Les actions : introduction à ce produit à fort rendement

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
Une action papier comme autrefois
Une action papier comme autrefois

Une action est un titre de propriété délivré par une société de capitaux (par exemple une société anonyme ou une société en commandite par actions). Elle confère à son détenteur la propriété d’une partie du capital, avec les droits qui y sont associés : intervenir dans la gestion de l’entreprise et en retirer un revenu appelé dividende.

Les actions permettent donc de prendre part directement à la vie d’une entreprise : vous profitez de sa bonne santé et de ses difficultés. Lorsqu’elles sont cotées en bourse, les actions sont l’un des instruments les plus faciles à acheter et à vendre. Mais gardez bien en tête que la valeur d’une action peut descendre à zéro si la société fait faillite. Il n y pas de sociétés to big to fail .

Le détenteur d’actions est qualifié d’actionnaire et l’ensemble des actionnaires constitue l’actionnariat. L´action est également classée parmi les valeurs mobilières (quelle surprise lol).

Les actions de préférence

Il existe également des actions particulières que l´on nomme des actions de préférence. Les actions de préférence sont régies par les articles L. 228-11 et les suivants du Code de commerce.

Les actions de préférence peuvent être émises dans tous types de sociétés par actions (cotées ou non). La préférence peut être capitalistique (dividende particulier, souvent très intéressant) ou politique (droit de vote ou d’information renforcé), elle peut être positive (renforcement d’un droit) ou négative (limitation ou suppression d’un droit), sans qu’il ne doive y avoir d’équilibre entre les avantages et les inconvénients.

Lorsqu’un titre comporte plus d’une catégorie, ces catégories sont traditionnellement désignées catégorie A et catégorie B. Berkshire Hathaway (téléscripteur : BRK), l’entreprise de Warren Buffett (l’un des plus grands investisseurs de tous les temps et mon préféré), possède deux catégories d’actions.

 

L’action à dividende prioritaire (ADP)

Depuis 1978 les sociétés ont la possibilité d’émettre des ADP. Il s’agit d’actions dont le droit de vote est détaché, en d´autres termes nul, mais dont le dividende est prioritaire, c’est-à-dire que son versement s’effectue en priorité par rapport aux actions ordinaires. Les droits étant moindres avec ce type d’action, elle est donc mieux rémunérée. Par ailleurs le montant minimum du dividende doit être au moins 7,5% de la valeur nominale de l’action.

Au cas où le dividende ne pourrait être versé intégralement du fait de bénéfices insuffisants, le solde serait reporté sur les deux exercices suivants. Et enfin si la situation durait plus de trois ans le droit de vote serait réintégré et l’ADP redeviendrait une action ordinaire.

Il ne pas confondre action et parts sociales

il ne faut pas confondre actions et parts sociales.
La principale différence concerne leur mode de transmission qui est simplifié pour les actions en raison des impératifs de rapidité des affaires. Ainsi le capital d’une SARL (société à responsabilité limitée) est composé de parts sociales et non d’actions, il en est de même des Fonds communs de placement (FCP).

Qui peut créer des actions ?

En France la loi attribue la qualité d’actions aux titres qui composent le capital :

  • Des sociétés anonymes (SA), une société est dite anonyme, car les actionnaires se succèdent sans forcément se connaître ; l’importance est ainsi donnée aux capitaux plutôt qu’aux personnes
  • Des sociétés par actions simplifiées (SAS)
  • Des sociétés en commandite par actions (SCA)
  • Des SICAV (sociétés d’investissement à capital variable), OPCVM qui sont des sociétés anonymes

Depuis l’ordonnance no 2008-1 du 22 janvier 2009, la notion d’appel publique à l’épargne a disparu au profit de l’appellation européenne « Offre au Public de Titres Financiers », supprimant ainsi le régime français, qui était mal compris à l’étranger.

Suppression du seuil de capital minimum de 225 000 euros pour les sociétés faisant appel public à l’épargne

L’obligation d’avoir un capital social de 225 000 euros au moins si la société fait publiquement appel à l`épargne est supprimée. L’article L.224-2 du code de commerce modifié précise que le seuil minimum du capital social des sociétés par actions (sauf les SAS) est fixé à 37 000 euros, même en cas d’offre public ou si les titres de la société sont inscrits aux négociations sur un marché réglementé. On trouve rarement de toute façon des titres cotés avec un si faible capital.

Les droits liés aux actions

Les actions ordinaires cette fois-ci confèrent à leur propriétaire divers types de droits :

Des droits d’ordre politique (tous les droits extra patrimoniaux) : droit à l’information et droit de vote.

Des droits financiers : droit aux dividendes, droit aux réserves, droit au boni de liquidation.

Des droits patrimoniaux : les actions sont des biens meubles corporels (des VMP), elles constituent un bien dans le patrimoine de l’actionnaire . Par la suite, le droit de gage général des créanciers leur permet de les saisir; l’actionnaire peut aussi les céder ou encore obtenir un crédit en les nantissant ; elles peuvent aussi faire l’objet d’un prêt (s’agissant de biens fongibles, le transfert de jouissance entraîne la dépossession du bien).

