Immobilier : les meilleures ventes de la décennie attendues en 2016

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
Lyon view
Lyon view

getty image

La reprise du marché immobilier devrait s’intensifier et les ventes pourraient atteindre des niveaux inconnus depuis plus de 10 ans, selon le Crédit Foncier. Mais les prix devraient continuer à légèrement baisser.

NDLR: CROWDIMO FAIT DE L´IMMOBILIER A PARTIR DE 1000 EUROS

L’année immobilière s’annonce pour l’heure sous de très bons auspices. Les ventes de logements, qui ont sensiblement rebondi en 2015, avec 800.000 transactions dans l’ancien, selon le Crédit Foncier (+16% par rapport à 2014), pourraient s’envoler en 2016. Le Crédit Foncier anticipe en effet la vente de 825.000 biens anciens cette année. Un record, inégalé depuis plus de 10 ans (pour mémoire, 821.000 transactions avaient été réalisées en 2006 et 810.000 en 2007).

L’immobilier neuf devrait également continuer à relever la tête. Certes, en 2015 seuls 352.000 logements neufs sont sortis de terre (comme en 2014). «Mais, les permis de construire sont repartis à la hausse», souligne Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier. Ce qui, pour ce dernier devrait donc se traduire cette année par la construction de 379.000 logements.

En baisse, les taux des crédits immobiliers sont proches des niveaux records mai 2015

Comme ce fut déjà le cas en 2015, les taux des crédits immobiliers extrêmement bas devraient jouer un rôle clé. «Le maintien des taux au cours des prochains mois, à des niveaux jamais vus, devrait permettre une reprise durable du marché du logement», estime Bruno Deletré, qui table sur des taux de crédit à 2,2% en moyenne tout au long de l’année. Depuis le début de l’année, les taux des emprunts immobiliers ont recommencé à baisser, dans le sillage de l’emprunt d’État Français à 10 ans, l’OAT, sur lequel ils sont indexés, tombé à 0,61%.

«Certaines banques ont baissé leurs taux de 0,25%. De façon générale, on se rapproche des niveaux records de mai 2015», constate Jérôme Robin, président de Vousfinancer.com. Résultat: en 2016, les banques pourraient accorder 163 milliards d’euros de crédits immobiliers (hors renégociations de prêts), soit 4,5% de plus qu’en 2015 qui avaient déjà été une très bonne année, estime l’étude du Crédit Foncier.

Par ailleurs, l’entrée en vigueur du nouveau prêt à taux zéro (PTZ) le 1er janvier pour deux ans (plafonds de ressources relevés, montant du prêt pouvant atteindre 40% de l’opération, différé de remboursement et durée du prêt allongée) devrait soutenir le marché dans le neuf.

Paradoxalement, malgré le boom des transactions, les prix devraient continuer à baisser de 0,9% en moyenne selon le Crédit Foncier (dont -1% en province et -0,8% en Île de France). «Le marché est soutenu par le crédit immobilier peu cher, mais la conjoncture reste difficile: le taux de chômage est élevé, les prix ont peu baissé, surtout dans le neuf et restent chers», justifie-t-on au Crédit Foncier. En fin d’année cependant, les prix pourraient se stabiliser. Mais, les disparités entre régions et selon la qualité et l’emplacement des biens vont se creuser, prévoit le Crédit Foncier. La baisse des taux des crédits immobiliers depuis 2008 (5,07% en moyenne) ont permis aux emprunteurs de gagner 25% de pouvoir d’achat. L’érosion plus récente des prix de la pierre joue aussi. Selon les calculs du Crédit Foncier, le coût moyen d’une acquisition a baissé de 8,6% entre l’été 2013 et l’été 2015.

CROWDIMO FAIT DE L´IMMOBILIER A PARTIR DE 1000 EUROS

 

Pourquoi à mon avis cela est une bonne année?

Tout simplement car 2016 n´est pas une année d´élections t il y encore la loi Pinel pour l´investissement. Je pense également que niveau investissement le marché en 2015 a bien baissé et c´est intéressant.

Crédit et immobilier

Dernier point le crédit. Il faut savoir que le crédit est un facteur important dans l´immobilier. En effet les personnes ont tendance à emprunter jusqu`à leur maximum possible afin d´acheter le bien immobilier. Ainsi toute baisse du taux du crédit va baisser les mensualités de ce dernier ce qui va finir par augmenter la capacité maximum des personnes souhaitant emprunter car les banques prêtent pour que vos mensualités représentent 25% à 33% du montant de vos revenus.

De ce fait il y a une forte sensibilité des acquéreurs au sujet de l’évolution des taux d’intérêt. Plus les taux sont bas plus les personnes peuvent emprunter et donc elles peuvent acheter de biens immobiliers. Mais il faut savoir que ce n´est pas tout, en effet le prix de l´immobilier est fortement influencé par le montant que les gens peuvent acheter donc leurs épargne, le marché de l´emploi et leurs capacité à emprunter.. Le marché de l´emploi ne bouge pas beaucoup , mais le taux bas va aider surtout après qu´il y a eu une baisse des prix. Avec une baisse des prix et une demande solvable forte vous obtenez selon la loi de l´offre et de la demande beaucoup de ventes, tout simplement.

d´après un article partagé que j´ai trouvé qui a pour source et auquel j’ai fait un travail original

http://immobilier.lefigaro.fr/article/immobilier-les-meilleures-ventes-de-la-decennie-attendues-en-2016_5a5070e4-cfda-11e5-a066-f38098156ec4/

 

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite