Auteur Sujet: La petite histoire de l'assurance  (Lu 521 fois)

julien

  • Le grand chef financier du forum
  • Investisseur exp√©riment√©
  • ********************
  • Messages: 130
  • Karma: +100/-0
    • Voir le profil
La petite histoire de l'assurance automobile

Si vous poss√©dez et conduisez une automobile, vous faites obligatoirement affaire avec une compagnie d'assurance automobile. Mais vous √™tes-vous d√©j√† demand√© o√Ļ et comment le concept de l'assurance automobile avait d√©but√©, ainsi que de quelle mani√®re il avait √©volu√© pour devenir le syst√®me que nous connaissons aujourd'hui? Si ce sujet pique votre curiosit√©, voici pour vous une br√®ve histoire de l'assurance automobile, depuis sa cr√©ation jusqu'√† aujourd'hui.

Le concept de l'assurance automobile aurait vu le jour en l'an 3000 avant J.-C., en Chine. Bien s√Ľr, les voitures n'√©taient pas encore invent√©es √† cette √©poque, mais les marchands Chinois s'occupaient du commerce maritime. Afin de limiter les pertes de marchandises dues √† des naufrages ou √† la piraterie, ils invent√®rent des mani√®res de prot√©ger leurs pr√©cieuses cargaisons. Ils pouvaient, par exemple, r√©partir leurs marchandises dans plusieurs navires. Ainsi, quand un des navires rencontrait un funeste destin, le reste de la marchandise √©tait √† l'abri. D'autres civilisations suivirent l'exemple des Chinois et invent√®rent des polices d'assurances pour prot√©ger leurs bateaux. L'assurance maritime existe encore de nos jours, et elle est un moyen de protection efficace.

Lorsque l'automobile a été inventée vers la fin du 19e siècle, le concept d'assurances auto déjà existant s'est adapté à ce nouveau mode de transport. Il a rapidement été démontré qu'une automobile représentait certains risques pour son conducteur, que ce soit au niveau économique, matériel ou corporel. Puisque les automobilistes n'avaient pas tous suffisamment d'argent pour faire face à ces risques, l'assurance automobile s'est imposée en tant que moyen simple de se protéger en cas d'accident, de
vol ou de vandalisme. Elle est graduellement devenue obligatoire pour chaque automobiliste, la conduite automobile étant un privilège et non un droit. Au début, les polices d'assurances étaient les mêmes pour tous, et les taux n'étaient pas négociables. Cependant, avec le temps, de nombreuses compagnies d'assurance ont vu le jour. En se faisant compétition, elles ont créé des polices d'assurances variables pouvant s'adapter aux besoins et au budget de chacun.

De nos jours, au Canada, l'assurance automobile est obligatoire pour tous les automobilistes. Cependant, les polices d'assurances et la protection minimale requise varient en fonction de la province dans laquelle on se trouve. Au Qu√©bec, le montant minimum d'assurance est de 50 000$. Les dommages corporels, ainsi que les dommages corporels et mat√©riels inflig√©s en dehors de la province sont couverts par la Soci√©t√© d'assurance automobile du Qu√©bec. Il s'agit d'un r√©gime d'assurance public. Pour ce qui est des dommages mat√©riels, ils sont couverts par des compagnies d'assurance priv√©es, au choix de l'automobiliste. Bien qu'il soit obligatoire d'√™tre assur√© en responsabilit√© civile, c'est-√†-dire contre les dommages caus√©s √† autrui, la protection contre les dommages inflig√©s √† son propre v√©hicule reste optionnelle. Le co√Ľt des paiements que l'automobiliste devra assumer d√©pend de plusieurs facteurs. G√©n√©ralement, plus un conducteur est √† risque d'avoir un accident, plus son assurance lui co√Ľtera cher.

Il va sans dire que dans le futur, les compagnies d'assurance automobile continueront d'innover en offrant un plus grand choix de protections adaptées à leurs clients, afin de mieux les servir et les protéger.

article de http://www.belairdirect.com/
http://www.articlesgratuits.net/

Ma Communautť