test et avis : livre Adieu métro – boulot – dodo ! Le guide complet sur la liberté financière

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

On m’a demandé de faire un test et avis sur ce livre : Adieu métro – boulot – dodo ! Le guide complet sur la liberté financière et la construction d’un capital grâce aux revenus passifs alors je vous livre ce que j’en ai pensé et ce que j’en ai éventuellement tiré.

 

Commande

Commençons par le début, j’ai été surpris qu’on me demande un test et avis sur un livre, c’est plutôt rare, mais ça change un peu alors j’ai accepté, après tout lire un livre de plus dans le domaine ne peut que me cultiver ou au pire m’ennuyer si je le trouve inintéressant. J’ai donc eu le livre via la plateforme de… oh miracle, Amazon. C’est un leader dans le domaine, surtout qu’Amazon permet de produire en un seul exemplaire des livres pour les éditeurs, ce qui est bien pratique il faut l’avouer. Le livre coûte 15€ (en fait 14.99€, mais je n’aime pas dire 14 quand la règle des arrondis indique qu’il faut mettre 15).

Point intéressant sur ce livre il est 100% satisfait ou remboursé. Si vous n’êtes pas satisfait du livre, vous pouvez le retourner dans les 7 jours et être complètement remboursé ! Votre risque est nul ! C’est ce que met l’auteur sur sa page.

Arrivage de la marchandise

Voilà pour la partie commande, j’ai donc eu le livre via Amazon, livraison correcte et j’ai donc ouvert mon petit colis pour découvrir un livre format 15,2 x 1,4 x 22,9 cm, deux centimètres d’épaisseur. Pas très grand, mais sur le sujet c’est une taille courante, 100 pages étant trop léger, 400 étant un peu lourd sauf si il est très détaillé. Il y a grosso modo 200 pages sans l’introduction et les remerciements (que personne ne lit jamais il faut l’avouer).

Premier réflexe, lire la table des matières ou l’index

Disons-le clairement, sur les livres techniques, je veux savoir où je mets les pieds et je consulte toujours la table des matières. J’ai déjà ma petite idée de ce qui va y avoir dedans, en effet n’oubliez pas que j’ai déjà fait des tonnes d’articles sur le sujet donc je connais très bien le domaine et surtout j’en suis à un stade très avancé. Selon mon petit doigt je pense revenus passifs, investissements, éventuellement effet de levier si l’auteur à bien travaillé son sujet, etc.

Pas de surprises, en effet tout est là, je vous donne d’ailleurs les grands titres :

Le rêve d’être financièrement libre (avec qu’est-ce que la liberté financière) avec comme toujours les bases de gagner plus, dépensez moins et investissez, en même temps il n’y a pas de secret.

Second grand titre revenu actif et revenu passif (on sent tout de suite qu’il va y avoir la source père riche père pauvre de R. Kiyosaki)

Tous les chemins mêmes à Rome : c’est un chapitre introductif pour dire qu’il faut investir, peu importe la manière.

On parle du fait qu’il faudra forcément investir soit du temps soit de l’argent ou les deux (dommage que dans la vraie vie devenir riche sans rien faire, c’est pas pour demain).

On a également un gros chapitre des revenus en lignes, mais personnellement je pense que ce chapitre devrait être après le chapitre investir correctement, après c’est un choix.

Dans le chapitre investissement on survole très brièvement le crowdfunding et on parle un peu de la bourse.

On parle des locations immobilières, mais c’est un chapitre plutôt survolé car c’est un domaine complexe.

En dernier on parle des erreurs fréquentes des investisseurs.

A l’intérieur des chapitres.

Les chapitres théoriques sont plutôt bien écrits et simplifiés, mais je trouve que certaines traductions ont une tournure parfois un peu étrange, en même temps le livre est germain et croyez-moi je parle les deux langues et le style germanique et latin sont bien différents donc il est très difficile de traduire les chapitres sans tout réécrire. Ce n’est pas une mauvaise traduction et elle est très compréhensible. Par exemple l’auteur dit « de mon point de vue, un compte d’argent au jour le jour » p137 pour désigner un compte épargne, l’auteur souhaite sans doute dire un livret A ou un compte chèque (c’est le bon noms pour désigner le compte courant), mais le nom exact lui est inconnu. En effet le mot compte au jour le jour n’est pas le bon terme, on parle en général de solde au jour le jour, d’intérêts versés au jour le jour ou de consultation d’un compte au jour le jour. J’ai également trouvé p121 comme compte au jour le jour un livret A alors qu’un livret A n’a jamais d’intérêts versés au jour le jour ! Les dates de valeur sont en quinzaine, au désavantage du client. Ce ne sont que des détails mineurs.

Ce qui est marrant c’est que l’auteur parle bien du PEA (uniquement du classique car il existe plusieurs PEA), plan d’épargne en action, mais ne parle pas de nombreux autres points clés comme l’assurance vie, la France étant gros consommateur de l’assurance vie. Il a quand même fait des recherches sur le France, je ne m’y attendais pas.

Je trouve toutefois que certains points sont bien en Allemagne, mais pas en France à cause de nos droits et de nos habitudes (cf sous location en France). S’attaquer au détails est bien, mais soit on fait tout, soit pas à mon avis.

Les investissements sont-ils pertinents ?

Sur le chapitre bourse les investissements proposés sont pertinent, mais pas les supports (le PEA reste pertinent quand même, mais il y a d’autres supports parfois plus intéressants).

Je pense qu’il manque des pans entiers notamment en immobilier (pinel, lmnp etc), l’auteur insistant sur là sous-location type air bnb, ce qui n’est pas courant en France car en location vide, comme en location meublée, la sous-location est par principe interdite si le logement constitue la résidence principale du locataire sauf si vous faites une demande écrite au propriétaire (et autant dire qu’avec une agence, c’est presque le « non » assuré) source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2449 . Après en tant que propriétaire, c’est plus courant de faire du airbnb même si on pense en premier à la location et ensuite à la location saisonière, encore que je me demande ce qu’a donné le décret anti airbnb.

Sur le crowdfunding, j’ai écrit un livre sur le sujet que vous devriez consulter si vous voulez vraiment en savoir plus .

Sur la fiscalité, le livre est plutôt light alors qu’en France c’est un point très important et souvent optimalisation passe par l’optimisation fiscale et il y a même des investissements volontairement déficitaires pour gagner du rendement que sur la fiscalité. Après je pense que dans ce cas il faut plutôt prendre un livre fait par un français pour les Français, mais dans son principe le livre est plutôt complet dans les théories.

Ai-je vraiment appris quelque chose ?

Je vous avoue que ce livre est un livre pour débutant. Si vous n’avez pas encore consulté mon site ce livre est intéressant, mais il vous faudra faire quelques recherches complémentaires.

Il n’en reste néanmoins qu’en pure théorie, c’est un très bon livre sur ce point.

Les références et les sources

C’est vrai qu’il a l’avantage de traiter certains points théoriques qui ne sont souvent pas abordés dans les livres de références et les sources en finance personnelle sont très bonnes, mais il manque des spécificités françaises si vous voulez mon avis.

 

Conclusion

Un bon livre pour débuter, bien que personnellement je n’aurai pas développé les sites web pendant un quart du livre, mais après tout on parle toujours de ce que l’on connaît le mieux. Il manque quelques investissements classiques, quelques théories avancées, mais dans l’ensemble ce dont vous avez besoin est bien présent, je dirais qu’il contient plus que dans la plupart des ouvrages, mais il n’est pas complet et ne développe pas suffisamment certain points. Rappelons qu’en France, pour se constituer une épargne, le choix des investisseurs porte en premier choix sur l’immobilier (70% des Français), puis, loin derrière, sur l’assurance-vie (15 %). 8% des sondés privilégient le livret d’épargne sécurisé et 7 % les marchés financiers (cf  sondage) je pensais donc que livre se concentrait surtout sur l’immobilier.

Il manque surtout des investissements français selon moi et les produits que nous pouvons trouver facilement en France (assurance vie, Pinel, lmp, epahd que vous pouvez trouver en banque).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link
%d blogueurs aiment cette page :