Investir

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Pourquoi investir?

Investir vous permet de faire croître votre argent de façon significative au fil du temps grâce à la puissance des rendements composés.

Les intérêts composés sont parfois appelés la Huitième Merveille du Monde. Grâce à la puissance de la capitalisation, un seul centime pourrait devenir des millions de dollars, avec suffisamment de temps et un gros pourcentage d’intérêt. Vous ne pouvez pas vivre aussi longtemps pour que cela se produise, mais tout de même.

Disons que vous commencez à investir quand vous avez 16 ans …

Aussi irréaliste que cela puisse paraître pour commencer à investir, disons que vous avez un petit héritage et que vous avez décidé de l’investir – si vous mettez 5 000 € dans un compte avec un taux d’intérêt de 7% et 200 € par mois, après 30 ans vous aurez un peu plus de 264 000 €.

En utilisant un exemple plus réaliste, disons que vous commencez à investir quand vous avez 22 ans vers la sortie de vos études…

Vous commencez juste à mettre 100 € par mois.

Si vous augmentez les cotisations du même montant que toute augmentation de salaire que vous obteniez, vous aurez plus de 1 million de dollars à l’âge de 65 ans. Cela suppose des augmentations annuelles de 3,5% et un rendement de 8,5% sur les investissements. Bien entendu dans la réalité vous risquez surtout de mettre de coter quand vous êtes jeune et sans enfants  et après quand ils sont grands.

Bien qu’il y a plusieurs facteurs à considérer, un exemple simple comme celui-ci démontre la puissance de l’intérêt composé si tout va bien.

Donc, si vous voulez commencer à épargner maintenant, vous pourriez même avoir un salaire d’une année entière économisé au moment où vous atteindrez vos 30 ans …

Quand devriez-vous investir?

Maintenant que vous savez pourquoi vous devriez investir, pourquoi ne pas investir maintenant? Le bon moment est maintenant.

Investir semble plus intimidant que ce que c’est réellement. Oui, il y a toujours un risque potentiel de perte, mais il y a un potentiel encore plus grand de gain. Le vrai risque est de ne jamais investir, car vous avez 100% de chances de ne rien gagner, alors que si vous investissez, vous avez un pourcentage de chance de gagner.

Faire quoi que ce soit pour la première fois peut être terrifiant, surtout quand il s’agit de votre argent durement gagné. Mais voici quelques conseils pour les investisseurs débutants.

 

Ce que vous devez savoir :

Risque et rendement

C’est vrai: Investir implique des risques. Nous avons tous entendu des histoires d’investisseurs qui ont perdu la moitié de leur fortune dans la Grande Dépression ou la crise des subprimes. Nous avons entendu parler des Bernards Madoff du monde et des investisseurs qui ont tout perdu dans une escroquerie. Bien que vous ne puissiez jamais éliminer complètement le risque, vous pouvez réduire considérablement le risque si vous investissez judicieusement en divisant vos investissements.

Ce qu’il y a de formidable à investir étant jeune, c’est que vous investissez probablement dans des placements à long terme, comme votre compte de retraite. Ces investissements sont moins risqués que la négociation d’actions rapides (trading) par des gens qui ne comprennent vraiment pas ce qu’ils font.

Bien que l’investissement puisse être risqué, mieux vaut simplement gérer ce risque, car ne pas investir peut vous coûter beaucoup plus d’argent que de perdre un peu d’argent sur un mauvais investissement. En effet les intérêts composés sont très puissants

Le succès des intérêts composés c’est que plus tôt vous commencerez à épargner et surtout à investir longtemps avec de bons rendements, plus votre argent augmentera au fil du temps.

Intérêts composés

L’intérêt composé est l’addition de l’intérêt à la somme principale d’un prêt ou d’un dépôt, ou, en d’autres termes, l’intérêt sur l’intérêt. C’est le résultat du réinvestissement de l’intérêt, plutôt que de le payer, de sorte que l’intérêt dans la période suivante est alors gagné sur la somme principale plus l’intérêt précédemment accumulé. L’intérêt composé est standard en finance et en économie.

