easiup

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Le crowdfunding ou finance participative offre un moyen d’assumer un programme ou une activité, là où les tracés économiques habituels ne concordent plus totalement. Le crowdfunding content à des modes sociétales fortes qui combinent l’emploi croissante du web et des services d’interaction sociale et une aspiration des sentiments d’appartenance, de proximité, de confiance ou de passion.

Easiup est une plateforme de type « tirelire », c’est à dire un dispositif permettant de rassembler de l’argent (sous forme de dons) pour concrétiser un projet ou soutenir une cause. C’est un moyen unique pour rassembler les gens autour d’un objectif commun.

Il ne se passe plus 7 jours sans que les médias ne se fassent l’écho d’un monde rural de financement participatif réussie : tel artiste musical, pièce de théâtre, ONG, collectivité locale, opération stratégie ou autre financée par le crowdfunding !

La finance participative a notamment permis à Obama de parrainer sa campagne de 2008, à la star de la chanson Grégoire de financer une musique devenue par la suite un triomphe, à la société Antabio de concevoir une nouvelle classe d’antibiotiques, à une entreprise de tocantes suisses Dubois en position délicate d’essayer ensuite de fabriquer une série innovante de tocantes.

Basé dans la modernité, via internet et les réseaux sociaux, le crowdfunding peut se hisser au rang de finance moderne. C’est le champ de financement par la liesse : la souscription de l’emprunt russe, c’était du crowdfunding !

Chaque individu étant entraîné par le mouvement collectif et porté par une « intelligence collective », attend souvent à ce que son engagement tombe sur une contrepartie financière ou matérielle, mais celui-ci revêt aussi une dimension morale, affective, communautaire, voire de passion.

Principe de Easi up ?

Le crowdfunding favorise le développement de projets par l’achat en groupe de tous types en s’évertuant sur les contributions financières du grand public, en excluant les circuits de financements traditionnels comme les Banques, Business Angels et autres.

Ce type de financement prend alors une ampleur considérable sur internet et permet aux particuliers d’asseoir le projet de son choix, selon ses propres critères région. A la base le financement participatif permettait de financer des projets sociaux ou artistiques. En plein essor, le crowdfunding s’adresse à présent aux entreprises en construction ou menant des projets d’innovation.

Les particuliers, les entreprises ou les associations peuvent porter ces différents projets.

Le crowdfundingest désormaisun nouvel outil de financement pour les PME. Il donne de multiples solutions complémentaires ou alternatives et participe à la numérisation de la finance, au chevet de l’investissement de l’épargne dans les entreprises et à l’extension aux PME-PMI des modes de financement réservés dans la majeure partie des cas aux macro entreprises.

Lancé en mars sur le modèle de KissKissBankBank, « Easi Up » est un site de crowdfundingd’origine musulmane et de part sa plateforme mise sur un marché prometteur, celui des internautes musulmans qui veulent encourager des projets respectueux avec les traits de l’islam

C’est donc une plateforme de crowdfundingaccessible pour tous (résidents européens) et qui permet de promouvoir des projets conformes à l’éthique musulmane.

Elle s’est donné comme objectif de maintenir les relations entre les entrepreneurs, les associations ou des étudiants qui désirent réaliser leurs projets avec des particuliers voulant donner un sens à leur épargne. Pour ce faire, il est, trois outils de soutien sont proposés : le don, la prévente, et le prêt à taux zéro.

Comment marcheEasi up ?

Philosophie générale

Easi Up vient surmonter le manque criard noté dans le rang des investissements en donnant de la visibilité aux projets éducatifs, de formation et d’accès à l’emploi.

En effet, plusieurs idées ne se concrétisent pas par pénurie de financements ce qui dérangent des associations ou entreprises avec de fort besoinsaux étudiants qui limitent leurs ambitions, voire abandonnent leur cursus, découragés par les coûts qui leur sont associés, l’enjeu est donc énorme.

Les catégories de projets autorisées

Arts, Caritatif, Education, Environnement, Spirituel, Sport, Technologies, Autres.

 

  • Le projet doit-il forcément respecter la charte éthique ?

Tout projet doit avoir la même vision avec la charte éthique. C’est la condition sine-qua-non sous peine de voir votre projet retiré de la plateforme.

Dès lors, il nous est paru prépondérant de proposer une alternative au système de financement conventionnel. Avec le récent développement du crowdfunding, l’opportunité est cependant donnée aux particuliers de favoriser l’émergence d’un nouveau type de projets fondés sur l’éthique, le partage, l’entraide et une vision durable.

