Investir en bourse, quelques conseils basiques

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Investir à toujours fait peur pour le petit épargnant qui souhaite surtout ne pas perdre, pourtant savoir où investir n’est pas la seule clé du succès, en effet investir régulièrement est probablement le facteur le plus important vers la route de la richesse. Les principaux investissements sont l’immobilier, la bourse et quelques ressources.

Il est important de distinguer deux utilisations courantes du marché boursier: l’investissement et la spéculation. Investir, c’est quand vous remettez votre argent afin qu’il soit utilisé pour des projets productifs tels que la croissance ou l’expansion d’une entreprise. Investir dans une usine, dans la recherche et le développement, dans une nouvelle idée d’entreprise – tout cela est fait avec l’espoir qu’à l’avenir, l’usine, la recherche, ou la start-up vaudra plus que l’investissement initial.

D’un autre côté, la spéculation s’apparente à deviner l’avenir. Les spéculateurs achètent quelque chose dans l’espoir qu’ils peuvent bientôt le vendre à un prix plus élevé ou moins élevé que ce qu’ils ont achetés. Les spéculateurs sont souvent des investisseurs dont l’horizon de temps est très court, mais dans les faits un investisseur et un spéculateur ne sont pas très différents. Il y a aussi d’autres acteurs mais bon, je n’en parle pas.

Vous avez donc décidé d’investir dans le marché boursier. Félicitations! Investir dans les actions a nettement surperformé l’investissement dans des obligations, les bons du Trésor, l’or ou des liquidités. À court terme, l’un ou l’autre des actifs peuvent surperformer les actions, mais les actions ont toujours été la voie royale pour tous les investisseurs.

Mais il y a tellement de façons d’investir  , vous vous posez certainement des questions comme où investir? Actions individuelles, fonds communs de placement, fonds indiciels, ETF, nationaux, étrangers – comment décider de ce qui vous convient le mieux?

Ouvrir un compte: quels sont les minimums?

Pour l’investisseur inexpérimenté, investir peut sembler assez simple. Tout ce que vous devez faire est d’aller à votre banque et d’ouvrir un compte, non? En général les banques sont plutôt tolérantes en France pour ouvrir un PEA ou un compte titre et il ne faut que très peu d’argent.

Débuter en bourse nécessite d’avoir quand même un minimum de connaissances par contre.

Si les fonds communs de placement sont des placements que vous aimeriez utilisé, sachez qu’ils sont plus simple en termes de montants de dépôt minimums que l’investissement dans des actions individuelles.

Vous pouvez également acheter des actions directement si vous voulez une gestion aux petits oignons.

Commissions

Avant d’ouvrir un compte de placement, vous devez également tenir compte des coûts que vous devrez engager pour acheter des placements une fois le compte ouvert. Dans la plupart des cas, chaque fois que vous achetez un investissement, il vous en coûtera de l’argent (par le biais de commissions.) Avec un montant limité de fonds, ces frais de transaction peuvent vraiment nuire à vos investissements si vous n’avez pas plusieurs milliers d’euros.

Investir dans des actions peut être très coûteux si vous changez constamment (en gros si vous faites du trading). Chaque fois que vous négociez des actions, soit par l’achat soit en faisant une vente, vous encourrez des frais. Les frais de négociation varient fortement d’une banque à l’autre. En plus il y a des frais de conservation une fois par an, sachez-le.

  Risquophile, risquophobe ou neutre?

Vous pouvez être impatient de commencer afin que vous aussi vous puissiez faire de fabuleux retours sur investissement dont vous avez entendu parler par les experts, mais prenez un moment pour réfléchir à des questions simples avant d’investir. Le temps passé maintenant à réfléchir à ce qui suit vous permettra d’économiser de l’argent.

Quel type de personne êtes-vous? Êtes-vous un preneur de risque, prêt à perdre de l’argent pour en  faire beaucoup ou préférez-vous une chose plus «sûre»? Quelle serait votre réaction face à une chute de 10% d’un seul titre en une journée ou à une baisse de 35% au cours de quelques semaines? Voudriez-vous tout vendre et arrêter?

Les réponses à ces questions vous amèneront à considérer différents types de placements en actions, tels que des fonds comparativement à des actions individuelles. Si vous n’êtes naturellement pas quelqu’un qui prend des risques, et que vous sentez mal à l’aise à l’idée de pouvoir perdre un peut d’argent, mais que vous voulez toujours investir dans des actions, le meilleur parti est pour vous les fonds communs de placement ou des fonds indiciels. C’est parce qu’ils sont bien diversifiés et contiennent de nombreux produits différents qu’ils sont plus stables que vos actions sélectionnée par vos soins (mais aussi en principe, si vous êtes bon, moins performants).

Combien de temps avez-vous pour investir?

En plus de votre horizon de temps c’est à dire le temps que vous souhaitez faire grossir votre capital avant de le retirer vous devez considérer ceci: devriez-vous investir dans des fonds, des actions ou les deux? La réponse dépend du temps que vous souhaitez consacrer à investir par semaine. Une sélection minutieuse des fonds mutuels ou indiciels vous permettrait d’investir votre argent, laissant le travail acharné de la sélection des actions au gestionnaire de fonds. Les fonds indiciels sont encore plus simples en ce sens qu’ils augmentent ou diminuent en fonction du type d’entreprise, d’industrie ou de marché qu’ils sont censé répliqué.

L’investissement en actions individuelles est le plus long, car il vous oblige à porter des jugements sur la gestion, les bénéfices et les perspectives d’avenir.

Par conséquent, demandez-vous combien de temps vous devez consacrer à cette entreprise de sélection. Êtes-vous prêt à passer quelques heures par semaine, ou plus à vous renseigner sur différentes entreprises, ou votre vie est-elle trop occupée? Investir dans des actions individuelles est une compétence qui, comme toute autre, prend du temps à se développer. Après, un bon investissement peut être utile.

Diversifiez

Il est préférable de ne pas être exposé à un seul type d’actif. Par exemple, ne mettez pas tout votre argent dans les petites entreprises de biotechnologie. Oui, le gain potentiel peut être assez élevé, mais qu’adviendra-t-il de votre investissement si les autorités commencent à rejeter un pourcentage plus élevé de nouveaux médicaments? Votre portefeuille entier serait impacté négativement.

Il est préférable d’être diversifié dans plusieurs secteurs tels que l’immobilier, les biens de consommation, les produits de base, l’assurance, etc., plutôt que de se concentrer sur un ou deux ou trois.

Un portefeuille pour les débutants

Si vous débutez, réfléchissez sérieusement à investir la majeure partie de votre argent dans trois fonds indiciels, comme celui qui suit le marché dans son ensemble, un qui offre une exposition internationale et un pour les petites entreprises.

Un portefeuille avec des actions individuelles

Si vous investissez dans des actions individuelles, un portefeuille de 12 à 20 biens choisis vous donnera beaucoup de diversification et ne sera probablement pas trop compliqué à suivre régulièrement. Cependant, vous devrez veiller à bien comprendre chaque entreprise.

Si vous n’avez pas le temps ou le désir de choisir ainsi que de suivre autant d’actions, envisager d’investir dans un mélange de fonds indiciels et d’actions individuelles. Une autre chose à prendre en compte, surtout si vous commencez avec des fonds limités, est que l’investissement dans des actions n’est peut-être pas réalisable en ne sélectionnant que des actions et il faudra peut être ajouter des actions à vos fonds, mais sachez qu’une demi-douzaine de titres individuels donneraient à votre portefeuille un coup de boost supplémentaire.

Investissez et surveillez

Une fois que vous avez déterminé la répartition de votre portefeuille, il est temps d’investir.
Après avoir décidé quoi acheter, n’achetez pas tout à la fois, mais achetez en petits paquets. Posez vous cette question » Et si vous investissiez tout votre argent juste avant un crash du marché? »   il est alors utile de prendre plusieurs mois pour investir tout votre argent afin de minimiser tout risque de market timing.

Enfin, n’oubliez pas de réserver du temps chaque semaine/mois pour revoir ou prendre connaissance de l’actualité de vos investissements.

Continuez d’ajouter

Continuer à mettre des fonds régulièrement est une clé importante du succès, car cela permet de jouer à fond les intérêts composés.

Ajustez

Au fur et à mesure que votre expérience se développe, vos décisions d’allocation d’actifs vont probablement changer. Vous pourriez ajuster votre portefeuille régulièrement, disons tous les ans, en vendant une partie d’un type de placement et en achetant plus d’un autre.

 

Conclusion

La bourse n’est pas un casino, mais au contraire construire une stratégie solide vous offre de solides rendements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link