L’intérêt composé peut être opposé à l’intérêt simple, où l’intérêt n’est pas ajouté au capital, de sorte qu’il n’y a pas de capitalisation. Le taux d’intérêt annuel simple est le montant d’intérêt par période, multiplié par le nombre de périodes par an.

Comment investir ?

Investir est en fait assez simple; En gros, vous mettez votre argent au travail pour que vous n’ayez pas à prendre un deuxième emploi préparer votre retraite l’achat d’une maison ou même de financer l’éducation d’un enfant. Il existe de nombreuses façons de faire un investissement, comme les actions, les obligations, les fonds communs de placement, le crowdfunding ou l’immobilier, et ils n’y a pas toujours besoin d’une grosse somme d’argent pour commencer.

Bien entendu il faut nuancer en fonction de votre appétence au risque et de votre horizon de placement. Cependant il y des règles de base et il y les cas particuliers, on va ici surtout parler des règles de base.

La première chose est connait toi toi-même, on n’a pas tendance à investir de la même manière à 18 ans qu’à 50.

Comme dit précédemment, un investissement à 3 caractéristiques le risque, le rendement, la liquidité

Avant d’investir il faut un fonds de secours facilement accessible par exemple sur un livret A, celui-ci devrait comporter entre 3 et 6 mois de vos besoins au cas ou.

Il existe des tonnes d’investissements et je vais vous en citer quelqu’un à la fin.

 

Étape 1 : Observez vos finances

Sauter dans l’investissement sans d’abord examiner vos finances est comme sauter dans la partie profonde de la piscine sans savoir nager. En plus du coût de la vie, les paiements effectués sur les des cartes de crédit et les prêts peuvent réduire le montant d’argent restant à investir. Heureusement, investir ne nécessite pas une somme importante pour commencer.

 

Étape 2: Apprenez les bases

Vous n’avez pas besoin d’être un expert financier pour investir, mais vous avez besoin d’apprendre une terminologie de base pour être mieux équipé pour prendre des décisions éclairées.

Investir peut être mauvais pour votre argent et entraîner sa perte ou celle de votre épargne si vous faites n’importe quoi. Apprenez les différences entre les actions, les obligations, les fonds communs de placement, les bons de caisses et autres produits. Vous devriez également apprendre des théories financières telles que l’optimisation du portefeuille, la diversification et l’efficacité du marché.

Lire des livres écrits par des investisseurs prospères tels que Warren Buffett ou lire les tutoriels de base sur richesse et finance sont d’excellents points de départ.

Étape 3 définissez vos objectifs

Une fois que vous avez établi votre budget d’investissement et que vous avez appris les bases, il est temps de définir votre objectif d’investissement. Même si tous les investisseurs essaient de gagner de l’argent, chacun vient d’horizons différents et a des besoins différents. Définir un objectif permet de déterminer le meilleur véhicule d’investissement pour répondre à cet objectif particulier. Par exemple, lors de l’épargne pour la retraite, un compte d’épargne entreprise devrait probablement être utilisé. La sécurité du capital, le revenu et l’appréciation du capital sont des facteurs à considérer; ce qui est le mieux pour vous dépendra de votre âge, de votre position dans la vie et de votre situation personnelle. Une femme d’affaires de 35 ans et un veuf de 75 ans auront des besoins très différents.
Étape 3: Déterminer votre tolérance au risque

Une petite baisse de votre valeur d’investissement globale vous fait-elle trembler? Avant de décider quels investissements vous conviennent, vous devez savoir quels risques vous êtes prêt à assumer.   Les investissements qui comportent plus de risques (investissement exotique par exemple) offrent un meilleur potentiel de rendement, mais un plus gros risque. Inversement, les placements à faible risque offrent généralement un taux de rendement inférieur. Dans le scénario parfait, un portefeuille d’investissement qui a un rendement élevé avec peu de risque est l’objectif visé pour tout investisseur. Votre tolérance au risque varie en fonction de votre âge, de vos exigences de revenu et de vos objectifs financiers.

