Crowdlending avis

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Vous avez besoin d’avoir un avis sur le crowdlending? Demandez à un spécialiste ce qu’il en pense.

 

Le crowdlending, utile

Le crowdlending permet de financer des projets via d’autres modes que le financement bancaire, ce qui permet de créer de l’emploi via l’investissement.

Le crowdlending, en croissance, mais en crise

Le crowdlending est en très forte croissance avec de très nombreuses plateformes, surtout en France (cf article crowdfunding) . Le montant des plateformes est en forte croissance pourtant il y a de nombreux points noirs comme le rendement, le taux de défaut (en effet nombreux sont les investisseurs qui paniquent au premier défaut).

Les banques prêtent plus facilement qu’autrefois, son utilité est donc en baisse

Il faut un volume important pour faire du bénéfice, il y a bien trop de plateformes en France pour qu’elles soit toutes rentables, certaine doivent mourir (absorption, faillite) pour que les autres survives. Cela fait déjà quelques années que je le dis et c’est exactement ce qui est arrivé avec unilend.

Et le rendement ?

Il faut distinguer plusieurs choses :

  • Le crowdlending en prêts aux entreprises ou au particuliers
  • Le crowdlending en France et à l’étranger
  • Le crowwdlending par secteur.

Le crowdlending en prêts aux entreprises est moins rentable que le prêt aux particulier en général, mais aussi moins risqué.

Le crowdlending en France est souvent moins rentable. en effet les salaires sont élevé et il y a beaucoup de taxes et impôts. De ce fait un même projet par exemple en France ou en Slovaquie coûtera de ce fait bien moins cher en Slovaquie. Sachez qu’en plus plus il y d’inflation, plus les gens empruntent car c’est mieux pour eux (en économie lors de phases d’inflation (pas trop non plus) ce sont les employé les gagnants et les emprunteurs. Il est donc plus inintéressant de prêter dans un pays avec une certaine inflation (sachant qu’avec l’euro vous rapatrié votre pouvoir d’achat en france en euros, c’est un point important). Le rendement brut proposé est alors moins intéressant en France.

Le client de la plateforme est également important, en effet souvent la plateforme ne se paye que sur l’emprunteur sans investir elle même dans ce cas elle a tout intérêt à faire un maximum de volume même si le prêt est perdant pour l’investisseur. on arrive alors a des taux de défaut plutôt mauvais (10 voir 20%).

Certains secteurs sont naturellement connus pour faire moins de bénéficies comme tout ce qui est énergie vert etc.

En brut vous pouvez tourner autour de 5-20% de rendement maximum. A cela il faudra enlever les perte et environ 1/3 d’impôts. Le rendement est lié au risque.

Quelle méthode adopter ?

Il y en a plusieurs, personnellement ma méthode est plutôt simple.

Vous êtes en mode prêteur, prêter au prochain google ou tesla ne vous intéresse pas, vous ce que vous voulez c’est être remboursé. Les plateformes conseillent (car elles y ont un intérêt) d’investir dans tous les projets pour diversifier. C’est une aberration car cela baisse votre rendement en incluant des projets de merde (rappelez-vous que certaines plateformes ont jusqu’à 20%de défaut sur les entreprises). Certes il faut splitter sont portefeuille sur plusieurs plateformes, lieux, projet, mais inutile de diversifier sur 200 projets, cela n’a pas d’ intérêt car il a y de forte chances que vous finissiez avec le portefeuille moyen qui est plutôt décevant. Au moins 10 projets sont un minimum, une trentaine c’est très bien (cela représente environ 3% de votre portefeuille), une centaine ne sert plus à rien.

La méthode de sélection déterminera en grande partie votre rendement.

Ma méthode est simple pour les entreprises:

  • Entreprise de plus de 1 million de capital
  • Qui fait du bénéfice, un cash flow régulier est un plus.
  • et projets de plus de 100 000 euros.

 

  • Idéalement elle fait de l’investissement dans des machines, du dur, au cas ou elle fait faillite cela peut être revendu.
  • Elle ne dépend pas entièrement d’une loie à la con style isolation des fenêtres.

Je regarde si tout est réaliste et si rien ne me saute aux yeux, si j ‘ai un doute il y a tellement de projets que je passe, que le but est éliminer les perdants, pas de sélectionner les gagnants contrairement à l’investissement en crowdequity ou il faut faire les deux, mais surtout avoir les gagnants. Mieux vaut éliminer trop que pas suffisamment.

Cela me permet souvent d’être au dessus de la moyenne niveau rendement (je pense dans les 30% des meilleurs, c’est bien suffisant).

J’aime beaucoup des plateformes comme mintos (note mintos étant rentable, elle a peu de chance de couler), october ou encore bondora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link