Les leçons de robert T kiyosaki dans pere-riche-pere-pauvre et Quadrant du Cashflow

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

 

kiyosaki t robert

Robert Kiyosaki est un entrepreneur américain spécialisé dans le développement personnel. À travers ses livres et les jeux qu’il commercialise, Robert Kiyosaki défend le concept d’éducation financière, qui inclut la culture de l’entrepreneuriat, la formation commerciale et la maîtrise des techniques d’investissement.

Père riche, père pauvre (Nouvelle édition)lance sa carrière d’auteur en 2000 avec plus de 26 millions d’exemplaires vendus. Il y explique entre autres, pourquoi sortir du statut d’employé et comment s’y prendre pour faire de l’argent un outil à notre service. C’est un livre bouleversant, un livre truffé de « révélations », un livre à lire et à mettre en pratique.

Robert T. Kiyosaki est parti de rien. Né en 1947 à Hawaï, son père était professeur et avait un ami riche qui était entrepreneur. Son père biologique, qu’il appelle « poor dad » ou père pauvre, était toujours sur la paille. Ce qui comptait pour lui c’est la sécurité de l’emploi. A contrario, l’ami de son père son « rich dad » ou père riche qu’il considère comme son père adoptif n’avait pas de problème d’argent.

En confrontant ces 2 approches de l’argent et de la vie Robert T. Kiyosaki en a tiré des leçons qu’il a appliqué.

Il a écrit plus de 18 livres dont 3 ont été dans le top 10 des livres les plus vendus dans le Wall Street Journal, USA Today et le New York Times.

Robert T. Kiyosaki ne jure que par l’immobilier. Pour lui c’est l’investissement n°1. Mais, comme il le dit lui-même, s’il était plus jeune, ça serait certainement Internet.

A côté de ses investissements immobilier, il a monté une entreprise la « Rich dad company ». Son but est de promouvoir l’éducation financière. Pour cela, un grand nombre de supports sont disponibles : livres, jeu vidéo, émission télévisée, site web, club de jeu.

Il existe des clubs autour du jeu (plateau ou vidéo) Cashflow 101 ou cashflow 202 dans le monde entier. En effet son jeu à la particularité d’être éducatif et permet aux gens d’apprendre à sortir de la RAT race (ce cycle sans fin d’attendre la fin du mois pour payer les factures et tout recommencer).

Dans nombre de ses livres ou de ses émissions, il évoque sa vie avant d’être riche. Il a fait le Vietnam et ensuite est retourné dans le civil, notamment chez Xerox. Il a ensuite lancé plusieurs entreprises qui ont toutes fait faillite jusqu’à ce qu’il se retrouve à la rue. Il raconte surtout comment il est parti d’Hawaï et, avec sa femme, est allé chercher des opportunités ailleurs. Ça n’a pas été facile, car ils ont du dormir dans leur voiture pendant près d’un an. Mais force est de constater que ça a marché.

Selon votre intérêt pour le sujet et votre niveau de connaissance, certains livres correspondront ou non à ce que vous cherchez. Généralement, ses livres sont assez généraux et ne comprennent pas de formules mathématiques ou de choses compliquées.  En anglais, vous trouverez ces livres sous « Développement personnel » plutôt que finance pure.

C’est une figure très connu dans ce milieu ! Il n ‘y qu’a voir son compte twitter avec 1 millions de followers.

Plusieurs leçons importantes

1. Les riches ne travaillent pas pour l’argent

Un emploi est une solution à court terme pour un problème à long terme. La plupart des gens ont à l’esprit un seul problème et c’en est un à court terme: les factures à la fin du mois. L’argent mène leur vie, ou pour être plus précis, c’est leur peur et leur ignorance concernant l’argent qui les dirigent. Ils font donc ce que leurs parents faisaient avant eux: ils se lèvent chaque matin et s’en vont travailler pour l’argent. Ils n’ont même pas le temps de se poser la question suivante : Existe-t-il une autre façon d’agir?

2. Eduquez-vous financièrement :

Apprendre à gérer son argent et savoir ce que font les autres de votre argent.
regardez vos actifs et passifs.

Si vous voulez devenir riche, vous devez connaître la différence entre un actif et un passif, puis acquérir des actifs. Un actif est tout simplement « ce qui met de l’argent » dans votre poche. Tandis qu’un passif est l’ensemble des biens qui enlève l’argent de votre poche. Un actif c’est des actions, des obligations, des fonds un loyer (qui vous est payé)… Un passif c’est ce qui vous coute de l’argent un logement, une voiture, des crédits…

3. Occupez-vous de vos propres affaires

Commencez donc à vous occuper de vos propres affaires. Conservez votre emploi de jour et mettez-vous à acheter de véritables actifs. N’achetez pas des éléments de passifs ou des effets personnels qui n’ont pas de réelle valeur dès que vous les ramenez chez vous. Une auto neuve perd presque 25 % de sa valeur aussitôt que vous quittez le stationnement du concessionnaire. Ce n’est pas un véritable actif même si votre banquier vous laisse l’inscrire comme tel sur une liste, car c’est bien un actif pour votre banquier mais pour le vous non. Petite anecdote , le crédit en anglais mortgage est contient le mot MORT.
Quelques exemples d’actifs:

  • Des entreprises qui ne requièrent pas votre présence. Vous en êtes propriétaire, mais elles sont gérées par d’autres personnes.
  • Les droits d’auteur résultant de la propriété intellectuelle, comme la musique, les manuscrits, les brevets d’invention.
  • Les biens immobiliers, et tout ce qui a de la valeur, génère des revenus, prend de la valeur et trouve facilement un débouché.

N.B. : Les gens riches achètent des produits de luxe quand ils pensent pouvoir se le permettre tandis que les pauvres et la classe moyenne ont tendance à acheter des produits de luxe aussitôt qu’ils ont suffisamment d’argent entre les mains. Les vieilles fortunes, les riches de longue date édifient d’abord leur colonne de l’actif. Puis, les revenus générés par les actifs leur procurent d’autres actifs et ensuite ils achètent des produits de luxe. Les pauvres et la classe moyenne achètent les articles de luxe au prix de leur propre sueur, de leur sang et de l’héritage de leurs enfants. Le véritable luxe est la récompense que l’on reçoit pour avoir investi dans un actif tangible et pour l’avoir développé.

4. Les riches génèrent de l’argent

Il existe 2 types d’investisseurs:

  1. Premièrement, et il s’agit des plus nombreux, les investisseurs qui achètent un placement fin prêt, le prêt-a-porté de la finance. Ils contactent un point de vente, soit une société immobilière, un courtier , spécialiste financier ou plus généralement un banquier, et ils achètent un produit : ce peut être un fonds commun de placement, une fiducie de placement immobilier, des actions ou des obligations. C’est une façon saine et simple d’investir, semblable à l’attitude d’un client qui entre dans un magasin d’informatique et qui achète le premier ordinateur qu’il voit sur les rayons. Il va économiser du temps, mais ne va jamais avoir quelque chose de vraiment adapté, c’est un peu le surgelé de la finance.
  2. Le deuxième type d’investisseurs crée des investissements. Ces investisseurs ont l’habitude de concocter des affaires, un peu comme ces gens qui montent un ordinateur à partir de pièces qu’ils ont déjà achetées.

Le vrai professionnel, c’est le second type d’investisseurs. Il est important d’apprendre à assembler les pièces de vos investissements ensemble parce que c’est de là que proviennent les énormes profits.

5. Travailler pour apprendre, ne travaillez pas pour l’argent

Au lieu de travailler seulement pour l’argent et la sécurité, il est aussi important de trouver un second emploi qui vous inculquera une autre compétence que vous pourrez revendre plus tard. Pour ce faire, entrez par exemple dans des entreprises de commercialisation, de type marketing de réseau, pour acquérir des compétences dans le domaine de la vente. Certaines de ces entreprises (très rare en France) possèdent d’excellents programmes de formation qui aident les gens à surmonter leur peur de l’échec et du rejet, qui sont les principales raisons de l’insuccès de bon nombre de personnes.