Easi (éthique à sensibilité islamique) Up est une plateforme de crowdfunding (ou financement participatif) qui se propose de mettre en relation des entrepreneurs, des associations ou des étudiants qui envisagent réaliser leurs projets avec des particuliers désirant donner un sens à leur épargne. Trois outils de soutien sont proposés dans ce sens : le don, la prévente, et le prêt à taux zéro.

Des valeurs désormais appliquées également à la levée de dons et de fonds. Dans les grandes lignes, Easi Up dispose du même fonctionnement que ses grandes sœurs KissKiss Bank Bank ou Ulule : elle met en exergue des entrepreneurs, des associations ou des étudiants désirant lancer un projet en collaboration avec des particuliersdont le but est de donner un coup de pouce ou « un sens à leur épargne ». La seule différence chez Easi Up est qu’on se fait un devoir de présélectionner les porteurs de projets afin de garantir aussi bien leur activité que les modalités contractuelles respectent la charte éthique. » :

  • Des projets à vocation solidaire ou au moins développant une économie sur le long terme.
  • Pas de spéculation, ni de taux d’intérêts– contrairement à Ulule ou KKBB, Easi Up accepte les prêts à taux zéro, , qui ne reposent que sur les dons.
  • Respecter la « bienséance selon l’éthique musulmane »: « pudeur », « neutralité »

Les types de contributions

Ils sont au nombre de 3 :

  • Don :Destiné le plus souvent aux associations et finance des œuvres caritatives (l’humanitaire est exclu de cette catégorie).
  • Prévente : les internautes pourront financer l’avancement d’un produit et par surcroit faire partie des distingués qui le recevront en avant-première.
  • Prêt à taux zéro :Spécialement réservé aux étudiants, les sommes collectées servent aux financement des frais de scolarité. Le montant est plafonné à 10 000€.

 

  • Financement sans intérêt à sensibilité islamique

Malgré l’ancienneté de nos religions, elles ont toujours le sens d’honneur et du respect parfois depuis quelques années, en mettant un point d’honneur à marcher dans les nouvelles exigences et influences de l’univers.

En effet, le paroxysme de la foi, surtout dans la religion catholique, pousse les religions à se révéler à cette nouvelle époque du numérique afin d’avoir la chance de piquer un plus large public, et en premier lieu, la jeunesse encore moins expérimentée.

C’est comme ça que les monastères et les couvents des coins reculés ont de toutes pièces usé des sites internet, et les moines, les abbés, les rabbins et les imams sont aujourd’hui devenus accros des réseaux sociaux via leur compte Twitter et Facebook pour atteindre et rester en constante communication avec leur communauté.

Cependant à cette époque du numérique, c’est aussi l’ère d’une nouvelle guerre celle de la quête de l’argent, il s’agit là toujours du financement participatif. Car si les voies du seigneur sont impénétrables, ce n’est pas le cas du porte-monnaie de ses fidèles ce que toutes les religions ont bien cerné ! Voilà pourquoi on note aujourd’hui une attitude particulière et un nombre croissant de plateformes dédiées à telle ou telle autre religion.

La plateforme CredoFunding accompagne des projets d’ordre chrétien, en financement par le don ou le prêt avec ou sans intérêt.

EasiUp à son tour, suggère des projets à caractère islamique en financement par le don, le prêt sans intérêt ou le système de pré-vente.

Contributeurs

Pourquoi contribuer?

  • Pour soutenir l’économie
  • Pour soutenir des projets
  • pour faire avancer les choses dans le bon sens

Demandeur de fonds

Rémunération de la plateforme

Pour son financement, le site prélève une commission de 5% sur les transactions plus les frais « de 2% environ ». Des montants comparables aux plateformes les plus connues (8% pour Ulule, par exemple).

 

But de EasiUp

Le marché du Crowdfunding islamique se voit avec un bel avenir avec l’organisation déjà à la concurrence . Ainsi dès les premiers pas d’Easi Up, Aoon (linkisexternal)naissait, l’autre « première plateforme de crowdfunding éthique ». FodilMahani, le fondateur, quant à lui prône aussi en avant quelques types de valeurs (solidarité et générosité) et exige contribuer « au développement de la communauté ».

Les fondateurs d’Easi Up procède alors par une enquête en ciblant un marché porteur qui demeure toujours peu exploité et Une communauté avec « un pouvoir d’achat qui est en train de se révéler où on note une demande, une clientèle, qu’il faut pouvoir atteindre », analyse Anass Patel. Grâce à un sondage réalisé par la première de ses sociétés, il a remarqué que 57% des musulmans seraient intéressés par des produits adéquates à l’éthique musulmane, Ce qui vaut pour la finance islamique traditionnelle, son application au financement participatif.

Easi up en chiffres début 2017

371.466 euros Montants collectés

5.831 Nombre d’inscrits

36 Campagnes réalisées

29 Campagnes réussies

80.5 % de réussite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link