2020-05-28 16:38

Nouvelles:

Besoin de réponses? Vous êtes à la bonne place.


Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - ludovic

1
Généralités / Avis sur Degiro
2019-06-22 13:10
Bonjour à tous,

Cela fait quelques temps que j'investis en bourse. J'ai actuellement mon CTO et mon PEA chez Binck. J'en suis satisfait, l'interface est bonne et les tarifs sont plus faibles que ceux de Boursorama (où j'avais mes comptes avant de migrer vers mon dernier courtier). Un nouveau broker a fait son apparition depuis quelques années, il s'agit de DeGiro. Les avis Degiro sont bons. Il n'y a pas de frais de garde. Les frais pour les passages d'ordre sont vraiment très bas (achat/vente d'actions). Quelques euros, et cela même lorsqu'on investit aux USA ou d'autres places boursières étrangères ! Il n'y a pas de frais cachés. J'hésite à passer chez eux juste pour les actions US (pour les actions FR, les tarifs de Binck restent très compétitives). Cependant, j'ai un doute sur la qualité des services de DeGiro. Je vois qu'ils ne fournissent le fameux IFU en fin d'année, c'est donc un peu de galère au moment de la déclaration des plus-values (ou moins-values  ;D)... Quid du service client ? Est-ce que ça vaut le coup de passer chez DeGiro pour gagner quelques dizaines d'euros en frais par an ?
Investir en bourse est devenu une passion, je passe au moins un ordre par mois. 50/50 entre la France et des places étrangères, NYSE, Nasdaq, etc. J'investis aussi en Angleterre en ce moment.  8)
Note : il n'y a pas de PEA chez Degiro pour le moment donc je garde Binck pour le PEA.
2
La fiscalité des revenus du patrimoine est de 30% en France. En fait, ce taux est valable pour les personnes physiques. En revanche pour les personnes morales, le taux des entreprises est de seulement 15% jusqu'à 38 120 € de bénéfice. Au-delà, le taux est de 28% mais il va baisser à 25% en 2022 ! Du coup, je me demande si ça ne serait pas intéressant d'investir son argent via une société pour avoir une imposition des gains plus faibles et ré-investir l'argent au sein de la société. Une SAS se prête bien à ce genre de montage avec un président sans salaire.
Je vois que les avis Legalstart sont positifs. Il est possible de monter une société très facilement en ligne. Pour les petits patrimoines, les frais de comptabilité rendront l'opération financière inintéressante, en revanche, sur les gros patrimoine, cela s'amortit facilement. Avec Legalstart, il faut compter quelques centaines d'euros pour immatriculer une SAS pour avoir un ordre de grandeur. Un comptable coûte 1500 euros par an environ.
Par ailleurs, une entreprise permet également d'avoir recours à l'endettement pour investir, il est possible avec le bon levier d'autofinancer le remboursement des crédits via les dividendes perçus sur l'entreprise. Il est par exemple possible de diversifier en SCPI ou SIIC pour obtenir des dividendes réguliers couvrant le crédit. Ce qui est intéressant avec le crédit est que les intérêts minorent le bénéfice imposable ! Cela permet d'emprunter gratuitement.
Investir via une SAS est vraiment une piste intéressante à creuser.
3
Bonjour,

J'ai 34 ans et je souhaiterais investir en bourse à long terme pour préparer ma retraite dans les meilleures conditions (encore une trentaine d'année à travailler  :D). Je pense que la bourse offre les meilleures opportunités (meilleur rendement) à long terme et qu'il faut ne pas négliger cette classe d'actifs dans l'allocation de son patrimoine. Je pense m'orienter vers des fonds indiciels, performants et peu de frais de fonctionnement, c'est du tout bon.
La question que je me pose porte sur le choix de l'enveloppe au sein de laquelle je devrais investir. Le but étant d'avoir la fiscalité la plus intéressante dans le temps.
Il y a le PEA, je l'exclus car il est limité à 150 kâ,¬ (je vais bientôt arriver au plafond). Il reste donc le choix entre PERP ou assurance-vie. Les 2 permettent de loger des fonds en unités de compte. Et les 2 proposent des avantages au niveau de la fiscalité. L'avantage du PERP est qu'il permet des déductions au niveau des impôts. En revanche, il est presque impossible de sortir l'argent avant la retraite (cela ne me gêne pas trop) mais je vois qu'il y a également des restrictions pour la sortie (complète) du capital au moment de la retraite. Donc j'hésite... avec l'assurance-vie, qui propose également une fiscalité avantageuse et la possibilité de récupérer le capital à tout moment mais je permets pas de déduction au niveau des impôts (pour les virements). Le dilemme n'est pas évident.
C'est vraiment la restriction sur le retrait du capital au moment de la retraite qui me bloque avec le PERP.
Quel est votre feeling à ce sujet ?