La valeur

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

valeur-eau-desert

La notion de valeur est une chose fondamentale en finance, en commerce et en finance personnelle. Elle est si importante qu’elle possède de nombreuses sous catégories .

En économie, gestion, finance ou comptabilité, la notion de valeur est déclinée sous de très nombreuses formes :

  • valeur d’acquisition
  • valeur actionnariale
  • valeur actualisée
  • valeur actuelle nette
  • valeur ajoutée
  • valeur boursière
  • valeur brute
  • valeur comptable
  • valeur en douane
  • valeur d’échange
  • valeur hors-taxe
  • valeur intrinsèque
  • valeur de liquidation
  • valeur marchande
  • valeur de marché
  • valeur mobilière
  • valeur à neuf
  • valeur nette
  • valeur de remplacement
  • valeur résiduelle
  • valeur à Risque
  • valeur spéculative
  • valeur toutes taxes comprises
  • valeur (théorie marxiste)
  • Valeur (économie)
  • valeur travail
  • valeur d’usage
  • valeur de vente
  • valeur de la vie

La valeur : définition

Définition générale

Ce que vaut un bien selon l’estimation que l’on peut en faire à un instant donné.

Relativité de la valeur

La valeur attribuée à un instant donné à un bien, un service, un actif ou même un passif (titre…) varie selon plusieurs facteurs .

les individus

Un homme dans le désert ne va pas donner la même valeur à de l’eau qu’un homme en train de se noyer. en ce sens elle introduit la notion d’utilité en sens très large (réel ou perçus comme le désir d’acheter). Vous connaissez sans doute la tirade un cheval, mon royaume pour un cheval.

les périodes

En période de « bulle » financière (boursière) ou immobilière, la valeur des biens immobiliers et des actions est artificiellement « gonflée » par rapport à des périodes plus calmes ; la loi de l’offre et de la demande en somme

la nature et la perception des informations

La nature et la perception des informations dont les individus disposent (la détention d’une information positive sur le bien à évaluer contribuera à lui accorder une valeur plus élevée). La notion de rareté réelle , perçus ou artificielle. exemple deux plats identique, l’un marqué de luxe sera perçus comme meilleur.

 

Valeur d’un actif financier

Si on se limite aux actifs financiers, il faut distinguer :

La valeur d’un capital (somme en espèces, c’est à dire en argent symbolisé par l’euro) : la valeur d’un capital aujourd’hui et à une date ultérieure n’est pas la même.

Pourquoi ?

A cause de la valeur du temps, dans un monde capitalistique, le temps doit être rémunéré par de intérêts ou dividendes out tout autre chose; d’où la nécessité de procéder à des calculs financiers pour déterminer la valeur aujourd’hui d’un capital attaché à une date future (calculs d’actualisation) et la valeur obtenue au terme d’une certaine durée de placement par un capital placé aujourd’hui (calculs de capitalisation) ;

La valeur d’un titre coté :

la cote varie constamment dans le temps. La cote d’un titre est la valeur qui lui est attribuée par le marché (en général, par la bourse), en principe en fonction de l’offre et de la demande. L’offre et la demande sont elles-mêmes déterminées par plusieurs facteurs. On parle alors de valeur de marché.

La valeur de marché est celle qui est donnée par un marché ou qui est calculée à partir d’informations issues d’un marché.

La valeur :  pourquoi est-ce un concept fondamental en finance

La valeur est devenue le concept central de la finance d’entreprise moderne, ce qui a conduit les théoriciens à s’interroger sur les points suivants :

  1. comment déterminer la valeur théorique d’une action ?
  2. quelle relation y a-t-il entre niveau de risque et valeur ?
  3. quelle est la valeur d’une entreprise à une date donnée ?
  4. comment maximiser la valeur de l’entreprise ?
  5. l’endettement a-t-il un impact sur la valeur de l’entreprise ?
  6. à quelle condition un investissement sera-t-il créateur de valeur ?
  7. à quel prix vendre?

L’étude de ces questions a permis aux chercheurs de développer de nouvelles théories relatives notamment aux marchés financiers et de définir de nouveaux outils.

Valeur et rendement (ou rentabilité)

Dans la finance, il est courant de raisonner en fonction des taux de rendement (ou de rentabilité). Ce dernier est calculé en rapportant le gain produit par un actif financier (titre, investissement…) à la valeur de cet actif. Cette notion, particulièrement importante, est développée dans mes articles.

Le taux de rendement peut être calculé a posteriori, pour une période passée (exemple : taux de rendement d’une obligation à taux fixe) ou évalué pour une période future (taux de rentabilité prévisionnel).

Dans ce dernier cas, le calcul du taux repose sur des prévisions ou anticipations. Toute modification de l’un des termes du calcul (gain espéré ou valeur de l’actif) a un impact sur le taux de rentabilité qui est donc susceptible de fluctuer dans le temps.

 

 En principe, il existe une différence, assez subtile, entre rendement et rentabilité :

  1. taux de rendement est plutôt utilisé lorsque les données du calcul sont connues : taux de rendement passé d’une action ; taux de rendement actuariel d’un emprunt obligataire à taux fixe… ;
  2. taux de rentabilité est davantage rencontré en cas de calcul prévisionnel (taux de rentabilité d’un projet d’investissement ou taux de rentabilité attendu d’une action) ou encore lorsque le résultat a un caractère aléatoire (taux de rentabilité d’une entreprise).

Leur emploi dans la pratique ne tient pas toujours compte de cette différence. Dans cet ouvrage, nous utiliserons ces deux termes en les considérant comme synonymes et en respectant les usages en la matière.

Les facteurs dont dépend la valeur d’un actif financier

La valeur d’un actif financier, dépend pour la plus grande partie (liste non exhaustive)des facteurs suivants :

  1. le temps : la valeur d’un capital ou d’un titre n’est pas la même aujourd’hui et dans un an. Une somme non placée perd de la valeur avec le temps à cause de l’inflation. Inversement un meuble de collection gagne de la valeur en fonction du temps (rareté augmentant). Quant à la valeur des titres cotés, en particulier des actions, elle varie constamment pour d’autres raisons que le seul passage du temps ;
  2. le risque : le niveau de risque influe sur la valeur. En principe, quand le risque augmente, la valeur diminue (et inversement) ;
  3. la qualité et la fiabilité de l’information : une information fausse ou incomplète se traduira par une méfiance qui conduira à une diminution de la valeur attribuée à un titre coté en bourse.
  4. Le niveau de rareté(artificiel /reel ou perçus) peut déterminer la valeur
  5. L offre et la demande (le besoin et la possibilité de le satisfaire, l’effet groupe, ainsi si tout le monde desire A , A doit être supposé de bonne qualité donc encore plus de monde désire A)
  6. L’emplacement (pour un actif immobilier)

Pour les actions et les obligations, seul les facteurs temps, risque et information on vraiment de l influence.

 

Incohérence de valeurs

 

Il est tout à fait courant que l’être humain fasse des biais psychologiques, ainsi la valeur perçus peut être grandement modifiée. Pour ne citer qu’ un exemple, l’effet de rareté peut influencer la valeur d’un bien.

La rareté détermine le prix et la qualité, ou comment vendre plus cher.

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à se premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite