Rachat de crédit : à quoi faut-il faire attention ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

 

 

Dès que les mensualités commencent à peser sur le budget d’un ménage, il peut envisager plusieurs solutions pour réduire son taux d’endettement. Le rachat ou regroupement de crédits répond à cette problématique. Cette opération bancaire permet de réduire ses mensualités tout en finançant un nouveau projet. Ce site détaille la procédure.

Eviter l’accumulation de crédits

Une accumulation de crédits peut rapidement conduire à une situation de mal-endettement. Cela signifie que pour un foyer ayant plusieurs emprunts en cours, le poids des mensualités devient trop important au regard de ses revenus. Mais il faut à tout prix éviter d’emprunter de nouveau, en ayant recours à un prêt personnel par exemple, pour rembourser des crédits en cours.

Cette accumulation aura pour effet de conduire le ménage directement dans une situation de surendettement. Dans ce cas, le panel de solutions bancaires se réduit considérablement. Car le surendettement est significatif d’un fichage auprès de la banque de France. Dans ce cas, il n’est plus possible d’envisager un rachat des différents crédits.

A qui faut-il faire appel pour racheter ses prêts en cours ?

En France, les banques spécialisées en rachat de crédits n’ont pas pignon sur rue et préfèrent avoir recours à des intermédiaires ou des courtiers. Ces sociétés spécialisées dans l’accompagnement vers le regroupement  sont légion et se disputent  un marché hyper concurrentiel. Pour se repérer dans cette multitude d’offres, il vaut mieux se renseigner auprès d’un intermédiaire qui n’a pas un contrat d’exclusivité avec une banque. Cela permet d’avoir accès à plusieurs offres de regroupement de prêts et de trouver une solution spécifique pour chaque ménage. A contrario, un courtier avec un mandat exclusif ne proposera qu’une seule solution qui n’est pas toujours la plus avantageuse.

La certification ISO 9001 est-elle importante ?

Une société spécialisée en rachat de crédits faisant l’objet d’une certification aura une réelle valeur ajoutée par rapport aux autres. Par exemple, la certification ISO 9001 de l’Afnor est gage d’une qualité optimale. Cela signifie que chaque service met tout en place pour satisfaire les demandeurs et les accompagner au mieux. De plus, une certification est synonyme de sérieux et d’une rigueur qui sont primordiaux dans le cas d’un rachat de crédits. Car s’agissant d’une opération bancaire, il faut faire preuve de discrétion et de confidentialité.

Les pièces justificatives, un point important

Enfin, un dernier point important : les justificatifs. Un certain nombre de documents vont être demandés pour dresser un dossier de rachat de prêts. Entre les justificatifs de domicile, d’identité ou ceux ayant trait aux emprunts en cours, il peut être tentant d’envoyer une version originale pour accélérer la procédure.

Certes, la qualité du document sera irréprochable et ne pourra pas être illisible ou déformée, mais pour le demandeur cela signifie qu’il ne pourra pas faire appel à la concurrence. Il faut donc prendre le temps de faire de copies soignées de chaque justificatif et de ne jamais envoyer des originaux. Si l’offre du courtier ou du mandataire n’est pas satisfaisante, les emprunteurs pourront alors s’adresser ailleurs sans devoir attendre de récupérer leurs documents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link