Auteur Sujet: L'analyse des projets est important  (Lu 316 fois)

julien

  • Le grand chef financier du forum
  • Investisseur expĂ©rimentĂ©
  • ********************
  • Messages: 130
  • Karma: +100/-0
    • Voir le profil
La plupart des difficultés proviennent du fait que la plupart des sociétés n'ont pas ou peu de visibilité sur leurs projets et ressources impliquées. En conséquence, la plupart des évaluations de projet se font en regardant des mesures de performance traditionnelles autour du budget, de la portée, de l'adhérence au cahier des charges du projet.

Des analytiques critiques du résultat d'un projet, tels que la gestion des parties prenantes, les Indicateurs clés de performance (KPIs), la gestion des risques, le retour sur investissement (ROI), ainsi que la performance de l'équipe de projet sont souvent inconnus ou ignorés en raison du manque d'informations et de processus permettant d'accéder facilement à ces éléments.

Afin d'illustrer l'importances de ces analytiques, il suffit de penser Ă  l'environnement d'un nouveau produit (NPD), oĂč l'Ă©valuation du cycle de vie complet d'un projet, de l'idĂ©e Ă  la commercialisation, est un facteur clĂ© de son succĂšs. Cette capacitĂ© de soigneusement Ă©valuer un projet de dĂ©veloppement de produits Ă  chaque Ă©tape nĂ©cessite une visibilitĂ© minimale du rĂ©sultat final du produit. Etant donnĂ© que le succĂšs d'un projet NPD dĂ©pend lourdement des conditions du marchĂ©, les groupes qui exĂ©cutent ces projets sont nĂ©cessairement plus exigeants en ce qui concerne les mesures d'avancement et de performance. Cependant, mĂȘme pour les projets NPD, toute dĂ©cision est prise en se basant sur ce la sociĂ©tĂ© «sait».

Pour prouver ce point, il suffit de revenir en 1985 avec l'échec de New Coke et vous verrez que les études de marché ne suffisent pas à déterminer le résultat réel d'un projet. Bien que tout laisser présager un succÚs, il a suffit d'une minorité de 10-12 % de consommateurs bruyants pour faire échouer ce projet.

New Coke est un exemple classique de la nature imprévisible des projets qui peuvent mener à l'échec à cause des facteurs souvent difficiles à prévoir ou simplement dû à une sous l'évaluation. Dans le cas de New Coke, il est difficile de dire quel type de visibilité ou analytique aurait permis de changer son résultat final; cependant, ce qui est clair, c'est que les analytiques auraient permis au minimum de fournir de meilleures données concernant les risques du projet ainsi que les scénarios potentiels qui auraient mieux préparés les responsables de Coke à cette disparition de projet historique.

Ma Communauté