Étape 4: trouvez votre style d’investissement

Maintenant que vous connaissez votre tolérance au risque et vos objectifs, quel est votre style d’investissement? Beaucoup de nouveaux investisseurs constateront que leurs objectifs et leur tolérance au risque ne correspondent souvent pas. Par exemple, si vous voulez faire fortune rapidement,  mais que vous recherchez la sécurité du capital, il vaut mieux adopter une approche plus prudente en matière d’investissement. Les investisseurs conservateurs investiront généralement de 70 à 75% de leur argent dans des titres à revenu fixe à faible risque tels que les bons du Trésor, dont 15 à 20% sont dédiés au grosses entreprises.

 

Étape 5: Apprenez quels sont les frais

Il est également important de connaître les coûts d’investissement, car certains coûts peuvent réduire les rendements de vos placements notamment les taxes dans l’immobilier. Dans l’ensemble, les stratégies de placement passif ont tendance à avoir des frais moins élevés que les stratégies de placement actives. Les courtiers en bourse facturent généralement des commissions. Pour les investisseurs commençant avec un investissement plus petit, une assurance vie peut être un bon choix. D’un autre côté, si vous achetez des fonds communs de placement, gardez à l’esprit que les fonds facturent divers frais de gestion, soit le coût d’exploitation du fonds, et que certains fonds exigent des frais d’entrée ou de sortie.
Étape 6: Trouver un mentor ou un conseiller

Le type de conseiller qui vous convient dépend du temps que vous êtes prêt à consacrer à vos placements et de votre tolérance au risque. Choisir un conseiller financier est une grande décision. Les facteurs à prendre en considération comprennent leur réputation et leur performance, le montant qu’ils facturent, la quantité d’information qu’ils prévoient de communiquer avec vous et les services supplémentaires qu’ils peuvent offrir.

 

Étape 7:Choisissez des investissements

Maintenant vient la partie amusante: choisir les investissements qui deviendront une partie de votre portefeuille d’investissement. Si votre style de placement est prudent, votre portefeuille devrait être composé principalement de titres à faible risque et générateurs de revenus, tels que des bons du Trésor et des fonds du marché monétaire.

Pour ceux qui ne veulent pas choisir des actions ou des obligations individuelles, vous pouvez vous tourner vers des fonds communs de placement. Les concepts clés à souligner ici sont l’allocation d’actifs et la diversification. Dans la répartition de l’actif, vous équilibrez le risque et la récompense en divisant votre argent entre les catégories d’actifs: les actions, les titres à revenu fixe et les liquidités, l’immobilier et le reste.

Beaucoup d’entre nous retardent le fait d’investir (ou ne commencent pas du tout) parce que nous sommes intimidés en choisissant des placements ou nous avons peur du risque. Un plan d’investissement automatique peut aider. L’une des techniques que je décris ici ne nécessite aucune connaissance en matière d’investissement – c’est aussi simple que d’ouvrir un compte en banque. En pilote automatique, vous évitez d’investir dans vos émotions, ce qui peut tempérer votre peur ou au moins limiter la capacité de la peur à vous coûter de l’argent. Regardons comment un plan d’investissement automatique fait cela.

La technique consistant à acheter un montant fixe d’un investissement à intervalles réguliers est connue , elle est efficace pour lisser les fluctuations du marché. Exemple vous achetez tous les mois 50€ de la même assurance vie.

En diversifiant les différentes catégories d’actifs, vous évitez les problèmes associés à la «mise de tous vos œufs dans le même panier». Par exemple, investir dans une seule action est très risqué pour un investisseur. Cependant, investir dans 10 actions réduit le risque sur 10 sociétés différentes. Investir uniquement dans des sociétés pharmaceutiques est plus risqué que d’investir dans l’ensemble du marché boursier. Investir uniquement dans des actions est plus risqué qu’un investissement équilibré dans des actions, des obligations et des liquidités.

 

 

Étape 8 : Gardez vos émotions ailleurs

Ne laissez pas la peur ou la cupidité limiter vos rendements ou gonfler vos pertes. Attendez-vous à des fluctuations à court terme de la valeur globale de votre portefeuille. En tant qu’investisseur à long terme, ces mouvements à court terme ne doivent pas provoquer la panique. La cupidité peut amener un investisseur à conserver sa position trop longtemps dans l’espoir d’un prix encore plus élevé – même s’il baisse par exemple à la veille d’un CAC à 6000 points.

La peur peut amener un investisseur à vendre un investissement trop tôt, ou empêcher un investisseur de vendre un investissement perdant. Les investisseurs qui réussissent restent disciplinés et ne sont pas influencés par les fluctuations quotidiennes ou les facteurs externes. L’objectif ultime de tout investissement est d’acheter bas et vendre haut. Cependant, la plupart des investisseurs qui ont échoué négocient avec émotion, achetant sans le savoir et se vendant peu. Si votre portefeuille vous empêche de dormir la nuit, il serait peut-être préférable de reconsidérer votre tolérance au risque et d’adopter une approche plus prudente.

Étape 9 : ajustez et recommencez

La roue de Deming en quelque  sorte, bref vous recommencez un cycle d’investissement, au fur et à mesure que vous progressez en compétence, vous devriez en théorie avoir des rendements plus élevés ou moins risqué (par contre la situation économique peut se dégrader, donc au final vous pourriez être au même point.

Investir pour la première fois

Investir est comme une religion – les gens ont des opinions bien arrêtées et peuvent même appartenir à l’une des nombreuses sectes ou écoles de pensée. En voici quelques-unes qui viennent à l’esprit:

  • Les pessimistes, investir est comme un casino, ils ne maitrisent rien et ne comprennent rien.
  • Les adeptes de la fin du monde, ces gens sont convaincus que notre système financier va s’effondrer, alors ils placent tout leur argent dans l’or et l’immobilier.
  • Les petits Traders – ce sont le plus souvent les gens que vous voyez dans les films, avec leurs bureaux ou les murs couverts dans des moniteurs et des téléviseurs, regarder chaque seconde de la journée et de voir comment le marché boursier change.
  • Les indexeurs – ce sont des gens qui investissent simplement dans tout pour profiter de l’augmentation lente et régulière de la valeur globale des marchés.
  • Les investisseurs méthodiques, ils investissent dans quelques projets, une vingtaine diversifient, mais pas trop, ils ne gagnent pas tous des millions, mais leur stratégie est sûre.
  • Les adeptes de l’immobilier ou de la bourse, ils ne jurent que par ceci.
  • Les faux génies, ils investissent et pensent faire fortune dans un marché haussier, mais se retrouvent à poil lors des baisses.

 

 

Dans quoi investissez-vous?

Créez une vaste diversification grâce à une combinaison de fonds communs de placement à faible coût composés d’actions, d’obligation, d’immobilier et personnellement, j’ai également un faible pour le crowdfunding tout en conservant 3 mois de liquidités.

Le facteur le plus important pour être un investisseur n’est pas que de bien choisir les actions et fonds. Un investissement réussi dépend de:

Choisir la bonne répartition de l’actif – la combinaison globale d’obligations, d’actions et de liquidités que vous détenez dans votre portefeuille.

Les grandes classes d’investissement

Il existe de nombreuses classes d’investissement, mais je ne vais citer que les plus connûmes qui composent la majeure partie d’un portefeuille type.

Actions

Les actions qui vous permettent de détenir une part du capital d’une société, vous détenez un bout de la société et pouvez donc décider ainsi qu’obtenir une part des dividendes.

Les obligations

Les obligations sont de la dette, en gros vous prêtez moyennant intérêts.

Les exotiques

Métaux, terres rares, matières premières, blé …. Il y en a plein et ils composent rarement un pourcentage important d’un portefeuille.

 

L’immobilier

Souvent associé à la demeure principal, il ne faut pas oublier que votre maison ne rapporte rien tant qu’elle n’est pas louée, sinon elle économise le loyer… après cela se calcule.

Les véhicules d’investissement

Pour acheter des investissements il y plusieurs solutions, je n’en cite que quelques-uns.

Assurance vie

Un fonds commun de placement est un type d’investissement géré par des professionnels qui met en commun votre argent avec d’autres investisseurs. Les gestionnaires du fonds utilisent ensuite l’argent mis en commun pour acheter des titres pour le groupe.

Il est préférable de commencer à investir dans des fonds communs de placement plutôt que des actions individuelles et des obligations jusqu’à ce que vous deveniez plus expérimenté. Ces types de fonds vous permettent d’investir dans un large portefeuille d’actions et d’obligations en une seule transaction.