En plus d’être de bons élèves et d’exceller dans le commerce, nous devons être capables de donner ainsi que de recevoir. Car pour recevoir, il faut donner. Par exemple, le don d’argent est le secret de la plupart des grandes familles riches. Certaines organisations telles que les fondations Rockefeller et Ford, sont conçues pour faire fructifier leurs fortunes de même que pour donner de l’argent à perpétuité grâce à leur fondation.

6. Faites la différence entre les bonnes dettes et les mauvaises dettes

Les bonnes dettes sont celles qui servent à acheter des actifs, c`est à dire des choses qui vous rapportent de l’argent. Les mauvaises dettes sont celles qui servent à acheter des biens de consommation courants ou comme une voiture.

7. Sachez à qui vous vous adressez

Si vous voulez investir dans un domaine, chercher une personne (agent, banquier) qui a déjà fait cette démarche. Ne prenez pas un intermédiaire qui n’a pas le point de vue d’un investisseur.

8. Ce n’est pas parce que vous êtes avocat /médecin etc que vous êtes libre

Un des éléments significatifs de Kiyosaki est le Le quadrant du cashflow (Nouvelle édition )
. Ce quadrant du cashflow donne les 4 types de revenus qui sont possibles.
cashflow quadrant kiyosaki robert

  • E: Employé — Vous travaillez pour quelqu’un d’autre.
  • S: Indépendant or Patron d’une très petite entreprise — Vous êtes votre propre patron et vous avez crée votre emploi.
  • B: Patron d’entreprise — Vous gérez un système qui rapporte de l’argent, vous n’avez pas d’emploi en tant que tel. Entreprise généralement de plus de 300 personnes.
  • I: Investisseur — Vous dépensez de l’argent dans le but d’en recevoir plus en retour. Votre argent travaille pour vous.

Il explique que les gens situés dans les parties E et S, ne seront jamais vraiment riche puisqu’ils doivent continuer à travailler pour avoir de l’argent. Il sont donc dépendant du temps maximum de travail qu’ils ont.

Cela peut vous paraître un peu étonnant, car cette catégorie inclut aussi les notaires et médecins qui ne sont pas financièrement à plaindre, mais pensez-y : ils sont dans le même cas qu’un employés, pas de travail, pas d’argent.

Il compare l’école en la résumant à un centre de formation pour futur salarié.

9. Soyez indépendant en ne comptant pas sur l’état ou son patron :

Dans ses livres on retrouve souvent le fait qu’il parle de ne pas compter devoir compter sur la retraite de l’état. C’est maintenant une idée très admise en France (surtout par les moins de 30 ans). Dans ses audios , il présente 2 de ses employés auxquels il dit régulièrement : « développez votre patrimoine, générez des revenus, car il ne faut pas compter sur moi pour vous fournir un travail toute votre vie ». En effet il dit que les employés sont à la merci du business des patrons et que cela est risqué.

10. Un business prend du temps

3 ans sans être rémunéré peut être long, ainsi gardez votre travail même si cela prend du coup plus de temps

11. Passez à l’action!

  • Trouvez des gens qui ont déjà accompli ce que vous voulez faire: Emmenez-les déjeuner, demandez-leur des conseils et des petits trucs du métier.
  • Suivez des cours ou des formations et assistez à des séminaires.
  • Joggez, marchez ou roulez dans un quartier donné pendant 1 an: L’auteur a découvert quelques-uns de ses meilleurs investissements immobiliers en joggant.
  • Achetez des actions: Pour ce faire, Kiyosaki suggère le livre de Peter Lynch Beating the Street pour sa formule servant à sélectionner des actions dont la valeur croît.
  • Apprenez de l’histoire. Toutes les grandes entreprises à la Bourse des valeurs ont d’abord été de petites entreprises . Le colonel Sanders devint riche après avoir tout perdu alors qu’il avait atteint déjà la soixantaine.
  • Enseignez et vous recevez…Le pouvoir de donner: Dispenser votre enseignement aux autres et donner de votre argent. De même, chaque fois que vous vous sentirez « à court » ou « dans le besoin » de quelque chose, donnez d’abord ce vous voudriez avoir et cela vous reviendra au centuple. Cela est vrai pour l’argent, l’amour, l’amitié et un sourire

Les deux best-sellers

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite