Quand devez–vous lancer une campagne de crowdfunding ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

C’est décidé ! Vous avez enfin imaginé le produit ou le service idéal à commercialiser et afin de financer sa création et production, une idée originale s’est imposée à vous : le crowdfunding ! Un mode de financement de plus en plus utilisé par divers acteurs tels que les PME, les communes, jusqu’à l’entrepreneur en passant par l’étudiante inventive.

 

Or, vous devez être conscient que malgré ses avantages non négligeables une campagne de crowdfunding ne se fait pas en un jour. Pour préparer la réussite de votre projet, il faut réfléchir méticuleusement à divers éléments auquel on ne pense pas toujours au premier abord ou que l’on néglige du fait de leur prétendue évidence. Vous voulez vous lancer ? Voilà tout d’abord quelques conseils pour que vous sachiez dans quelles conditions démarrer une campagne de crowdfunding.

Tout d’abord, prenez le temps de bien choisir votre plateforme de crowdfunding :

Avant toute chose, le choix de la plateforme est primordial afin de garantir votre succès. Il faut alors pour choisir sa plateforme parmi les dizaines de sites existants prendre en compte plusieurs critères :

 

Le type de financement souhaité (comme le don, la contrepartie l’investissement ou le prêt), qu’il faudra donc choisir selon votre idée de financement de projet. À noter qu’il existe des plateformes de crowdfunding pouvant prendre des commissions en pourcentage sur les projets présentés. Ces données doivent donc être comparées entre elles pour vous permettre une réduction des coûts dans les limites du raisonnable.

 

L’affluence déjà existante sur la plateforme, qui vous permettra alors de toucher plus facilement une audience susceptible d’être intéressée par votre campagne.

 

Le taux de succès d’un site non pas global, mais ne prenant en compte que des projets ayant des caractéristiques ressemblantes au vôtre pour plus de précision. Celui-ci vous permettra alors de comparer les différentes audiences présentes et quel type de public vous pouvez davantage toucher en fonction du site choisi

 

Ne pas s’y prendre au dernier moment :

 

Il vous faudra au minimum deux mois de préparation avant de lancer la collecte.

 

Préparer en amont le matériel promotionnel (vidéo de présentation ou de précisions, campagne d’emails, contenu à partager sur les réseaux sociaux à chaque palier atteint, des visuels nouveaux à chaque palier atteint ou lorsque vous souhaitez rebooster votre campagne par exemple…), ce qui vous laissera alors le temps durant la campagne de vous consacrer à celle-ci en faisant parler de vous et de votre projet. C’est cette capacité à diffuser l’information (ici votre projet) qui déterminera grandement la réussite de votre projet.

 

Prévoir le montant exact de la collecte que vous demandez et le coût total du crowdfunding (commission probable de la plateforme, coût des contreparties offertes, etc.) et sachez ensuite le justifier clairement sur votre page de crowdfunding afin que les participants de votre projet soient un peu plus rassurés à l’idée de faire confiance à votre projet. Également, mesurez votre demande par rapport à la communauté que vous avez : une petite communauté ne pourra vous apporter des dizaines de milliers d’euros.

 

Organiser la production de contreparties alléchantes et originales (si vous avez choisi un financement par contreparties) par paliers (5 paliers suffisent généralement) et ayant un taux de rentabilité (coût de la contrepartie/don) de plus en plus faible lorsque les dons sont de plus en plus importants. Afin de motiver vos participants à, non pas simplement donner, mais également à donner davantage que ce qu’ils avaient prévu au départ : la contrepartie doit être suffisamment importante et utile pour que le participant accepte d’augmenter l’importance de son don en échange d’une contrepartie plus intéressante.

 

Organisez de manière stratégique votre calendrier de campagne :

 

Déterminez votre début de campagne à un moment clé de votre projet : qu’il s’agisse de la production des premiers prototypes de biens ou de services, de la mise sur plan de votre projet entier ou d’autres évènements, vous devez montrer implicitement aux potentiels participants que votre projet est un projet en plein décollage qui a toutes les chances de réussir. Vous ne récoltez pas de l’argent aléatoirement, mais en vu de financer un projet en particulier, il est alors logique que la date choisie soit spéciale.

 

La durée de votre projet devra également se faire de manière stratégique :

Faites attention au calendrier fiscal, ce qui vous permettra peut-être de faire bénéficier aux clients de réductions fiscales, ce qui les encouragerait d’autant plus.

Évitez à tout les dates de début ou de clôture de votre campagne tombant pendant des jours fériés ou des vacances, surtout lors du mois d’août, pour la bonne et simple raison que les potentiels intéressés seront moins susceptibles d’être disponibles sur la plateforme.La campagne devra être également suffisamment longue pour vous permettre de créer une dynamique vous permettant de toucher assez de personnes pour récolter la somme que vous aviez fixée. Mais ne dépassez pas 40 jours de campagne pour éviter son essoufflement.

 

Choisir une période où vous êtes disponible ou lorsque vous avez de la main-d’œuvre pour s’en occuper.

 

Donnez une dimension particulière à votre projet aux yeux des participants :

Pour qu’il se distingue de dizaines voire de centaines d’autres projets, vous devez impérativement soigner l’aspect esthétique, mais également l’aspect humain de votre démarche.

 

Ne lancez votre projet que lorsqu’il est réaliste et simple, car c’est ce type de projet qui fonctionne le mieux de par sa simplicité de démarche et par le fait que les donateurs peuvent alors facilement comprendre de quoi il retourne. Faites relire l’intégralité de votre campagne à une personne ne connaissant pas votre projet afin d’être certaine de sa clarté. Et demandez également à une personne ne faisant jamais de fautes de repasser sur votre présentation afin d’éviter les petites fautes qui peuvent parfois discréditer une campagne tout entière.

 

Si votre projet est une boutique alors l’intention qu’elle porte est sa vitrine. Il faut alors mettre en place à la fois une page de projet efficace, qui donne envie de s’attarder, mais aussi une idée qui sera comme une histoire contée pour les potentiels participants afin de la faire ressortir parmi les autres. Faites en sorte de montrer votre enthousiasme. C’est comme cela que la confiance peut s’installer entre le projet et ses visiteurs.

 

Dans votre présentation de projet, faites en sorte que le texte soit soigné et logique :  qu’il n’y ait pas d’imprécisions, de répétitions, il faut faire vivre votre description en l’aérant à chaque idée. Il est aussi fortement conseillé de rajouter des images (des schémas ou des graphiques par exemple).

 

Lorsque vous avez effectué toutes ces tâches, il ne reste qu’à vous dire une seule chose : lancez-vous et puisse votre campagne de crowdfunding réussir !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link