Comment et dans quoi investir

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Vous avez un peu, beaucoup, pas du tout d’argent  et vous vous demandez dans quoi investir?

Je vais étudier avec vous toutes les réponses possibles. Par contre, sachez que cet article n’est pas universel car il y a bien trop de choses à dire.

 

La première chose à faire est de définir votre situation.

 Faites une analyse de ce votre situation

En effet selon vos objectifs (votre temps et le risque acceptable)  votre fiscalité, l’investissement va être totalement différent, par exemple les SCPI sont un bon complément de revenus à très long terme que l’on peut démembrer pour transmettre ou acheter en démembrement pour obtenir des revenus futurs plus tard (sans augmenter ses impôts maintenant) mais ne comptez pas récupérer votre argent rapidement.

Il faudra totalement moduler cet article en fonction de votre situation c’est-à-dire de votre âge , de vos revenus,de votre situation (en couple? marié pacsé, divorcé, enfants?) de votre patrimoine de votre capacité d’investissement et d’endettement, de vos objectifs et votre peur du risque. Je ne peux que vous conseiller de faire un bilan.

Rappel des principes de l’investissement

Bon l’investissement c’est placer son argent dans quelque chose et renoncer à une consommation immédiate en espérant consommer plus tard tout en étant rémunéré pour la frustration de ne pas avoir consommé tout de suite.

Les principes dans la finance que vous pouvez lire dans mon article http://richesse-et-finance.com/comment-devenir-riche-facilement-rapidement/ sont simples. Après c’est comme un régime simple dans la théorie, la pratique est parfois une autre paire de manches.

Si vous voulez vous enrichir, il faut simplement faire en sorte de couvrir vos besoins à dire d’avoir plus de revenus que de charges et et d’investir dans des choses qui rapportent de l’argent cette différence. En effet il ne faut pas oublier que vos revenus en tant que salarié sont limités au temps que vous pouvez vendre multiplier par la valeur du temps (votre salaire horaire). Le problème de base étant que le temps que vous vendez vous ne l’avez plus pour vous et que vous pouvez faire ce que vous voulez, on prend tous de l’âge. Par contre vos investissements travaillent eux toujours malgré le fait que vous travaillez ou pas.

Ce principe tout bête est vraiment puissant combiné aux intérêts composés  et à l’effet de levier fiscal et l’effet de levier financier. Rappelez-vous que placer x euros à un taux d’intérêt y permet de faire croître votre argent de manière exponentielle. Ce capital grossira d’autant plus fortement que vous avez du temps et un maximum de rendement et plus si vous pouvez encore injecter de l’argent régulièrement.

 

N’oubliez jamais le triangle risque disponibilité rendement.

Tout investissement à trois caractéristiques :

  • Le risque qui représente la probabilité de perte.
  • La disponibilité c’est-à-dire la capacité à récupérer votre argent (en fait pour être exact c’est aussi une partie du risque.).
  • Le rendement qui représente le potentiel de gain.

Il y a d’autres caractéristiques comme le prix d’entrée, le nombre de biens, etc

 

Donc il va falloir choisir dans les différents investissements existants les caractéristiques que vous voulez privilégier, sachant que normalement il est impossible d’obtenir les trois caractéristiques en même temps, sauf anomalie de marché et tricherie, mais dans la pratique ce sont ces investissements-là les plus rentables.

Avant d’investir, n’oubliez pas d’avoir l’équivalent d’au minimum 3-6 mois de charges (nourriture+eau+loyer+essence, etc) sur un compte disponible style livret A pour éviter d’avoir besoin d’argent immédiatement http://richesse-et-finance.com/fonds-durgence-depart-richesse/.

 

Ensuite si vous avez de l’argent à placer, analysons ensemble des investissements qui sont surtout rentables, pas trop risqués et peu importe le temps de blocage de votre argent.

NB : Autant être franc, personne n’ est 100% objectif (moi inclus), on a tous nos connaissances, nos expériences un banquier sera pour la banque, assureur pour l’assurance, un vendeur d’immobilier pour l’immobilier, un spécialiste du crowdfunding pour ses plateformes.

Investissez dans ce que vous comprenez  c’est ce que disait Warren buffet , l’un des hommes les plus riches au monde.

