Pourquoi la bureaucratie est-elle inefficace ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Bureaux vides , réunions inutiles, l’illustration de l´inefficacité administrative

Combien de fois pensez-vous que l´administration fait des rapports inutiles? Un scientifique a cherché à y répondre dans les années 50.

 

Dans les années 50 un scientifique étudia pourquoi l´administration à une tendance à grossir, ce scientifique s´appelle Parkinson. je vous propose de le découvrir avec les 3 lois de Parkinson.

La première loi de Parkinson

La première loi de Parkinson peut se présenter de la manière suivante : si vous donnez un mois pour réaliser un travail qui peut être réalisé en une semaine, la réalisation du travail donné prendra effectivement un mois. Parkinson avait en effet observé durant la seconde guerre mondiale que l’on trouvait toujours des tâches à faire pour les hommes dans l’armée anglaise et que le fait d’avoir beaucoup de subordonnés était une source de prestige. D’après sa loi, tout collaborateur a tendance à étaler sa masse de travail sur le temps mis à sa disposition : il peut toujours s’inventer des tâches pour remplir le temps de travail défini par des normes institutionnelles. Il se crée donc du travail !

La seconde loi de Parkinson

 

Une fois « débordé » et même si c’est son propre comportement qui génère cette situation, ce collaborateur va alors réagir en demandant du renfort et en faisant engager plus de personnel. C´est surtout vraie dans l’administration des années 50 (dans son cas l´administration britannique) qui dit que les collaborateurs cadres préféreront, en cas de surcharge de travail, déléguer massivement à des subordonnés plutôt que d’intégrer des cadres « rivaux » pour assurer une partie de la charge de travail. Cette délégation excessive remplira à elle seule le temps de travail des équipes par les temps de réunions, de rédaction de rapports, de compte-rendus, de routine de projets, etc. Plus il y a de fonctionnaires, plus les demandes d’approbation qu’ils se communiquent mutuellement les occupent, de sorte que le travail accompli d’un point de vue extérieur par l’administration dans son ensemble n’augmente pas. En d’autres termes : plus il y a de subordonnés sur un projet et plus l’organisation crée d’elle-même une forme de désordre de nature à remplir le temps de travail. Pour expliquer ce phénomène, il propose une explication: « Les fonctionnaires se créent mutuellement du travail ».

La troisième loi de Parkinson

 

C’est ainsi que s’explique la dernière loi, dite « loi des mille » : au-delà d’un certain volume, l’organisation s’occupe de sa propre organisation ! La gestion des personnels, des rapports et des réunions suffit à occuper l’ensemble de l’organisation, sans qu’elle ait le moindre travail à fournir !

D´ou un recrutement permanant de nouveau fonctionnaires. La question est de savoir de combien.

Calcul

La loi de Parkinson est donc la loi qui prédit l’augmentation inéluctable des fonctionnaires avec un taux d’environ 6% par an (voir wikipedia), indépendamment de la quantité de travail à fournir ou même de sa simple légitimité. Elle est également appelée « Loi de la pyramide sans fin » et a conduit à des expressions comme « développement parkinsonien des administrations ». C. Northcote Parkinson a ainsi mis en évidence une maladie fondamentale des bureaucraties administratives.

 

X= (2k puissance m + a)/ n

Explication de la formule :

x : est le nombre de nouveaux embauchés chaque année,
k : est le nombre de personnes qui recherchent une promotion via la nomination de subordonnés,
m : (l’exposant de k) est le nombre d’heures de travail consacrées à répondre à des notes internes du Service,
a : représente le nombre d’années entre l’âge d’affectation au poste et l’âge de la retraite,
n : est le nombre de nouveaux fonctionnaires nécessaires par an.

Ou encore

X= 100(2k puissance m + a)/ (y+n)

Conclusion :

L´excès de normes, contrôle, demande, formulaire et réunions va finir par ronger entièrement la partie travail effectif pour ne faire que de la bureaucratie. Une entreprise employant plus de mille personnes devient un empire qui s’auto-perpétue, créant tant de travail interne qu’il n’a plus besoin d’aucun contact avec le monde extérieur.  Posez-vous quelques questions :

– Le temps est-il utilisé de façon optimale pour la production?

– Est-ce qu’il n’y a pas de la sur-qualité quelque part avec trop de normes?

– Qu’est-ce qui serait modifié si tous les collaborateurs devaient partir tous les jours à 16 heures sans faire aucunes heures supplémentaires?

– Sur quoi serait faite l’impasse si la hiérarchie divisait par 2 les ressources de l’équipe ou du collaborateur (temps, budget, taille de l’équipe….) ?

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite