Les « contrats sur la différence » : CFD

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Les CFD


Les CFD sont des produits très risqués que je déconseille aux débutants.

Ils s’utilisent sur une ou plusieurs journées. Ils ne répondent aucunement à des besoins d’investissement de moyen ou long terme, ce n’est donc pas un produit de placement. C’est un produit spéculatif.

Si vous souhaitez investir en CFD, n’y investissez que si vous avez pleinement conscience des risques attachés à ce produit et n’y consacrez qu’une petite partie de votre épargne.

Faites attention avec quel effet de levier vous investissez.

Enfin, vérifiez que le site internet qui vous propose des CFD est bien autorisé en France. Pour cela, consultez le site REGAFI (registre des agents financiers).

Qu’est-ce qu’un CFD ?

Les CFD (« contrats pour la différence ») sont des produits financiers qui permettent de parier sur les variations à la hausse ou à la baisse d’un « actif sous-jacent » sans jamais le détenir. En effet, lorsque vous passez des ordres sur les CFD, vous négociez sur un produit « dérivé ». Cela signifie que vous n’êtes pas propriétaire des valeurs sur lesquelles vous spéculez.

L’actif sous-jacent peut être par exemple un indice, une paire de devises (une monnaie contre une autre) ou une action. L’acheteur d’un CFD parie (c’est le principe de la spéculation), c’est-à-dire prend une position, sur la hausse du sous-jacent, tandis que le vendeur parie sur une baisse, sachant qu’un CFD évolue la plupart du temps comme son sous-jacent.
A la clôture de la position, vous gagnez ou perdez la différence entre le prix d’achat du CFD et son prix de vente.

Qu’est-ce que l’effet de levier ?

Les CFD sont en général proposés avec un effet de levier. L’effet de levier est un multiplicateur de gains ou de pertes. Le courtier peut vous proposer un levier allant jusqu’à 400. Par exemple, avec un levier de 20, pour 100 € sur votre compte, vous prenez une position de 2 000 € (20*100).

L’effet de levier augmente considérablement le risque du produit. En effet si votre effet de levier est de 400 par exemple si vous avez utilisez 1000 de votre poche vous avez en fait sur la table 1000*400 =400 000 euros, imaginez si il y une perte de 100% , vous vous retrouvez avec une dette de 400000 euros, sachant qu’entre temps la banque risque de faire ce que l’on appelle des appels de marge. Un appel de marge c’est simplement quand la banque veut que vous compensiez la perte sinon elle liquide vos positions . Cet effet négatif de l’effet de levier est appelé effet de massue.

En contrepartie de ce risque important, il y a l’effet de levier, imaginons que vous ayez fait un investissement gagnant, dans ce cas l’effet de levier va considérablement multiplier vos gains.

Chez tous les courtiers régulés en France, on retrouve la mention suivante : Le service d’exécution d’ordres sur CFD présente un risque élevé et peut aboutir à des pertes excédant votre investissement initial. La négociation sur CFD ne convient pas à tout type de client. Veuillez vous assurer que vous avez pris pleinement conscience des risques inhérents à ce type d’opérations.

Quels sont les principaux risques des CFD ?

Les CFD comportent des risques importants. A très court terme, il est difficile de prévoir l’évolution d’un actif sous-jacent. Si son évolution ne se fait pas dans le sens que vous avez anticipé, le risque est de perdre toute votre spéculation et même beaucoup plus avec un effet de levier.
Il ne s’agit pas du seul risque. Dans certains cas, quand une position reste ouverte alors que le marché de l’actif sous-jacent est fermé, le prix du CFD peut diverger du cours de clôture de l’actif. Il peut y avoir aussi des décalages entre le moment où vous passez votre ordre et le moment où celui-ci est exécuté. En quelques secondes, le cours du sous-jacent peut avoir accéléré sa hausse ou sa baisse, ce qui peut vous faire perdre ou gagner de l’argent.

Comment acheter et vendre des CFD ?

Les CFD n’ont pas de date d’échéance particulière. Certains cotent 24h sur 24h, 5 jours sur 7. Vous pouvez les négocier quand vous le décidez.

Les CFD sont émis par les intermédiaires financiers, c’est-à-dire les sites internet qui les proposent.

Ils s’achètent et se vendent comme des actions mais ne sont pas cotés selon l’offre et la demande : chaque CFD est un contrat passé entre un intermédiaire et un investisseur. Cet intermédiaire vous proposera le prix qu’il aura fixé lui-même.

Quels sont les frais liés à un investissement dans un CFD ?

Acheter et vendre des CFD entraîne des frais correspondant au coût du « spread », c’est-à-dire de la différence entre le prix d’achat et de vente du CFD. Par exemple, un CFD s’achète 101 € et se vend 99 €.
Pour les CFD actions, en revanche, une commission proportionnelle est appliquée : par exemple 0,1% du montant investi. En général, une commission minimale est également prévue (10 € par exemple). Il faut donc faire attention si vous voulez faire du trading.

En résumé

  • Les risques des CFD sont importants ; une position peut vous faire perdre tout votre dépôt, voire plus, en quelques secondes.
  • Le choix de CFD est varié (indice, Forex, actions, matières premières…).
  • Les CFD ne font l’objet d’aucun agrément ni visa de l’AMF.

C’est un produit à réserver aux experts

Et vous qu´en pensez-vous ? Vous pouvez également partager!

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)

Rejoignez notre newsletter

Profitez de nombreux avantages offerts
J'en profite