Ce ne sont pas seulement des investissements plus sûrs (parce qu’ils sont diversifiés), mais il est souvent beaucoup moins coûteux d’investir de cette façon. Vous payez une seule commission de trading ou juste les frais de gestion par opposition à payer des commissions pour acheter une douzaine ou plus d’actions différentes, c’est bien pratique pour les portefeuilles les plus petits.

Épargne salariale, un bon choix

Un PEE et autre dispositif fournit certains avantages  comme une incitation à épargner pour la retraite. L’inconvénient est qu’il y a des limites sur combien vous pouvez contribuer au compte chaque année et quand vous pouvez retirer l’argent.

  • Le premier avantage est évidemment l’abondement, si l’entreprise décide d’accorder aux personnes participant au programme le financement de ce complément d’épargne.
  • Le second a trait à la fiscalité, puisque le travailleur se retrouve exempté du paiement des charges sociales salariales, et de l’impôt sur le revenu sur l’abondement versé par l’entreprise ainsi que sur la totalité des sommes reçues.

 

 

Achetez à la pièce vos actions

Si vous décidez que vous voulez vous aventurer et acheter des actions individuelles, nous vous recommandons d’adopter une approche lente et régulière. Ne placez pas plus de 10% de votre portefeuille dans des actions individuelles avant d’être très à l’aise avec ce que vous faites. Le meilleur moment pour investir d’une traite est juste après une crise, sinon préférez un investissement régulier.

Il est important de ne pas avoir peur du marché boursier, c’est vraiment l’un des meilleurs endroits pour faire fructifier votre argent.

 

Après pour investir à la pièce ouvrez un compte titre ou un PEA.

Immobilier

L’investissement immobilier fait des millionnaires (regardez Donald Trump), mais vous n’avez pas besoin d’être un millionnaire pour commencer à investir dans l’immobilier.

Investir dans l’immobilier est un investissement à long terme dans lequel les investisseurs investissent pour obtenir des liquidités (l’argent que vous gagnez à partir de biens locatifs chaque mois après que toutes les dépenses ont été payées). Les flux de trésorerie augmenteront également au fil du temps, car les loyers augmenteront avec l’inflation, tandis que vos versements hypothécaires resteront les mêmes.

Comme tout investissement, cependant, il est important de connaître les risques.

Financement participatif

Avec des sites d’investissement en ligne comme bondora ou wesharebonds (We share bonds partagez la somme de 50 € dès 200€ investit sur WeShareBonds. Code parrain :
julien_floer@hotmail.fr )qui fonctionnent sur le crowdfunding, vous pouvez investir avec seulement quelques centaines d’euros voir moins.

Crowdfunding vous permet d’investir dans l’immobilier, des  entreprises ou chez les particuliers.

Devriez-vous faire vous même vos choix ou devez-vous obtenir de l’aide pour vos investissements?

Il est important de savoir quand il est préférable d’avoir un conseiller financier et quand il est préférable de tout faire vous même. Si vous cherchez de vrais conseils financiers et que vous avez pas mal d’argent à gérer, un conseiller personnel vous expliquera beaucoup mieux .

Certaines personnes peuvent choisir d’investir avec un conseiller financier parce qu’elles veulent une interaction avec une personne, des conseils professionnels, et cela ne les dérange pas de payer une prime pour quelqu’un qui manipule leur argent. Souvent, les personnes qui ont de grosses sommes d’argent à investir s’en remettent à un conseiller financier pour ne pas avoir à faire le travail.

Alors, comment trouvez-vous des conseils en finance? C’est relativement facile il suffit de cliquer sur la rubrique contact.

Investir en version 2.0

Très pratique pour les placements financiers, totalement nuls pour l’immobilier.

Ce sont des courtiers qui sont disponibles en ligne. Vous pouvez généralement tout faire sans jamais avoir à parler à une personne, ce qui est agréable pour certaines personnes. Les courtiers en ligne sont également beaucoup moins chers qu’un courtier traditionnel où vous vous retrouveriez face à face avec une personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link