LEGENDRE PATRIMOINE, une arnaque aux placements de 40 millions d’euros ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Legendre patrimoine

Le sujet fait la Une du quotidien « Le parisien » ce matin (21 janvier 2016) : « Faux placements, vraies arnaques » et annonce les soupçons d’une gigantesque arnaque dont le montant pourrait atteindre 40 millions d’euros.

le parisien

En Juin déjà 2015, l’AMF publiait un communiqué de presse dans lequel elle mettait en garde les épargnants contre un discours commercial agressif et probablement trompeur qui annonçait des rendements incroyables avec un niveau de risque très faible.

 

 

Le rendement sans risque n’existe pas voir l´article le couple rendement risque

Communiqués de presse AMF : 2015

L’Autorité des marchés financiers attire l’attention du public sur certains produits commercialisés par « Legendre Patrimoine »

Publié le 9 juin 2015

L’AMF reçoit de nombreuses questions de la part d’investisseurs particuliers et de professionnels relatives aux activités de LEGENDRE PATRIMOINE. Dans ce cadre, l’AMF attire l’attention du public sur le site internet http://www.legendre-patrimoine.com.

La société Global Patrimoine Investissement (dont la dénomination commerciale est « Legendre Patrimoine ») dont le siège social est situé 34, avenue des Champs-Elysées 75008 Paris, propose, par le biais de son site internet, des solutions de défiscalisation dans le domaine immobilier ainsi que différents placements dans des domaines variés, dont le domaine photovoltaïque.

Le concepteur et gestionnaire de ces produits est la société France Energies Finances.

Certains documents relatifs aux produits de placements dont l’actif sous-jacent est constitué de panneaux photovoltaïques, annoncent des perspectives de rendement élevé (4%, 6% voire 7% par an).

Ces produits sont notamment les suivants :
• « France Energies Rendement 4% »(1)
• « France Energies Rendement 6% »(1)
• « France Energies Rendement 7% » (dénommé indifféremment « SEP France Energies rendement 7% » ou « Legendre rendement 7% ».)

Legendre Patrimoine commercialise également des produits présentés comme « défiscalisant », et éligibles au dispositif Girardin Industriel.

La commercialisation de tout ou partie de ces produits se fait également par l’intermédiaire d’autres sociétés (notamment Kalys Investissements).

L’AMF précise, conformément à l’article L. 621-15 I du Code monétaire et financier, qu’elle a transmis les éléments qu’elle détient sur Legendre Patrimoine et les sociétés impliquées tant dans la conception et la gestion des produits susvisés que dans leur commercialisation, au Parquet de Paris auprès duquel les investisseurs peuvent se faire connaître.

D’une manière générale, l’AMF invite les épargnants à appliquer des règles de vigilance avant tout investissement :

  • Aucun discours commercial ne doit vous faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire (l’épargnant pourra aussi se référer au taux du livret A) comporte a priori un risque sensible ;
  • Les informations communiquées par votre intermédiaire doivent être claires et compréhensibles. L’adage « n’investissez que dans ce que vous comprenez » vous évitera bien des déconvenues ;
  • Obtenez un maximum d’informations sur les intermédiaires qui vous proposent le produit (habilitation/agrément, identité sociale, siège social etc.) ;
  • Posez-vous la question de savoir comment, et par qui, est réalisée la valorisation (prix d’achat ou de vente) du produit proposé.

Enfin, compte tenu de leurs caractéristiques intrinsèques, certains investissements présentent un risque élevé d’absence de liquidité à la revente du produit. Il est donc impératif de se renseigner précisément sur les règles ou mécanismes mis en place qui permettent la revente du produit.

Pour vous assurer que l’intermédiaire qui vous propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d’investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search). Si la personne ne figure sur aucune de ces listes, nous vous invitons fortement à ne pas répondre à ses sollicitations.

A propos de l’AMF


Autorité publique indépendante, l’AMF est chargée de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés. Visitez notre site www.amf-france.org

Vous avez des questions ?


Vous pouvez vous renseigner sur notre site internet http://www.amf-france.org ou contacter l’équipe d’AMF Epargne info service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Contract presse :
Direction de la communication de l’AMF – Caroline Leau – Tél : +33 (0)1 53 45 60 39 ou +33 (0)1 53 45 60 28

Notes

Précision en date du 7 août 2015 : L’AMF précise que les produits « France Energies Rendement 4 % » et « France Energies Rendement 6 % » mentionnés dans ce communiqué n’ont pas été commercialisés par Legendre Patrimoine (dénomination commerciale de Global Patrimoine Investissements), mais principalement par la société Kalys Investissements et qu’ils le sont encore.

Des produits qui ne font pas partie de l’offre selon Legendre patrimoine pour cette première accusation

« Nous n’avons jamais commercialisé France Energie Rendement 4% et France Energie Rendement 6%, se défend Louis Sanguinetti, le président de Global Patrimoine Investissement, joint par L’Argent & Vous. On nous reproche également la commercialisation de France Energie 7%. Mais nous avons arrêté de le proposer début avril ». C’est aussi le cas pour le Girardin industriel, d’après le groupe.

Pour appuyer son propos, le dirigeant met d’ailleurs en avant une décision de justice datée du 2 juin dernier et consultable sur son site. En avril, l’AMF avait assigné la société en référé afin qu’elle cesse de commercialiser le produit FER 7%. Or, l’ordonnance rendue par le TGI (et mise en ligne par Global Patrimoine Investissement) constate que « le litige est devenu sans objet », le produit n’étant plus proposé.

Louis Sanguinetti dit donc ne pas comprendre que cette alerte de l’AMF intervienne après l’ordonnance du TGI.

 Toutefois Legendre commercialise bien du photovoltaïque

 

Legendre patrimoine

 

Pourquoi une arnaque cette fois ci selon le journal?

L’arnaque au Girardin industriel et à l’investissement dans des centrales photovoltaïques n´aurai jamais été réalisés.

L’arnaque est relativement simple : Les fonds collectés auprès des épargnants n’auraient tout simplement pas été intégralement investis dans les projets qui auraient dû financer et les centrales photovoltaïques jamais mises en service.

Au-delà de la remise en cause de l’avantage fiscal espéré par les épargnants Legendre Patrimoine et FSB Holding (société de tête à l’origine de la construction du modèle) pour absence de raccordement des centrales photovoltaïques, c’est la perte du capital investi par les épargnants qui doit être redoutée.

 

 

On compte plusieurs milliers de clients floués », assure Hélène Féron-Poloni, l’une des avocates des victimes. Au total, le journal fait état d’environ 1500 épargnants floués par ces produits financiers dans le photovoltaïques. Les ressemblances avec d’autres grandes escroqueries financières (Madoff, Aristophil, etc.) sont troublantes : rendements promis au-dessus de la moyenne (ne disons pas mirobolant, 8% par an n´est pas énorme) mais c´est surtout des millions d’euros (40 M€ précisément) évaporés, des montages opaques, une multitude de sociétés imbriquées les unes dans les autres…

Où sont donc passés les 40 M€ des épargnants séduits par les produits du groupe FSB Holding et sa filiale France Energies Finance (FEF) ? Ce sera à la justice de l’établir. Selon nos informations, une enquête préliminaire est ouverte au parquet de Paris. La brigade financière tente d’éclaircir cette affaire tentaculaire aux ramifications internationales. Les enquêteurs s’appuient sur plusieurs signalements de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy.

Une association de victimes pour limiter la casse

Alors que la société qui les a floués, le groupe FSB Holding, est en redressement judiciaire, les épargnants se sont constitués en association. Objectif : limiter la casse. « Si nous récupérons 50 % de notre capital, nous serons contents », confie Philippe Barbet, le président. On leur avait pourtant promis des rendements « garantis » de 7 %. Trop beau pour être vrai ? L’Autorité des marchés financiers (AMF) alerte : « Le rendement rémunère un risque. S’il est trop élevé, c’est qu’il y a danger. »

La fin d’un rêve.

Malgré ses 75 printemps, Louis-Pierre Cavaillé comptait bien emmener sa chérie au Mexique… Mais ce Toulousain n’a plus les moyens de voyager. Des placements hasardeux ont mis fin à ses envies d’ailleurs. « C’était il y a quatre ans. J’avais un peu plus de 200 000 € à investir. A 75 ans, on pense à la transmission, à la famille. Je cherchais donc des placements sécurisés. » En surfant sur les sites Internet de conseils en épargne, il croit découvrir la perle rare : un placement offrant un rendement de 7 % proposé par la société Legendre Patrimoine. Comment justifier une telle rentabilité ? L’argent était censé financer des centrales électriques propres. Toutefois grande erreur, il n´a pas diversifié comme je vous le conseille tout le temps en plaçant sur plusieurs sites, plusieurs produits etc. enfin bon après on demande de faire ça aux commerciaux…

Ancien responsable financier chez IBM, Louis-Pierre Cavaillé se plonge dans la documentation. « Les produits paraissaient sûrs, garantis. On nous parlait d’assurance, d’assistance juridique avec un cabinet d’avocats, on citait même le nom d’EDF », souligne-t-il. Après quelques coups de fil aux conseillers patrimoniaux, il commet l’erreur de sa vie. « J’ai versé une première fois 100 000 € en 2013 sur le produit de placement, puis de nouveau 100 000 € l’année suivante. » Grosse erreur.

Au départ, tout se déroule à merveille. « J’ai touché des intérêts en 2014. » Mis en confiance, Louis-Pierre Ca-vaillé paraphe même un contrat de défiscalisation dit Girardin et investit plus de 25 000 € avec la promesse de réduire fortement ses impôts, une bonne idée en soit. Toutefois en 2015 aucun intérêt ne lui est versé. « J’ai demandé à mon conseiller en gestion de patrimoine où avait été placé mon argent. Il m’a répondu : Je ne sais pas, mais ce n’est pas normal que je ne sache pas. » Quelques semaines plus tard, Legendre Patrimoine lui transmet des documents. « Il y avait des plans des centrales électriques, des photos, des courriers. Stupidement, j’ai été rassuré. » Jusqu’au jour où un conseiller le prévient par téléphone qu’un administrateur (donc que la société est en difficulté) vient d’être nommé pour gérer la société qui organisait ses placements. « Là, je me suis dit : ça sent mauvais, raconte Louis-Pierre Cavaillé, aujourd’hui, fataliste. Si j’arrive à récupérer 15 à 20 % de mon investissement initial, je m’estimerai déjà heureux. Mais beaucoup de victimes se retrouvent dans des situations inextricables. »

C’est le cas notamment de Michel P., 66 ans, qui a défiscalisé plusieurs années de suite par le biais de Girardin industriel. Pourtant les installations électriques qu’il a financées ne sont jamais sorties de terre. Pour lui, c’est la double peine. Il va donc perdre de l´argent et avoir un redressement fiscal car il n´a pas rempli les conditions. « J’ai reçu un avis rectificatif de l’administration, soupire Michel. Bercy me réclame l’économie d’impôts réalisée en 2012 via le Girardin industriel. »Total , environ 10 000 € auxquels il faut ajouter 10 % de pénalités et d’intérêts de retard. Pire : « Je vais me retrouver dans la même situation vis-à-vis du fisc en 2013, 2014 et 2015 », sait déjà Michel. « Je me suis fait flouer ».
Madame S. , la trentaine,   employée et à l’époque au chômage elle avait emprunté de l’argent afin de pouvoir investir dans ces produits intéressants et qui « sur les sites de comparatifs d’épargne sur Internet étaient très bien classés », assure-t-elle. Elle emprunte de l’argent à 2 ,96% un bon taux pour utiliser l´effet de levier, espérant théoriquement pouvoir attendre de son investissement un rendement de 7 % et encaisser la différence. « J’ai investi 50 000 € et maintenant je suis obligée de reporter mon projet immobilier. Je suis coincée »,dit-elle. L´effet de levier a joué en effet de massue, elle perd une grosse somme.

Je ne savais pas que c´était une arnaque mais je savais que le placement était mauvais (JF de richesse et finance)

Je n’ai jamais tenté de mettre mon argent dans le photovoltaïque pour deux raisons:

Lors de mon analyse, pour un ami, j´ai vu que franchement on ne parle pas beaucoup des risques ou d´emplacement alors que je pense que le photovoltaïque en Lorraine c´est pas terrible alors qu’à Toulouse..

Et ensuite et surtout, car des amis qui ont travaillé dedans m´ont clairement dit que c´est pas bon voir carrément mauvais (Ils étaient des commerciaux dans le photovoltaïque !).

Pourtant Legendre patrimoine est une société de conseil en gestion de patrimoine indépendant adhérente de l’ANACOFI.

Derrière cette arnaque potentielle, Legendre Patrimoine a joué un rôle clef : La distribution des produits financiers. Legendre Patrimoine est une société de conseil en gestion de patrimoine indépendant contrôlée et adhérente de l’ANACOFI.

Est-ce que cette association de CGPI a réalisé suffisamment de contrôles? Quelles ont été les sanctions internes de la part de l’ANACOFI à l’encontre de Legendre Patrimoine depuis ce communiqué de l’AMF ?

 

Legendre patrimoine réalisait sa prospection client via un réseau physique de conseillers en gestion de patrimoine et disposait d’une prestigieuse adresse Parisienne, mais également via une abondante publicité sur internet . Comme quoi cela ne veut rien dire !

Conclusion

Il faut toujours diversifier et bien réfléchir à ses investissements.

 Au total, le journal fait état d’environ 1500 épargnants floués par ces produits financiers dans le photovoltaïques, mais qu’en est-il des autres produits commercialisés par Legendre Patrimoine ?

Regardez la les bons sites de ma rubrique investissements comme : crédit.fr ,bolden, Lendix, crowdimo, pretup ,finsquare

Ou inscrivez-vous directement : lendix,crowdimo ,bolden, pretup code 0JWN5CH1, crédit.fr Code Promo pour obtenir un bonus: P10073 ,dividom ,finsquare ,

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite