une somme définie a été remboursée par la société à l’investisseur.

La seule raison qui pousserait une société à choisir un système de financement participatif auprès des particuliers et à un taux de rémunération de 150% du capital investit + % sur ses affiliés est que cette société n’a pas réussi à convaincre une banque ou un investisseur privé ou pro… C’est donc que la société ne fait pas de bénéfices sur son activité. Sinon pourquoi avoir choisi 150% à rembourser plutôt que 5 à 15%. Cela n’aurait aucun sens économiquement !

Le site a l’air d’être une entreprise qui ne pas va durer parce que son modèle n´est pas fiable.

Rappel: Les Ponzis payent toujours, au début du moins et ferment après un certain délai.

Une pyramide de Ponzi fait 300 000 victimes dans le monde, la société portugaise Get Easy par exemple.

 

Comme vous pouvez le constater, il y a plus d’inconvénients que d´avantages a tenter un « investissement ».

 Un business situé à perpet les bains

En soit c’est pas une mauvaise chose d’avoir un établissement à l’étranger, mais là il faut réfléchir, c’est pas un hasard. comment joindre quelqu’un facilement?

Comment vérifier que ce n#est pas juste un boite au lettre ou une location? Car comment faire un procès dans ces pays? En gros il n ‘y pas d’établissement concret et facile à joindre en cas de problèmes, ils changent le numéro de téléphone et pouf, disparut.

Le prix d’un avocat est tellement élevé (international)que vous n’avez aucune chance de retrouver votre argent.

myadvertisingpays
grosse alerte

Pas de grands quotidiens ou de presse spécialisée qui en parle

C’est quand même étrange qu’une succes story comme ça ne soit présente nul part.
Pas un seul article dans le monde, le figaro, le républicain lorrain… rien

Nombreux sont les sites qui disent que c’est une arnaque

À ce point il faut peut être pousser un peut sont raisonnement, pourquoi ils disent que c#est une arnaque? Et malheureusement les arguments sont imparables.
nombreux sont les sites qui disent que c’est une arnaque:

Les sites qui parle de my advertising pays sont des sites spécialisés en arnaques…

Les seuls sites référents cette entreprises sont des sites d’arnaques comme   gagnons-ensemble.net qui sont spécialisés dans les arnaques

Conclusion, une arnaque, mettez votre argent ailleurs

je ne pense pas qu’il faille développer plus le fait que c’est une arnaque.
Je vous conseille plutôt de mettre votre argent par exemple sur immocratie qui est au moins légal .
bouton ca interesse

Regardez la différence avec les bons sites de ma rubrique investissements comme : , Lendix, crowdimo, pretup, l’ex finsquare ou encore l’actuel immocratie

Vrai

Vrai

Ce que vous risquez réellement

En plus de perdre votre argent, il y a des risques bien plus gros.

La tentative de gagner de l’argent de manière anormale et facile, en particulier en se laissant manipuler (Ingénierie sociale), pour finir par aboutir à vous faire arnaquer (Fraude 419…), ne fait pas de vous une victime mais un complice.

Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.

Dans une très bonne vidéo documentaire du 05.02.2013 – Aux prises avec la mafia de l’Internet, il y a, entre autres, une interview d’une femme condamnée pour complicité active de blanchiment d’argent après s’être fait piéger dans une opération d’Ingénierie Sociale.

Mais en plus, la vente pyramidale (procédé dit de la « boule-de-neige » ou de la « chaîne d’argent ») est interdite en France depuis 1953 (Article L 122-6 du Code de la Consommation 1° et 2° alinéas). Ce texte a été complété par une loi du 1er février 1995 (3° et 4° alinéas) qui précise les interdictions concernant les réseaux de vente. Depuis cette date, une entreprise qui ne respecterait pas cette réglementation et aurait des pratiques illégales serait condamnée.

