Le Yuan devient une réserve mondiale

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

 
Cela ne parait rien, pourtant cette nouvelle est une véritable bombe dans l´univers de la finance.

Une nouvelle prévisible

 

Nous attendions cette nouvelle depuis le livre Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera  d’Alain Peyrefitte paru en 1973 chez Fayard. Cette nouvelle marque la victoire de la chine en quête de puissance. Forte de ces habitants, la chine est devenue une super puissance malgré de grosses difficultés notamment sur le plan de la longévité de son modèle.

 

Comme de nombreux initiés l’avaient prévu, la Chine a officiellement obtenu son statut parmi les monnaies de réserve du monde, en prenant place aux côtés du dollar, de l’euro, de la livre et du yen. Le renminbi ou monnaie du peuple est désormais une monnaie importante (le renminbi c´est le Yuan).

Le FMI a décidé d’officialiser ce changement à la suite des avancées financières et monétaires sur lesquelles les dirigeants chinois ont travaillé ces dernières années. Les implications sont profondes.

Qu’est-ce que le statut de monnaie de réserve implique ?

Avec un statut de monnaie de réserve, un pays bénéficie d’énormément d’avantages économiques, politiques et financiers. Il permet, en plus, de prendre part aux Droits de Tirage Spéciaux (DTS), un instrument monétaire créé par le FMI pour compléter les réserves officielles existantes des pays membres.

Cela va sécuriser la position de la Chine comme puissance économique mondiale. Mais cela soulève de nouvelles incertitudes dans l’économie chinoise et le système financier, alors que le pays a été contraint de lever de nombreux contrôles sur les capitaux pour répondre aux exigences du FMI.

La Chef du FMI, Christine Lagarde, qui, avec des experts internes, a déjà soutenu le mouvement, a clairement indiqué qu’elle ne croyait pas que Pékin devait s’arrêter là.

«L’inclusion du yuan est un geste largement symbolique, avec quelques implications immédiates pour les marchés financiers. Mais c’est la première fois qu’une monnaie supplémentaire a été ajoutée au panier des DTS et le plus grand changement dans sa composition en 35 ans.»

Le renminbi chinois pèsera environ 10% dans le panier de devises, avec des ajustements de la valeur de l’euro, de la livre et du yen pour lui laisser la place. Modifié en 2010, le panier est actuellement de 41,9% pour le dollar, de 37,4% pour l’euro, de 11,3% pour la livre sterling et de 9,4% pour le yen. Le yuan CNY (chinois) et CNH (Hong-Kong) ne s’y joindra pas avant octobre 2016, laissant aux gestionnaires de réserves du temps pour se préparer.

Ce changement va être également un sacré défi pour l´économie chinoise, en effet il risque d´y avoir pour la première fois de la volatilité comme chez nous, car de grands flux d’argent entreront ou sortiront sur la base de ses perspectives. Cela pourrait rendre difficile pour la Chine le maintien de ses records de croissance forte et régulière, en particulier à un moment où son économie ralentit déjà. Le marché risque de s´équilibrer.Contrairement à la plupart des monnaies dont la valeur est déterminée par l’offre et la demande du marché des changes, la valeur du yuan est fixée par les autorités monétaires du pays et cela quotidiennement.
Il y a quelques années, les responsables chinois avaient essayé de garder la monnaie faible afin de donner à l’économie un avantage dans le commerce international. Pour rappel, une monnaie locale faible rend, en effet, les exportations d’un pays moins cher.

Pourquoi est-ce que ce statut est important?

Aujourd’hui, moins de 5% de ce qu’on appelle la « masse monétaire » sont des pièces et billets. Tout le reste n’est que de la dette. Ainsi, le solde créditeur de votre compte en banque est une dette de votre banque vis-à-vis de vous. À l’échelle des pays, c’est la même chose.

Un pays qui voit sa monnaie accéder au statut de devise de réserve obtient des avantages . Les banquiers centraux qui administrent la monnaie des pays qui produisent plus qu’ils n’achètent doivent stocker leurs réserves de change dans une des devises des DTS (dollar, yen, euro, livre et maintenant yuan). En d’autres termes, ils doivent souscrire aux dettes d’État émises par ces pays.

Comme les matières premières, pétrole en premier, se négocient en dollars, cette situation a conduit à émettre beaucoup de dettes libellées en dollar. D´où l´appellation de pétrodollar. L’équivalent de 10 000 milliards de dollars de « réserves de change » inondent le monde et environ 60% de ces réserves sont des dettes en dollar, le reste étant dans les autres monnaies des DTS.

Maintenant que la Chine fait partie des pays importants, elle aussi va pouvoir émettre et vendre à l’étranger sa dette pour faire baisser son yuan face au dollar. Elle n’est plus obligée d’acheter de la dette libellée en dollar pour obtenir l’effet désiré, ce qui est  intéressant.

Les nouvelles d’aujourd’hui sont un jalon historique. Les jours du dollar sont-ils comptés ?

 

 

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite