Fundimmo

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Le « crowdfunding » ou en français le « financement participatif » est un mode de financement collectif apparu depuis le XVIIIème siècle dans le cadre d’œuvres de charité.

Apparues au début des années 2000, les plateformes de crowdfunding (ou financement participatif) aident des porteurs de projet à réaliser celui-ci en récoltant de l’argent auprès d’internautes. Ces plateformes sont orientées soit don d’argent, soit prêt, soit fonds propres (investissement dans le capital de l’entreprise).

Le « crowdfunding » dans sa forme moderne utilise internet comme canal de mise en relation entre des porteurs de projets et des investisseurs et s’est développé aux Etats-Unis et en Europe depuis le début des années 2000.

Preuve de cet engouement, le marché du crowdfunding croît de manière exponentielle depuis la fin des années 2000 dans le monde et depuis plus récemment en France.

Les plateformes proposant aux particuliers d’investir dans des projets immobiliers se multiplient. Elles font miroiter des rendements attractifs. Mais la prudence s’impose.

D’abord dédiée au financement de projets culturels et de start-up, la finance participative creuse son petit bonhomme de chemin dans le milieu. Les sites de crowdfunding rassemblent des fonds auprès de particuliers pour financer un promoteur qui va réaliser un programme immobilier et le vendre. Les projets sont situés non seulement dans la capital mais aussi en province, dans le neuf principalement mais également dans l’ancien avec des investissements   résidentiels (y compris logement social, investissement locatif ou viager) tout comme dans les bureaux.

De nombreuses plateformes ont éclos au cours des deux dernières années  .

De gros acteurs ont même diversifiés leurs offres et ont investit ce secteur. Sachez toutefois que la méthode d’investissement diffère selon le site. La plupart du temps, les internautes deviennent actionnaires aux côtés du promoteur (Anaxago…).

Sur d’autres plateformes (Wiseed, Lymo, Hexagone…), ils souscrivent à un emprunt obligataire. Une fois le programme construit et livré, ils sont remboursés et touchent des intérêts (bien entendu, les intérêts sont sans garanties). Si tous ces sites proposent un ticket d’entrée peu élevé (1 000 à 2 000 euros), la durée d’immobilisation est très variable (trois mois à neuf ans en moyenne).

 

 

En quoi consiste Fundimmo ?

Voilà une startup qu’il faut absolument connaitre ! Fundimmo est LA plateforme qui rend l’investissement immobilier accessible au plus grand nombre grâce au crowdfunding. Les montants d’investissement démarrent à 1000€ et le rendement est de 8% à 12% par an.

Quand on sait que le placement le plus plébiscité par les Français reste celui de l’investissement immobilier, on peut facilement se rendre compte du potentiel de croissance de cette startup !

Fundimmo est une plateforme de financement participatif dont l’objet est exclusivement dédié au financement immobilier avec des logements ou le financement de bureaux ou de commerces . Cette plateforme est enregistrée en tant que Conseiller en Investissements Participatifs auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (enregistrement à l’ORIAS n°14004248).

Fundimmo vous propose de financer la construction immobilière en France en vous offrant des placements à court terme avec des rendements annuels de 8 à 12%. Les projets sont sélectionnés par un comité consultatif, composé de cinq experts de l’immobilier, qui analyse et ne valide que des opérations ficelées et à risque maitrisé.

 

  • L’équipe fondatrice
  • Stéphane Bombon (Président), 42 ans : 20 années d’expérience, dans le montage d’opérations et la promotion immobilière en étroite collaboration avec le groupe GSE. Par ailleurs, il accompagne Fundimmo dans son développement grâce à son expertise immobilière. Stéphane est diplômé de l’ESTP et de l’IAE.
  • Jérémie Benmoussa (Co-fondateur & directeur des opération), 28 ans : Jérémie est diplômé de l’ESSEC. Après des expériences en banque d’affaires et en conseil en management, il a participé à la fondation de Fundimmo en dirigeant ses opérations au quotidien et en y apportant ses compétences financières et en gestion de projet.
  • Jonathan Ziserman (Co-fondateur), 35 ans : Diplômé de l’EM Lyon et titulaire d’une licence d’économie à l’Université Aix-en-Provence, Jonathan est co-fondateur de Mediastay, expert du marketing en ligne. Il participe au parrainage de sociétés en croissance dans le cadre de l’accélérateur de start-ups 50 Partners et est également impliqué dans le secteur de l’immobilier en s’associant à certains clubs deals.

Fundimmo a pour objectif de rendre accessible  l’investissement immobilier, placement  réservé à des professionnels par le passé. La plateforme va jouer le rôle d’intermédiaire entre des particuliers souhaitant  placer leur épargne à des taux attractifs et des opérateurs immobiliers cherchant un financement alternatif aux méthodes traditionnelles du financement immobilier.