Selon la législation française, « Il est interdit de proposer à une personne de collecter des adhésions ou de s’inscrire sur une liste en exigeant d’elle le versement d’une contrepartie quelconque et en lui faisant espérer des gains financiers résultant d’une progression géométrique du nombre de personnes recrutées ou inscrites » (art. L. 122-6 et art. L. 122-7 du code de la consommation) et « cette interdiction est assortie de peines d’amende ou de prison. »

Le tribunal correctionnel d’Albertville a par exemple condamné  à des peines de quatre à dix mois de prison avec sursis 33 Savoyards qui avaient participé à un jeu d’argent s’apparentant à une pyramide de Ponzi, a-t-on appris auprès du parquet.

Ces peines, prononcées pour escroquerie, ont été assorties d’amendes comprises entre 4 500 et 20 000 euros. Quatre autres prévenus ont écopé de simples amendes.

Les sanctions du délit d’escroquerie

Tout d’abord, il convient de rappeler que la prescription de l’escroquerie est acquise passé un délai de trois ans à compter du jour de la remise de la chose convoitée.

Les peines maximales encourues pour escroquerie sont :

– Pour les personnes physiques : 5 ans d’emprisonnement, 375.000 € d’amende et l’interdiction ou la confiscation de certains droits.

– Pour les personnes morales : 1.875.000 € d’amende ainsi que les peines prévues à l’article 131-39 du code pénal.

La tentative est punissable des mêmes peines.

Les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 750.000 € d’amende lorsque l’escroquerie est réalisée :

– Par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission (article 313-2-1° du code pénal) ;

– Par une personne qui prend indûment la qualité d’une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public (article 313-2-2° du code pénal) ;

– Par une personne qui fait appel au public en vue de l’émission de titres ou en vue de la collecte de fonds à des fins d’entraide humanitaire ou sociale (article 313-2-3° du code pénal) ;

– Au préjudice d’une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur (article 313-2-3° du code pénal).

Les peines sont portées à dix ans d’emprisonnement et à 1.000.000 € d’amende lorsque l’escroquerie est commise en bande organisée.

Cela veux dire que si vous parrainer quel-qu´un vous êtes passible du délie d´escroquerie est en bande organisée, si ce n´est de blanchiment.

Une garde à vue peut ainsi être prolongée « à titre exceptionnel » jusqu’à 96 heures, une perquisition effectuée en dehors des heures légales (après 21 heures et avant 6 heures), des écoutes téléphoniques ou des captations vidéo réalisées à l’insu des intéressés.

http://www.lesechos.fr/28/06/2013/lesechos.fr/0202861644137_l-escroquerie-en-bande-organisee–l-un-des-delits-les-plus-severement-punis.htm

 

Blanchiment

 

Le blanchiment d’argent consiste à dissimuler des fonds de provenance illicite (trafic de drogue, vol, escroquerie (dont vente pyramidale), vente d’armes, braquage, fraude fiscale, …) en les réinvestissant dans des activités légales (immobilier, restauration, etc.). C’

L’objectif de l’auteur d’un blanchiment est de faciliter la justification mensongère de l’origine de ces sommes vis-à-vis des autorités. En pratique, le blanchiment « d’argent sale » peut apparaître sous la forme de différents mécanismes, comme par exemple l’établissement de fausses factures entre plusieurs sociétés écran.

Sanctions

En France, le blanchiment est réprimé par l’article 324-1 du Code pénal qui prévoit une peine de 5 ans de prison et 375 000 euros d’amende. Cette sanction peut être aggravée dans certains cas. La peine est par exemple portée à 10 ans d’emprisonnement et 750000 euros d’amende dans deux cas : lorsque le blanchiment est commis de façon habituelle ou en utilisant les facilités que procure l’exercice d’une activité professionnelle et lorsqu’il est commis en bande organisée. Pour un point complet sur les sanctions applicables, voir les articles du Code pénal concernant le blanchiment simple et le blanchiment aggravé.

De plus spécifiquement aux Pyramides:

La loi française, par l’article L122-6 du Code de la Consommation, interdit les systèmes pyramidaux car il interdit :Le non-respect de cette interdiction est, au terme de  l’article L122-7 du même code, sanctionné pénalement d’une amende maximale de 4 500 euros et/ou d’un emprisonnement d’un an. Le délinquant pourra être, en outre, condamné à rembourser à ceux de ses clients qui n’auront pu être satisfaits, les sommes versées par eux.

Parmi les systèmes pyramidaux simples les plus célèbres, on trouve les chaînes de dons (on vous invite à faire un don et à faire tourner la chaîne), ou encore les systèmes dits de cavalerie (montage financier dans lequel le capital des nouveaux entrants est utilisé pour verser les intérêts aux précédents investisseurs).

Cas célèbres

Ponzi : mort dans la misère

Madoff: condamné à 150 ans de prison ferme

Get easy, 300 000 vistimes les parrains sont poursuivis voir http://geteasy-way.eu/#new50   également http://www.lefigaro.fr/argent/2015/04/22/05010-20150422ARTFIG00140-une-arnaque-aux-investisseurs-fait-plusieurs-dizaines-de-milliers-de-victimes-en-france.php    et http://www.tahiti-infos.com/Arnaque-internationale-Get-Easy-une-centaine-de-victimes-en-Polynesie_a120868.html

Autres pyramides: prison pour avoir participé http://www.liberation.fr/societe/2014/02/03/prison-avec-sursis-pour-avoir-participe-a-une-pyramide-de-ponzi_977529

La plus grosse de l’histoire 21/02/2016 Près de 1 million de chinois ont été victimes d’une escroquerie financière sur une plateforme de prêts entre particuliers pour  7,6 milliards. http://www.latribune.fr/economie/international/chine-une-chaine-de-ponzi-a-7-6-milliards-de-dollars-mise-au-jour-547524.html

et pour ceux qui ont oubliés de déclarer les gains

:La fraude fiscale consiste à échapper ou tenter d’échapper à l’impôt par tout moyen. L’auteur d’une fraude fiscale peut se voir appliquer des sanctions fiscales et pénales.Le fait de dissimuler des revenus ou biens imposables vous expose à des sanctions fiscales.Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement Vous êtes l’auteur d’une fraude fiscale si vous utilisez délibérément certains procédés pour échapper ou tenter d’échapper, en partie ou totalement, à l’impôt.À ce titre, sont notamment considérés comme des comportements frauduleux :

  • une omission délibérée de déclaration,
  • une dissimulation volontaire de biens ou revenus soumis à l’impôt,
  • l’organisation de son insolvabilité,
  • plus généralement, toute manœuvre visant à faire obstacle au recouvrement de l’impôt.

Si l’administration fiscale détecte un comportement frauduleux, elle peut engager des poursuites pénales après avis de la commission des infractions fiscales. Indépendamment des sanctions fiscales, l’auteur d’une fraude fiscale encourt :

  • 500 000 € d’amende
  • et 5 ans d’emprisonnement.

Ces peines sont portées à 2 000 000 € d’amende et 7 ans d’emprisonnement lorsque les faits ont été commis en bande organisée ou grâce à :

  • l’ouverture de comptes ou à la souscription de contrats auprès d’organismes établis à l’étranger,
  • l’interposition de personnes ou d’organismes écran établis à l’étranger,
  • l’usage d’une fausse identité ou de faux documents (ou toute autre falsification),
  • une domiciliation ou un acte fictif ou artificiel à l’étranger.

Un intermédiaire non habilité s’expose à des sanctions pénales.

Si l’entreprise n’a pas les autorisations pour vendre des produits financiers.

Autres risques

Vous êtes également certain de perdre votre emploi (ben oui votre patron ne garde pas un escroc reconnu) et comme il y a un dossier dans le casier judiciaire, de nombreuses professions deviennent interdites .

De plus avec un trou de 10 an sur le CV, ça va être difficile de retrouver un travail.

N’oubliez pas que c’est le perdant du procès qui paye les avocats du gagnant (voir http://www.cidj.com/frais-de-justice-qui-paie-quoi/fin-d-un-proces-qui-paie-les-avocats-et-autres-frais-non-compris-dans-les-depens)

  • Si vous souhaitez que votre adversaire vous rembourse ces frais, il faut que votre avocat le demande lors du procès. En effet, au contraire des dépens, pour lesquels le juge se prononce toujours, il n’étudie la question des honoraires de justice que si l’avocat le lui demande expressément au titre de l’article 700 du Code de procédure civile.
  • Si vous êtes poursuivi devant le juge pénal, vous pouvez être condamné à rembourser à la victime les frais d’avocat et/ou d’huissier qu’elle a dû engager pour se défendre (art. 475-1 du Code de procédure pénale).

Rappel de prudence l´AMF Publié le 12 mars 2014

L’AMF met en garde le public contre les offres de placement promettant des rendements exceptionnels s’appuyant, de manière visible ou non, sur la mise en place d’un système de recrutement, de parrainage ou d’adhésion. D’apparence très attractive, ces offres font miroiter des gains élevés qui sont irréalistes. Elles cachent généralement de véritables escroqueries permettant, dans certains cas, le blanchiment d’argent et dans la plupart des cas, la perte du placement de départ pour l’épargnant.

Ce type de montage peut prendre différentes formes : trading sur le marché des changes (via une plateforme FOREX non autorisée), ou vente par correspondance de biens ou de services. Le but pour ces sociétés est de recruter en permanence de nouveaux adhérents qui viennent s’ajouter aux membres existants. Les derniers recrutés apportent de nouveaux fonds en s’inscrivant, lesquels sont en partie reversés aux anciens adhérents pour gagner et maintenir leur confiance : c’est ce qu’on appelle un placement pyramidal. Médias et internet en particulier, voisinage, « bouche à oreille » : le recrutement peut s’effectuer de diverses manières.

Le dispositif perdure tant que des nouveaux recrutements sont possibles. Lorsqu’il s’écroule, quelquefois assez rapidement, les membres perdent généralement l’intégralité de leur mise de départ au profit, souvent, du seul initiateur et de ses complices.

L’AMF appelle les épargnants à la plus grande vigilance et les invite à :

  • Ne pas répondre à ce type d’offres et ne pas les relayer auprès de tiers ;
  • En cas d’escroquerie, les victimes doivent déposer plainte et fournir aux autorités judiciaires compétentes toutes les informations possibles (références des transferts d’argent, contacts identifiés, adresses, mails ou courriels, etc.).

De manière générale, l’AMF conseille aux épargnants de suivre les règles suivantes avant tout investissement :

  • Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de placement offrant un rendement élevé et sans risque ;
  • Se renseigner sur la légalité de l’intermédiaire financier qui propose le produit en consultant la liste des établissements autorisés à opérer en France (http://www.amf-france.org > Accès rapides > Produits d’épargne agréés (GECO)). Pour vous assurer que l’intermédiaire qui vous propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d’investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search).

Un intermédiaire non habilité s’expose à des sanctions pénales.

Pour répondre aux questions et interrogations des épargnants, l’AMF met à disposition son site internet http://www.amf-france.org ou le service Epargne Info Service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

L’Institut pour l’éducation financière du public (IEFP) met à la disposition des épargnants une présentation des systèmes de ventes pyramidales sur son site internet : www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Articles/Systeme-de-vente-pyramidale

Pour dénoncer (parraineurs, preuve de paiement, site vantant vivre de Ponzis  ):  https://www.internet-signalement.gouv.fr/

Regardez la différence avec les bons sites de ma rubrique investissements comme : crédit.fr ,bolden, Lendix, crowdimo, pretup ,finsquare

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite