Auteur Sujet: Le cerveau humain ne gère pas plus de 150 relations  (Lu 185 fois)

julien

  • Le grand chef financier du forum
  • Investisseur expérimenté
  • ********************
  • Messages: 126
  • Karma: +100/-0
    • Voir le profil
Nous vivons dans un âge digital ou chaque personne a en moyenne 130 amis sur Facebook et sont connectés à de nombreux autres réseaux sociaux, on tend à oublier que la plupart de ces connections et relations qui vivent dans ces réseaux sociaux sont limités à leurs origines virtuelles. La plupart des gens ne peuvent probablement qu'attribuer une vingtaine de connections à de vrais relations qui existent au-delà de ce monde virtuel. Dans une récente recherche effectuée à Oxford, il a été montré que le cerveau humain ne peut pas gérer plus de 150 personnes dans son réseau social dont uniquement une cinquantaine de personnes sont de vrais relations. Face à cette réalité, l'ex-Facebooker David Morin a fondé son propre réseau social dans lequel on ne peut pas avoir plus de 50 «vraies» connections, ceci dans le but d'aider les gens à développer un réseau social plus constructif qui permet de réfléchir à qui sont nos vrais amis dans la vie.

De façon similaire, les chefs de projet font face aux mêmes difficultés concernant leurs ressources simplement en réfléchissant aux talents disponibles et en se basant sur des estimations d'utilisation et des disponibilités inexactes. De plus, un meilleure compréhension des forces, des habitudes de travail, des compétences et de la performance des ressources ne peut être estimée au delà d'un nombre limité de collègues avec lesquels le chef de projet a personnellement travaillé. Pour ces raisons, les environnements de projet fructueux développent des stratégies de gestion des ressources afin d'assurer le rendement maximum des personnes responsables du succès de leurs projets. Voici quelques questions que vous devriez vous poser lorsque vous évaluez la façon dont vous gérer vos ressources:

1. Pouvez-vous facilement accéder à des informations exactes sur la disponibilité et l'utilisation de toutes les ressources à travers tous les projets planifiés et en cours?

2. Avez-vous capturés les compétences et «soft-factors» importants de vos ressources afin d'assurer que vous avez affecté les personnes les plus compétentes aux différentes activités de vos projets?

3. Pouvez-vous facilement accéder aux calendriers des membres de votre équipe afin de gérer aisément leur charge de travail?

4. Avez-vous mis en place une stratégie pour gérer les insuffisances de ressources dans vos projets?

Ma Communauté