La plateforme offre aux particuliers l’opportunité d’investir à partir de 1.000€ dans une large gamme de projets immobiliers (promotion immobilière, aménagement, marchand de bien) sélectionnés de manière rigoureuse par son comité consultatif qui est composé d’experts de l’immobilier.

Fundimmo offre parallèlement aux promoteurs et opérateurs immobiliers une solution de financement innovante et rapide à travers la levée de fonds auprès d’investisseurs en direct sur sa plateforme. Grâce à son ingénierie financière et son équipe de professionnels de l’immobilier, Fundimmo garantit une totale sécurité tout en restant l’unique interlocuteur tout au long de l’opération.

La société a été cofondée par Jonathan Zisermann, Jérémie Benmoussa et Stéphane Bombon, justifiant de diverses expertises en web marketing, stratégie, gestion de projet et dans le montage d’opérations immobilières.

Pourquoi choisir Fundimmo ?

Le financement participatif en immobilier

Le concept de crowdfunding immobilier est né aux Etats-Unis au début des années 2010. L’activité se développe aujourd’hui en Europe, principalement au Royaume-Uni et en France. Le concept utilise les méthodes traditionnelles du crowdfunding en vue de financer des projets immobiliers (promotion, réhabilitation, investissement) soumis par un porteur de projet.

La digitalisation du processus d’investissement immobilier a permis de démocratiser l’accès à un marché jusqu’à présent réservé à des investisseurs professionnels et particuliers en mesure d’investir des montants élevés.

Le crowdfunding ou financement par la foule est un nouveau mode de financement auquel ont recours de nombreuses jeunes entreprises (PME ou start up). Il s’agit de faire appel aux particuliers pour obtenir des fonds leur permettant de se développer. Les fonds sont apportés sous forme de prêt ou sous forme de prise de participation au capital / apport en compte courant.

On parle de crowdfunding immobilier lorsque ces entreprises sont des opérateurs immobiliers (constructeurs, rénovateurs, lotisseurs, …). Ces derniers lèvent des fonds auprès des particuliers pour financer une de leurs opérations immobilières.

 

Qu’est-ce que la promotion immobilière ?

La promotion immobilière consiste à réunir l’ensemble des moyens (juridiques, financiers, techniques et humains) nécessaires à la réalisation de projets immobiliers destinés ultérieurement à la vente, qu’il s’agisse de bâtiments neufs ou de réhabilitation.

Le promoteur immobilier n’a aucune vocation à garder les projets immobiliers qu’il réalise, sa rémunération et donc le rendement qu’il peut attendre des fonds qu’il investit provient exclusivement de la marge dégagée par son opération et de la durée du projet immobilier en lui-même. Son action démarre dès la recherche foncière et l’acquisition du terrain jusqu’à la livraison de l’ensemble de son programme.

  • Avantages du crowdfunding immobilier pour l’investisseur

Un actif tangible :

L’actif sous-jacent du placement est un actif immobilier tangible, ce qui réduit le risque de perte totale du capital initial investi par l’investisseur.

L’immobilier, un placement perçu comme sûr :

Un investissement sûr pour 90% des français tandis que 62% estiment l’investissement en entreprise comme le plus risqué (* Sondage Crédit Foncier – septembre 2014)

Des projets offrant une rentabilité attrayante :

Comme tout investissement, l’investissement dans un projet porté par Fundimmo est risqué. Néanmoins, Fundimmo s’efforce de ne sélectionner que des projets solides offrant un rendement annuel compris entre 5 et 15% avant imposition.

Une offre diversifiée :

Contrairement à une structure de placement collectif, l’investisseur peut choisir librement la durée et le niveau de risque de son investissement ainsi que le type de bien dans lequel il souhaite investir.

Un investissement éligible au dispositif PEA :

Pour les investissements réalisés en actions, les titres peuvent être souscrits au travers d’un PEA ou d’un PEA-PME permettant l’exonération d’impositions sur les plus-values (hors cotisations sociales).

Pour les Emprunteurs

Fundimmo est une plateforme de financement participatif en immobilier agréée en tant que Conseiller en Investissements Participatifs auprès de l’Autorité des Marchés Financiers.

Fundimmo vous propose d’investir dans une gamme diversifiée de projets immobiliers à partir de 500€ avec des rendements très attractifs.

Grâce à son ingénierie financière et son équipe de professionnels de l’immobilier, Fundimmo vous garantit une totale sécurité tout en restant votre unique interlocuteur tout au long du processus d’investissement.

  • PLATEFORME EXCLUSIVE IMMOBILIÈRE

Fundimmo est la première plateforme de crowdfunding 100% immobilier agréée auprès de l’AMF en tant que Conseiller en Investissements Participatifs. La plateforme vous propose d’investir selon vos capacités financières dans une large gamme de projets immobiliers.

  • UNE ÉQUIPE DE PROFESSIONNELS À VOTRE SERVICE

Fundimmo est dirigée par une équipe disposant d’expertises plurisectorielles et accompagnée d’un comité d’experts reconnus dans le secteur immobilier.

  • UN SERVICE CLÉ EN MAIN

Fundimmo reste votre unique interlocuteur et prend en charge l’ensemble des prestations jusqu’à l’encaissement des fonds par ses soins.

  • Lever des fonds

Un service sur mesure jusqu’au terme de l’opération :

Dans le cadre de la levée, Fundimmo reste votre unique interlocuteur et prend en charge l’ensemble des prestations jusqu’au remboursement des fonds par ses soins.

 

Une nouvelle source de financement accessible rapidement :

Fundimmo vous permet de lever jusqu’à un million d’euros en quelques semaines et compléter le financement de votre projet de promotion.

Maximisez votre rentabilité :

Le financement sous forme obligataire vous permet d’augmenter la rentabilité des fonds propres investis grâce à l’effet de levier.

Comment ça marche avec Fundimmo ?

  • Le processus de sélection des projets immobiliers
  1. SOURCING :

Réception des dossiers et analyse préliminaire.

  1. ANALYSE :

Les dossiers sélectionnés sont transmis au comité consultatif pour une analyse approfondie du porteur de projet et du projet.

  1. VALIDATION :

Valorisation des projets retenus par un tiers évaluateur (en cas de projet d’investissement) et validation.

  1. LANCEMENT :

Mise en ligne du projet et collecte des fonds recherchés.

  1. SUIVI :

Suivi de la réalisation du projet : évolution du chantier, commercialisation, etc.

Quelles sont les conditions pour être investisseur sur Fundimmo ?

Après s’être inscrit gratuitement sur la plateforme, il faut avoir rempli le questionnaire d’adéquation, transmis la copie d’un document d’identité en cours de validité et être résident français.

  • L’investissement

Fundimmo est la première plateforme de crowdfunding exclusivement dédiée à l’investissement immobilier enregistrée en tant que Conseiller en Investissements Participatifs auprès de l’AMF.

Fundimmo permet à ses investisseurs d’investir dans une large gamme de projets immobiliers (promotion immobilière, rénovation immobilière, etc.) sélectionnés de manière pointue pour leur qualité et leurs rendements attractifs.

Jusqu’à présent réservé à des investisseurs professionnels et particuliers en mesure d’investir des montants élevés, Fundimmo entend rendre accessible et transparent l’investissement immobilier pour des millions de porteurs.

Le ticket minimal d’investissement est de 500 ou 1.000€ selon le projet. Le montant maximum par personne est le montant maximum d’une opération de crowdfunding en France, soit 1 M€.

  • Saisie des données personnelles et des justificatifs d’identité et de domicile. Réponse obligatoire au questionnaire d’adéquation pour pouvoir investir sur la plateforme.
  • Navigation parmi les projets proposés et accès aux informations et documents disponibles.
  • Saisie du montant investi et signature par voie électronique de la documentation juridique.
  • Règlement du montant d’investissement (montant d’investissement + commission Fundimmo) : par carte bancaire, virement bancaire ou chèque.
  • Transfert des fonds levés sur compte séquestre géré par le système de paiements sécurisés Mangopay.
  • Une fois le tour de table finalisé, notification de l’investisseur 72 heures avant de l’encaissement de sa souscription (si règlement par chèque). Si l’opération n’est pas lancée, remboursement intégral de la souscription à l’investisseur.
  • Le véhicule d’investissement émet alors les actions ou obligations auxquelles ont souscrit les investisseurs. Le véhicule d’investissement est créé ad hoc par Fundimmo et a pour objet unique de détenir des titres émis par la Société de Projet.
  • Les fonds sont ensuite transférés à la Société de Projet.
  • La Société de Projet a pour objet de porter la construction, la rénovation ou l’exploitation du projet jusqu’à la fin de l’opération.
  • Remise des documents d’investissement à l’investisseur.
  • Suivi et gestion des investissements via l’espace personnel.

Comment fonctionne le remboursement avec Fundimmo ?

Le crowdfunding immobilier est le petit dernier né de la famille du crowdfunding. Apparu en France en 2013, il touche de plus en plus d’investisseurs, conquis par une nouvelle forme de placement aux promesses de rendement alléchantes, entre 8 et 15% par an selon les plateformes et les projets. Pourtant, certains aspects restent flous pour les non-initiés, particulièrement la question du remboursement. Comment ? Combien ? Au bout de combien de temps ? Par quels procédés ? Voilà le genre de questions qui reviennent souvent. Eléments de réponse.

  • La souscription

Un promoteur immobilier se tourne vers les plateformes de crowdfunding immobilier lorsqu’il a besoin de libérer des fonds propres pour se lancer dans d’autres projets. Ces fonds représentent en moyenne 10 à 20% du coût total de l’opération.

  • Le remboursement

Une fois le programme terminé, la société de projet rembourse à la SAS intermédiaire le nominal assorti des intérêts à l’échéance du projet. Il faut savoir que ces fonds propres (ou quasi fonds propres) issus du crowdfunding coûtent entre 10 et 20% par an au promoteur, comprenant la rémunération de la plateforme et celle des « investisseurs ».

La plateforme de crowdfunding immobilier se charge de rembourser à chaque investisseur sa mise initiale assortie des intérêts perçus sur toute la période de souscription.

Si le souscripteur le désire, il peut ensuite les placer dans un nouveau projet sur la plateforme.

Le crowdfunding immobilier étant un placement obligataire, il est soumis à une fiscalité classique. Il faut donc compter 15,5% de prélèvements sociaux et 24% de prélèvements fiscaux sur les gains pour les particuliers. Les sociétés peuvent également y placer leur trésorerie. L’intégralité de leurs gains leur est reversée à l’échéance du projet. Charge à elles ensuite de régulariser comptablement le produit financier engendré par ce placement.

Concrètement, si le particulier investit 1 000 € dans un projet en crowdfunding immobilier, les gains seront de 100 € avec un rendement de 10% annuel au bout de 12 mois. Il faut donc soustraire les 15,5%, plus les 24% aux gains. Au final, il récupère donc 1 060,50 €, soit 60,50 € de gains nets.

Quels risques présente ce type d’investissement ?

Les projets dans la pierre sont nombreux. Ils n’offrent aucune garantie, mais de fortes perspectives de rendement.

Le crowdfunding dans l’immobilier est une pratique récente, mais en plein essor. Le but de ce mode de financement est de permettre à des particuliers de prendre des parts dans des projets de construction, de rénovation, de location ou même de viager. Avec le financement participatif, les porteurs de projet s’affranchissent du circuit classique et éliminent les intermédiaires pour trouver du financement directement auprès des particuliers.

Les rentabilités que font miroiter les plateformes de crowdfunding immobilier sont-elles fondées ou faut-il s’en méfier ? Pour Immocratie, ces rentabilités élevées ne sont que le résultat du montage financier et du niveau de risque de l’opération immobilière.

L’investissement au capital de société présente un risque de perte de la totalité du capital investi et un risque d’absence de liquidité de l’investissement.

Risques de perte en capital

Les perspectives de rendement de l’investissement au capital de sociétés non cotées sont la contrepartie d’un risque élevé de perte totale ou partielle des montants investis. Avant d’investir, l’internaute doit s’assurer qu’il dispose des ressources financières suffisantes pour supporter les risques de perte en capital. Seuls des montants dont l’Internaute n’a pas besoin doivent être investis.

Risques d’absence de liquidité

 

La liquidité de l’investissement dans les sociétés non cotées n’est pas garantie du fait de l’absence de marché réglementé ou organisé. Par ailleurs certaines clauses statutaires et/ou extrastatutaires des opérations présentées peuvent impliquer de possibles restrictions quant à la négociabilité des actions et limiter les possibilités de cession des actions de la Société. L’Internaute doit donc s’assurer qu’il peut supporter l’immobilisation des montants investis sur un horizon de long terme, sans limite de temps prévisible.

En conclusion, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Les promoteurs immobiliers font régulièrement appel à des fonds privés pour financer leurs opérations en offrant ce niveau de rentabilité.

Seulement, le crowdfunding immobilier, en réduisant significativement le ticket d’entrée, permet aujourd’hui aux petits investisseurs d’être eux aussi de la partie. Mais si jouer dans la cour des grands est devenu possible, il faut également en accepter les risques. Car une opération immobilière est tout sauf un long fleuve tranquille…

Les risques immobiliers

Une opération immobilière n’est pas dénuée de risques. Risques de retard de chantier, risques de défaillance d’un sous-traitant, prix trop élevés entraînant une difficile commercialisation, recours d’un tiers, … Immocratie sélectionne des opérations qui présentent une faible exposition à ces risques et vous indique les points de vigilance sur chaque opération. Néanmoins, le risque zéro n’existe pas.

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite
close-link