 

Détenir des actions, est-ce risqué ?

Pour détenir et gérer en direct des actions, l’ouverture d’un compte titres est nécessaire.

Par nature, détenir des actions est un placement risqué. Vous misez sur le potentiel de gain en capital lié à l’évolution du cours de bourse et à la perspective de réaliser une plus-value au moment de la revente des actions. Vous pouvez également miser sur le rendement de l´action ou sur la valeur liquidative de la société. Malheureusement il est possible de perdre tout ou partie de son investissement notamment si l´investisseur:

revend ses actions à perte, il fait une moins-value et perd une partie de sa mise initiale (par exemple, un actionnaire qui achète une action X au cours de 10 euros pour la revendre 2 ans plus tard au cours de 7 euros, réalise une perte de 3 euros) ;

si la société fait faillite, il peut perdre la totalité de son investissement.

Mais, même dans le pire des cas, l’actionnaire ne peut pas perdre plus que le montant qu’il a initialement investi. Donc quoiqu´il arrive vous ne pouvez pas perdre plus que votre mise.

Responsabilité limitée

L’avantage d’investir dans les actions est la responsabilité limitée au montant de l´action.

 

Ou acheter des actions ?

L’échange des actions se fait sur une place de cotation (c’est-à-dire en Bourse). En France, la place de cotation la plus connue, où se déroule la majorité des transactions est NYSE Euronext Paris (traditionnellement appelée Bourse de Paris). Sur NYSE Euronext Paris les actions sont intégrées et compartimentées selon différents marchés :

 

– Les marchés réglementés (compartiment A, B, C, en fonction de la capitalisation boursière de l’action). On y retrouve le CAC 40, le midle etc

 

– Les marchés non réglementés (marché libre)

 

– Alternext

Je vous invite à lire l´article Typologies des marchés

 

Par ailleurs, le mode de négociation des actions se fait majoritairement via la Bourse mais dans certains cas il peut se faire de gré à gré (hors Bourse).

 

 

Les ordres d’achat et de vente sur le marché français sont centralisés sur le système informatique de la Bourse. Pour info le CAC est l´abréviation de Cotation Assistée en Continu. Les valeurs (ou actions) les plus liquides et actives (c’est-à-dire celles qui sont le plus échangées, et pour lesquelles il n’y a pas de pénuries de l’offre et la demande), sont cotées sans interruption, en continu. Les autres valeurs sont échangées une ou deux fois par jour à horaire fixe, il y a donc deux fixing(moment d´échange) dans la journée à 11h30 et 16h30 (1 fixing à 15h00 pour le marché libre)

.

 

– Cotation en continu : les actions françaises sont cotées en continu de 9h à 17h40. On y retrouve des grands groupes connus comme crédit agricole, danone…

 

 Le cours d’une action

 

Une action qui est cotée en Bourse va voir son cours, autrement dit son prix fluctuer tous les jours. Le cours de l’action dépend de différents éléments propres à la société et également extérieurs à celle-ci.

 

Les résultats de l’entreprise vont jouer sur son cours, mais aussi les prévisions de profit pour l’avenir, de sa situation et du secteur économique auquel se rattache la société.

La confiance dans l’entreprise et enfin la conjoncture économique générale auront un impact dans le prix.

Le prix de l’action sur le marché sera déterminé en fonction de l’offre et de la demande.

L´offre et la demande vont également intervenir.

Et bien d´autres facteurs comme la météo (oui c´est prouvé).

La plus ou moins-value

 

Une action peut être vendue en Bourse à tout moment. Cette vente peut dégager une plus ou moins-value. Lorsque l’action est revendue plus chère que lors de l’achat, l’actionnaire gagne de l’argent en faisant un bénéfice, il réalise une plus-value taxée (voir l´article consacré). Lorsque l’action est vendue moins chère que lors de l’achat, une perte est réalisée, une moins-value est donc dégagée.

Le dividende

 

Le dividende est la part de bénéfice net de la société distribué à l’actionnaire. L’actionnaire recevra donc un revenu associé à son action. La distribution de ce revenu procurera donc à l’actionnaire un rendement sur son placement.

 

Exemple : L’action A qui cote 10 euros distribue un dividende de 10 euros par action. Le rendement est donc de 10%.

 

Souvent les actionnaires sont très intéressés par ce que l´on appelle le PER ou price earning ration ou ratio cours sur bénéfices.

 

Pour aller plus loin :

Parallèlement aux actions existent les valeurs mobilières dites composées ou hybrides qui touchent aux actions:

les OBSA : obligations avec bons de souscription d’actions

les ABSA : actions avec bons de souscription d’actions

les BSA : les bons de souscription (d’actions) autonomes

les OCA : obligations convertibles en actions

les ORA : obligations remboursables en actions

Conclusion :

Il y a tellement de choses à dire sur les actions que cet article ne peut être qu´une introduction. Je vous invite donc à approfondir un peu plus.

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite