Le bilan patrimonial

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
le bilan patrimoniale est comme une photo de votre vie
le bilan patrimoniale est comme une photo de votre vie

Une question revient souvent dans quel ordre constituer sont patrimoine et dans quel proportions ?
La première chose est de faire un bilan patrimoniale pour cela on analyse plusieurs choses.

Qu’est-ce que le bilan patrimonial ?

Vous souhaitez connaître de manière plus approfondie votre situation financière et patrimoniale, dans ce cas, le bilan patrimonial vous aidera à effectuer l’évaluation de votre patrimoine.
Cependant, le bilan patrimonial a aussi d’autres objectifs, à savoir :
• analyser votre situation, etes vous marié? pacsé?
• étudier vos placements financiers, y a t il trop de placement liquide comme un livret A plein? Pourquoi?
• anticiper les revenus futurs, les transmissions …
Selon vos objectifs, vos besoins seront analysés de la façon suivante :
• à court terme (1 an environ),
• à moyen terme (2 à 3 ans),
• à long terme (5 ans et plus).

 

On constate souvent que les gens sont focalisé sur le court terme avec des résultats immédiats, en effet en tant que conseiller en gestion de patrimoine la plupart des clients veulent surtout baisser leurs impôts au lieu de construire un patrimoine.

Rares sont les clients qui sont prêts à construire sur plus de 5 ans quelque chose. D’ailleurs rare sont les clients voulant investir, ce mot étant connoté négativement en France par la classe moyenne.

Établir un diagnostic de votre situation patrimoniale

Éléments à prendre en compte

Avant de rencontrer un conseiller pour établir un diagnostic de votre situation patrimoniale, il est indispensable de vous munir de différents documents, comme :
• les avis d’imposition,
• les relevés de ou de plusieurs banques,
• une estimation de vos biens immobiliers,
• le montant des crédits à rembourser

Votre situation patrimoniale prendra également en compte :

  • la composition familiale (situation familiale),
  • votre régime matrimonial,
  • votre age
  • votre situation professionnelle (salaires, dividendes, jetons de présence, statut social),
  • votre situation fiscale (poids de l’impôt : TMI, ISF),
  • et votre situation patrimoniale (vos biens et vos dettes)

 

L’analyse du patrimoine : le bilan

L’analyse est généralement présentée sous la forme d’un bilan. Le bilan est comme un instantané de votre vie. Le bilan reprendra : les actifs, le passif et les éléments hors bilan de la situation familiale (madame et monsieur).
Les actifs comprennent :

  •  les biens d’usage : résidence principale et/ou secondaire, meubles, (kyosaki définirait lui la résidence principal comme un passif car elle coute objectivement de l’argent)
  • les biens professionnels : parts sociales, sociétés, fonds de commerce,
  • l’immobilier de rapport : immobilier en direct, parts de SCI, SCPI.
  • Les placements financiers : comme l’assurance vie, les actions, obligations,l’épargne comme le livret A ou le PEL et enfin les disponibilités comme le Codevi, comptes-courants, OPCVM monétaire.

Ce qui découlera sur le total général des actifs qui génèrent des revenus du patrimoine.

Le passif comprend :

  • les emprunts professionnels : financement de fonds de commerce, parts sociales, etc.
  • les emprunts privés : financement immobilier, consommation, découvert.
    Cela permettra de connaître le total général du passif.

Les éléments hors bilan :

  • droit : plan de stock option, retraire, assurance décès,
  • obligations : cautionnement, crédit-bail.

Bon à savoir : les stocks options n’entrent pas dans le bilan, car ils prennent leur valeur après leur levée éventuelle.
Le bilan patrimonial est généralement accompagné d’un budget prévisionnel (dépenses et recettes).
Ces divers éléments font l’objet d’une simulation. Cette dernière permettra de mesurer l’impact des différentes solutions à envisager sur votre patrimoine et comment le faire évoluer de manière satisfaisante.

Objectif de placement en fonction de l´âge

De 20 à 30 ans
Vous décrochez votre premier «vrai» emploi :

En principe vous avez péché ou pas dans votre épargne pour vos études, maintenant que vous avez un job vous devez vous équiper, avoir 3 à 6 salaires sur votre livret d´épargne comme font de roulement et vous pouvez investir dans des produits à fort rendement.

Vous épargnez en vue d’autres objectifs comme l’achat d’une voiture  .

A ce stade vos revenus sont entièrement le fruit de votre travail.

Erreur courante: reporter la retraite à plus tard ou ne pas savoir doser le risque(trop ou trop peu)
Objetif :rendement+épargne de précaution

Vous vous mariez :
Un mariage est un jour important dans une vie. Pour faire face aux dépenses, les futurs mariés optent en très grande majorité pour le bas de laine !

Eh oui, si le mariage était financé autrefois exclusivement et en quasi totalité par les parents des futurs époux, aujourd’hui les choses ont bien changé !

Pensez à votre régime matrimonial, pratiquement un mariage sur deux se solde par un divorce.

De plus pensez à prendre des assurances réciproques.

De 30 à 40 ans

Vous obtenez une augmentation de salaire ou une promotion :
Si vous continuez à placer de manière intensive votre épargne, vous ne le regretterez pas.

A ce stade normalement vous avez au moins 3 mois de réserve et quelques milliers d’euros d’actifs.

Objetif : rendement

Vous achetez une maison :
Attention l´immobilier est particulier, faite attention à ne pas acheter dans une bulle et si vous avez bien placé en principe une bonne partie du crédit est compenser par vos revenues de placement.
Vous avez un enfant :
Ouvrez un livret jeune+ une assurance vie en unité de compte, vous avez 18 ans pour rentabiliser votre placement parfois 25 alors ne gacher pas tout ce temps avec des produits garanties, car ils sont souvent garanties sans rendement. Diversifier les placements de vos enfants.

Pensez également à protéger vos enfants si il vous arrive quelque chose avec une assurance.

De 40 à 50 ans
Vous changez d’emploi :

Continuer sur votre lancer, en principe vous devriez commencer à avoir des facilités financières. A ce stade les dés sont presque joués, mais il est possible de rattraper un mauvais coup ou de tomber, faites attention.

Objetif :rendement+ sécurité

De 50 à 60 ans

Vos enfants ont quittés le foyer familial :
Si vos enfants sont financièrement indépendants, vous pouvez maintenant vous concentrer sur votre épargne-retraite.

Vous entrez dans la cinquantaine :
Avez-vous commencé à évaluer vos dépenses pendant la retraite et à les comparer à votre revenu prévu, c´est votre dernière ligne droite pour vous rattraper.

Objectif : préparer retraite

De 60 à 70 ans
Vous prenez enfin votre retraite :

  • vous avez accumulé une épargne-retraite suffisante pour vos besoins
  • revoyez la répartition de l’actif de votre portefeuille afin de disposer d’une gamme de placements liquides et de placements axés sur le revenu et la croissance qui convient à vos besoins
  • structuré vos avoirs et votre portefeuille en fonction de dépenses imprévues, notamment de dépenses de santé.
  • Pensez également à garder quelques produits à rendement fort pour vous, en effet vous pouvez encore vivre 20-30 ans

Objectif : Retraite sécurisé

De 70 à 80 ans
Objectif : Quelques placements pour vos petits enfants, vous pouvez par exemple investir pour vos petits enfants sur des produits à fort rendement.

 

De +80 ans
Objectif : Pensez à votre héritage et surtout aux dépenses de santé

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite
close-link