La diversification permet de réduire le risque, mais limite aussi votre possibilité d’avoir un super gain. Ainsi avoir 5 à10 investissements diversifie peu, mais offre un potentiel de gros retours, avoir 20 investissements augmentent votre diversification et vous donne un retour plus proche de la moyenne avec un risque moindre d’extrême (autant en bonus qu’en malus). On peut diversifier les secteurs (immobilier, actions), le moment d’investissement, le type d’investissement (action /obligation) et même la catégorie d’investissement (petite entreprise, grosse), le lieu.

À partir d’un certain point, vous allez avoir ce que l’on nomme un portefeuille d’investissements, auquel cas vous allez surtout raisonner en fonction de votre portefeuille.

En général on conseille pour savoir combien d’actions de prendre 120-votre âge. Exemple à 30 ans vous devriez en théorie avoir 90% d’actions (120-30) dans un portefeuille en bourse.

Construire son portefeuille selon son âge et ses moyens

Cette partie est probablement la plus difficile, car elle est sujette à de nombreuses variations, ne prenez pas ça pour un conseil (je ne serait être tenu pour responsable), adaptez bien selon votre situation, ceci est juste un plan de vie.

Pour vos enfants (moins de 10 ans)

L’erreur gravissime la plus courante commise par les parents et qui coûte très cher aux enfants est de tout mettre sur un produit sécurisé ou un livret A, vos enfants n’ont pas besoin de ça ils ont du temps devant eux, souvent il sera plus intéressant de prendre un produit type assurance vie en unité de compte avec des actions.

En effet 1000€ à la naissance sur un livret A donne à peine 1220€ à 20 ans.

Par contre si vous avez de l’assurance vie à disons 5% ou même 10% il aura à 20 ans respectivement 2600 ou 6700 euros, une vraie différence donc. (Formule 1000euros X (1+taux) puissance temps c’est-à-dire 20 ans ici). C’est une chose de commencer dans la vie avec 1000€, c’est une autre de commencer avec presque 7000 euros et on a rien ajouté durant 20 ans.

Juste pour vous illustrer une différence de fou :

Pour avoir 1 million à la retraite à 1 an il faut mettre 17€/mois à 10% net durant 65 ans ou en une fois 2500€ environ oui seulement 2500€ (calcul 2500*1.1puissance 65), par contre en mettant sur un livret A il faudrait mettre comparativement plus de 500 000 euros. Plus fort encore si par hasard (en fait par sélection de bons investissements) vous arrivez à 15% de rendement on ne parle que d’une somme unique de 150€ soit une multiplication par 6666 en 65 ans,ne me dite pas que cela ne donne pas à réfléchir.

Je vous voit venir avec votre « oui mais », non y a pas de « oui mais », arrêtez avec cette phrase, poser vous la question « comment faire pour » et passez d’une attitude négative à une attitude de gagnant.

Ce n’est pourtant pas des rendements extraordinaires sauf pour le 15%, la bourse (Dow Jones dividendes réinvestis) durant ces 10 dernières années a fait 12% depuis décembre 2008, 7.1% si vous avez subit la crise depuis janvier. Une assurance vie avec un tracker 100% actions Dow Jones et vous avez 1% de moins de rendement que le dow (11% ou 6%), enlevez l’inflation vous tournez autour de 5/8% en mode pur glandeur.

Donc pour 2h de votre vie et quelques milliers d’euros, votre enfant mettra le reste durant sa vie, rendez-lui service cela l’aidera énormément même s’il n’atteint pas le million.

Vous comprenez la différence entre les riches « fils de » et les pauvres maintenant. Le livret A vous à coûté combien ? j’ai 31 ans il m’a coûté un bon paquet de thune.

Bon produit : assurance vie

10-20 ans

 

Cette partie est probablement la plus difficile, car elle est sujette à de nombreuses variations, en général tant que vous n’êtes pas dans la vie actif (encore chez papa maman) et que vous n’aurez pas besoin de dépenser particulièrement. Il faudra mixer entre obligations et actions, plus vous aurez besoin de l’argent pour les études, la voiture, etc plus il faudra prendre des obligations avec un rendement plus faible.

Il faudra penser à un moment ouvrir un livret A pour commencer à avoir l’équivalent de 3-6mois de charges comme fonds d’urgence.

Bon produit : assurance vie + livret A

 

20-30 ans

Souvent un âge où il y a beaucoup de frais et peu de revenus. C’est normalement un âge qui si vous avez bien fait les choses passe bien, mais comme la plupart des gens n’ont rien préparé précédemment en fait vous risquez d’aller dans la vie active les mains vides. Si vous avez la possibilité de rester chez papa maman booster vos comptes à fond.

Dans un premier temps, remplissez vos 3-6 mois de charges sur livret et parallèlement commencez ou continuer d’investir pour la retraite et le premier appartement. Avec de faibles moyens vous pourrez quand même jouer sur l’assurance vie full action (vous avez la retraite à 70ans, n’espérez pas avoir la retraite avant) ou le crowdfunding.

Attention si vous avez un bon capital : n’achetez pas un grosse voiture neuve, cet achat plombera le reste de votre vie. On dit que si vous mettez moins dans votre retraite que dans votre voiture tous les mois, alors vous avez un gros problème.

Si votre employeur abonde un PEE booster le à mort, c’est du pain bénit ces trucs, attention si vous changer de boite l’argent est chiant à retirer (expérience faite chez Crédit Agricole).

Bons produits : assurance vie + livret A+ PEE, crowdfunding pourquoi pas, immobilier pourquoi pas, bourse. Il faut avoir plusieurs produits (livret 3/6mois de réserve+bourse pour retraite+éventuellement immobilier)

Note vous pouvez presque intervertir PEA et assurance vie

30-40 ans

En principe l’écart se creuse entre ceux qui n’ont rien fait et ceux qui ont fait. Si vous n’avez encore rien fait, il va falloir intensément investir.

Souvent les enfants apparaissent pour ceux qui n’en ont pas eu avant et vous avez un crédit immobilier sur le dos.

Si jamais vous avez un héritage, la mauvaise idée est de rembourser son crédit immobilier, la bonne c’est d’investir progressivement votre argent et de rembourser votre voiture à 6% (le crédit immobilier étant plus proche de 1%, mieux vaut investir cet argent et obtenir 5% et avoir 4% au total (5-1) que de rembourser par anticipation, car vous avez horreur des crédits).

Si vous avez des enfants, relisez la partie 0-10ans

Bons produits : assurance vie + livret A+ PEE, crowdfunding pourquoi pas, immobilier pourquoi pas, bourse. Il faut avoir plusieurs produits (livret 3/6mois de réserve+bourse pour retraite+éventuellement immobilier). Attention il peut y avoir de l’optimisation fiscale avec d’autre sproduits.

40-50 ans

En général les enfants passent par la case étude et là soit vous avez fait des investissements et ça passe relativement bien soit vous êtes bien étranglé entre le crédit et les études…

Continuez sur la lancé, pour les plus fortunés vous commencez à avoir d’autres investissements (second bien…)

Bons produits : assurance vie + livret A+ PEE, crowdfunding pourquoi pas, immobilier pourquoi pas, bourse. Il faut avoir plusieurs produits (livret 3/6mois de réserve+bourse pour retraite+éventuellement immobilier). Attention il peut y avoir de l’optimisation fiscale avec d’autre produits.

50-60 ans

Normalement c’est maintenant que vous avez votre plus gros salaire, que vos enfants quittent la famille, il faut souvent encore les aider un peu. Mais maintenant pour ceux qui ne sont pas arrivés il faut mettre la pédale sur l’accélérateur la retraite n’étant plus que dans 10 ans, vous devez déjà avoir un joli pécule de coter qui a surtout grossi grâce à de bons investissements.

Bons produits : assurance vie + livret A+ PEE, crowdfunding pourquoi pas, immobilier pourquoi pas, bourse. Il faut avoir plusieurs produits (livret 3/6mois de réserve+bourse pour retraite+éventuellement immobilier). Attention il peut y avoir de l’optimisation fiscale avec d’autre produits.

60-70 ans

Objectif retraite, si vous n’avez encore rien fait à cet âge pour la retraite c’est déjà trop tard, par contre il vous reste plus de 25 ans à vivre, 25 ans c’est long, donc vous pouvez quand même investir en partie pour vous (maison de retraite) et en partie pour vos enfants, petits-enfants.

Pour ceux qui ont déjà investi, vos rentes vous permettent d’aider vos proches et de profiter.

Bons produits : assurance vie + livret A+ PEE, crowdfunding pourquoi pas, immobilier pourquoi pas, bourse. Il faut avoir plusieurs produits (livret 3/6mois de réserve+bourse pour retraite+éventuellement immobilier). Attention il peut y avoir de l’optimisation fiscale avec d’autre sproduits. On est un peu dans une logique de transmission, il y a bien entendu l’assurance vie, le démembrement, voyez un spécialiste.

70-80 ans

Là on passe dans la transmission et la maison de retraite, vous commencer à être dans des investissements beaucoup moins risqués et surtout des investissements passifs qui ne demande pas de gestion, car soyons clair, dans 10 ans il n’est pas certain que soyer encore apte à gérer quelque chose.

Bons produits : on est dans une logique de transmission, il y a bien entendu l’assurance vie, le démembrement, voyez un spécialiste.

Moralité

Investissez le plus tôt et le plus possible, le meilleur moment était il y 20 ans, le deuxième meilleur moment est maintenant. Dans tous les cas à un moment ou un autre quelqu’un doit se serrer la ceinture et ne pas se faire plaisir, vous ou vos parents ou vos enfants si vous êtes un c**.

Exemple : pour avoir 1 million à 65 ans

Selon bankrate

  • à 1 an il faut mettre 180€/mois à 5% net durant 65 ans (heu oui maman met 180€ sur un compte, déjà hard)
  • à 1 an il faut mettre 17€/mois à 10% net durant 65 ans (easy à faire) ou en une fois 2500€ environ oui seulement 2500€ (calcul 2500*1.1puissance 65)
  • à 20 ans il faut mettre 500€/mois à 5% jusqu’à vos 65 ans (le salaire des jeunes est presque au SMIC, ça mangerait la moitié)
  • à 20 ans il faut mettre 106€/mois à 10% jusqu’à vos 65 ans
  • à 30 ans il faut mettre 880€/mois à 5% jusqu’à vos 65 ans
  • à 30 ans il faut mettre 280€/mois à 10% jusqu’à vos 65 ans
  • à 40 ans il faut mettre 1666€/mois à 5% jusqu’à vos 65 ans
  • à 40 ans il faut mettre 770€/mois à 10% jusqu’à vos 65 ans
  • à 50 ans il faut mettre 3600€/mois à 5% jusqu’à vos 65 ans
  • à 50 ans il faut mettre 2300€/mois à 10% jusqu’à vos 65 ans
  • à 60 ans il faut mettre 14300€/mois à 5% jusqu’à vos 65 ans
  • à 60 ans il faut mettre 12300€/mois à 10% jusqu’à vos 65 ans

note: l’inflation est incluse dans le pourcentage, dans la pratique il faudra alors environ 3% de plus que 10% et il y a souvent des taxes.

Comme vous le voyez il y a une grosse différence entre 10 et 5% de rendement et selon l’âge, au-dessus de 500€/mois soyons sérieux, rare sont les gens qui font quelque chose, soit ils ne peuvent pas, soit ils ne veulent pas. Dans la pratique il y a finalement quasiment que trois cas qui existent vraiment.

Raccourcie vous voulez être riche rapidement

Alors là il faut prendre des gros risques, ne pas beaucoup diversifier 5-10 produits au maximum, investissez et investissez dans un business (votre entreprise ou équivalent). Réinvestissez tout comme un gros porc, travaillez intelligemment et beaucoup. En seulement 5-10ans c’est faisable. Il faut dégager quelques milliers d’euros par mois seulement.

Comment investir et dans quoi investir : les investissements disponibles

Antiquités

 

Les antiquités sont un domaine de spécialistes.

Tarifs : quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers selon l’antiquité

Rendement : Un placement dans l’antiquité ou l’art se considère dans la durée, au minimum entre 8 et 12 ans pour espérer obtenir une plus-value moyenne de 7 %.

Liquidité : faible

Fiscalité : attention il y en a une particulière

Art

Accessible à partir de quelques centaines d’euros, mais susceptible d’atteindre des prix stratosphériques, l’art est un investissement à risque potentiellement très élevé.
Il faut se méfier des effets de mode et s’y connaître.

 

Tarifs : quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers selon l’antiquité

Rendement : Un placement dans l’antiquité ou l’art se considère dans la durée, au minimum entre 8 et 12 ans pour espérer obtenir une plus-value moyenne de 7 %.

Liquidité : faible

Fiscalité : attention il y en a une particulière

 

Bourse 

Autant le dire franchement il y a les traders et les investisseurs. J’ai déjà fait un gros article sur le sujet tellement c’est vaste. Voir la bourse

Pennons un exemple avec 5000€ et les frais (par ligne+transaction+conservation) vous pourrez vous payer une ou deux actions, inutile donc de faire du trading, car il faudra faire beaucoup de bénéfice pour arriver à zéro. La trading vous pouvez oublier.

De plus le CAC est à 4300 vous avez de bonne chance de perdre (le CAC oscille entre en gros entre 3000 et 6000 et 4300 étant quand même au milieu http://richesse-et-finance.com/comment-gagner-a-tous-les-coups-en-bourse-ma-methode-deux-barrieres/) . Il va falloir des connaissances pour trouver des entreprises exceptionnelles à des prix normaux (vous ne voulez pas des entreprises normales à des prix exceptionnels), brefs le marché et moyen et vous n’avez pas les connaissances.

Par contre via PEA, PEE ou assurance vie comme celle que je propose ou sur un tracker par exemple que vous pouvez en plus alimenter tous les mois oui c’est possible. Là la bourse prend tout son intérêt. Le rendement sur un tracker est le rendement du marché boursier, il est moyen, mais vous prenez moins de risque.

Il existe de nombreuses possibilités et la bourse a quand même de gros avantages. C’est un choix possible pour un petit portefeuille comme un gros.

Tarifs: quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers selon la méthode de votre investissement

Rendement : Selon que vous tradiez ou que vous investissez, cela dépend du moment, de l’entreprise et de votre stratégie. Bref de nombreux facteurs font que vous pouvez espérer un rendement moyen (très variable) de 10% .

 

Liquidité : forte

Fiscalité : variable selon la manière dont vous investissez

 

Dérivé (turbots, etc)

Ces produits sont des produits dérivés plus ou moins complexes et mis en place par les institutions financières pour des émetteurs qui ont des besoins de financement spécifiques. Ces produits représentent une infime part des produits dérivés et sont réservés aux investisseurs aguerris. Il est souvent reproché aux produits exotiques d’être illisible. De plus ils sont souvent très volatils, c’est-à-dire que le cours peut varier de manière astronomique en quelques jours. Ils peuvent également avoir un effet de levier c’est-à-dire que vous pouvez perdre plus que votre investissement. Réservé aux pros.

En général ils ne représentent que quelques pourcentages des portefeuilles des investisseurs.

Tarifs : très variables

Rendement : Au-delà de 10 %, mais attention vous pouvez perdre plus que votre investissement.

 

Liquidité : forte, mais souvent on peut investir à long terme

Fiscalité : oui

Casino

Règle n° 1 à retenir : le casino est une entreprise à but lucratif, donc elle ne met en place que des jeux où elle gagne, donc la maison gagne toujours.

Tarifs : très variables

Rendement : négatif sur le long terme, voir définition

Liquidité : uniquement en casino

Fiscalité : oui

Les Paris sportifs

Idem que le casino bien que l’on trouve parfois des anomalies de marché.

Tarifs : très variables

Rendement : possiblement positif

Liquidité : uniquement en casino

Fiscalité : oui

Crowdlending

Possible, MAIS il y a des risques (diversifiez bien dans la plateforme en sélectionnant des projets adaptés à votre temps, choisissez bien votre plateforme, car une bonne partie des plateformes va se faire racheter ou fusionner comme dans les télécoms autrefois).

Mon choix : octuber et immocratie en France

mintos si vous aimez les pays de l’Est (un site agrée par l’état des pays de l’Est… mais le site affiche plus de 10% net hors impôts et je l’ai testé, j’ai adoré et il représente en 2018 presque un quart de mon capital).

NB Les stats de gains et de défaut sont à prendre avec des pincettes (notamment à la question quand est-ce qu’une entreprise est en défaut ?).

PS il y a des risques (non-remboursement, fermeture plateforme, retards…) et aucune diminution d’impôts.

Tarifs : le ticket d’entrée est que quelques euros

Rendement : de 2 à 15% et plus selon le lieu et la catégorie d’actif.

Liquidité : pas toujours possible, souvent il faut de 1 à 5 ans.

Fiscalité : oui

Crowdequity

investir dans le capital des entreprises, cela fait 5 entreprises (en général il faut 1000€),sur certains sites vous pourrez investir avec moins de 100€ ou livres   par exemple sur seedr.

Tarifs : quelques euros

Risqué, mais potentiellement intéressant.

Rendement : vous pouvez dépasser les 20%

Liquidité : pas toujours possible, souvent il faut plusieurs années.

Fiscalité : oui

 

Crypto monnaies

Il y a de nombreuses arnaques et le marché n’a pas de valeur intrinsèque, il y a beaucoup de spéculation et comme le marché n’est pas régulé (attention les transactions ne sont pas anonymes, il est possible de remonter toutes les transactions) le marché sert beaucoup à faire du black et à chaque annonce que l’état va réguler la monnaie se casse la figure.

Le nombre de crypto monnaies n’est pas fixe, des gens en crée tous les jours seulement certaines vont arriver à ce faire une réputation, et ce sont celles-là dans lesquelles vous allez éventuellement investir. Il y a très peu de crypto monnaies échangeables directement contre des euros. La plupart s’échangent avec des bitcoins. De fait le bitcoin est une grande cryto monnaie.

J’en ai, mais tout mon argent n’est pas en crypto.

Tarifs : quelques euros

Risqué, mais potentiellement intéressant. Hautement spéculatif

Rendement : vous pouvez dépasser les 100% parfois

Liquidité : plutôt liquide

Fiscalité :  je ne sais pas

Immobilier

l’immobilier, la voie que de nombreux investisseurs choisissent pour se faire de l’argent, le sujet est aussi vaste que la bourse et l’article détaillé que j’ai fait est super gros sur l’ immobilier

Tarifs : quelques dizaines de milliers

Potentiellement effet de levier (crédit) possible

Rendement : 2-10%

Liquidité : plutôt illiquide

Fiscalité : Oui

Parking

Possible avec quelques dizaines de milliers d’euros facilement, bien moins qu’un immeuble.

Difficile en ville, voire impossible, d’avoir une voiture sans une place de parking

Tarifs : quelques dizaines de milliers d’euros

Rendement : 5-10%

Liquidité : faible

Fiscalité : oui

Livrets

Ce n’est pas un placement c’est de l’épargne… Ils ne rapportent pas d’argent, mais limitent la perte due à l’inflation. C’est sur ce genre de produit qu’il faut mettre les 3 à 6 mois de charges dont vous avez besoin.

Tarifs : quelques euros

Rendement : 0.5-2%

Liquidité : très liquide

Fiscalité : souvent sans

Manuscrits

Beaucoup d’arnaques existent, mais les manuscrits c’est un peu comme l’art ou les antiquités.

Tarifs : je ne sais pas

Rendement : je ne sais pas

Liquidité : faible

Fiscalité : je ne sais pas

Matières premières

C’est un investissement particulièrement volatil.

Classe d’actifs à part, les matières premières (agricoles, métaux précieux ou industriels, pétrole…) constituent un investissement stratégique dans une perspective de long terme. L’évolution de leur prix est fortement liée au niveau de production voire au niveau des réserves naturelles estimées, notamment dans le cas des produits sur l’énergie. Les facteurs climatiques et géopolitiques peuvent également impacter leurs cours.

Les matières premières peuvent avoir une évolution significativement différente des marchés de valeurs mobilières traditionnelles (actions, obligations).

En période d’inflation, on note une tendance à la hausse des cours des matières premières. Ceci permet donc de couvrir une partie de son portefeuille contre la hausse des prix. En revanche, du fait que la majorité de ces produits sont cotés en dollars américains, il y a une corrélation négative avec les variations de cette devise.

Cette catégorie de placement reste soumise à des risques spécifiques. Il y a toutefois l’option d’investir sur les matières premières via un indice global permettant de diminuer le risque en investissant dans plusieurs actifs.

Tarifs : variables

Rendement : très variables

Liquidité : variable

Fiscalité : je ne sais pas

Meubles

Il faut s’y connaître.

Attention aux modes, le secteur à ses modes et est plus ou moins cyclique, années 50, meuble louis XYZ, bref attention, d’autant plus qu’il faut avoir l’œil pour trouver la perle rare.

Avec des prix qui vont de 150 € pour un bibelot ancien à 30.000 € ou plus pour des meubles de belle signature – les meubles de collection peuvent atteindre plusieurs ­millions d’euros.

La première condition pour investir dans le mobilier ancien, c’est d’avoir de la place pour accueillir le meuble visé.  Il est nécessaire de demander une facture précisant l’époque de l’objet et son ­descriptif détaillé.

Tarifs : quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers selon l’antiquité

Rendement : Un placement dans l’antiquité ou l’art se considère dans la durée, au minimum entre 8 et 12 ans pour espérer obtenir une plus-value moyenne de 7 %.

Liquidité : faible

Fiscalité : attention il y en a une particulière

Montres

Les montres de collections ne sont pas légion, c’est un marché de spécialistes.

Tarifs : quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers selon l’antiquité

Rendement : Un placement dans l’antiquité ou l’art se considère dans la durée, au minimum entre 8 et 12 ans pour espérer obtenir une plus-value moyenne de 7 %.

Liquidité : faible

Fiscalité : attention il y en a une particulière

MLM

Beaucoup de travail est à prévoir pour les mlm honnêtes et sinon vous trouverez surtout de nombreuses arnaques.

Tarifs : rien, mais beaucoup de travail

Rendement : parfois très rentable

Liquidité : difficile de revendre sa clientèle

Fiscalité : attention il y en a une particulière

Assurances vies et autres fonds communs

Oui, mais pour avoir un peu de rendement il faut au moins des obligations ou/et quelques actions : mon conseil, il faut acheter après un crash si vous voulez faire un one shot(le CAC oscille entre en gros entre 3000 et 6000 et 4300 étant quand même au milieu), mais il y d’ autres places (Asie Amérique, il suffit de voir). Sinon achetez régulièrement pendant plusieurs années, par exemple un indice qui réplique le marché, votre prix sera certes moyen, mais vous n’aurez pas ou peu de pertes du au risque d’investissement en haut de bulle. Vous pouvez combiner les techniques de l’achat régulier + renforcement lors des périodes de crise.

Malheureusement vous pouvez oublier le fond euros qui ne rapporte plus rien sur le long terme.

L’avantage de ce type de placement est surtout fiscal.

Tarifs : environ 300 euros en entrée, parfois selon les fonds bien plus, mais vous pouvez en acheter tous les mois.

Rendement : autant que le sous-jacent (bourse, immobilier, métaux, obligations)

Liquidité : bonne

Fiscalité : attention il y en a une particulière, souvent avantageuse

Options binaires

Ce que l’on ne vous dit pas c’est que qui dit super effet de levier dit super effet de massue, en cas de perte vous pouvez vous retrouver avec un crédit sur le dos supérieur à votre mise initiale (bon en générale il y des stops et des appels de marge, mais bon), de plus nombreuses sont les arnaques dans le secteur.

Tarifs : environ 300 euros en entrée, parfois selon les fonds bien plus, mais vous pouvez en acheter tous les mois.

Rendement : autant que le sous-jacent. Très risqué

Liquidité : bonne

Fiscalité : attention il y en a une particulière, souvent avantageuse

Or et métaux

Investissement spéculatif, le prix reste quand même haut et les frais sont importants (je parle notamment des frais de conservation, car conserver de l’or chez vous n’est pas forcement une bonne idée).

Tarifs : quelques centaines d’euros

Rendement : purement selon l’offre et la demande, très spéculatif

Liquidité : correct

Fiscalité : attention il y en a une particulière

 

 

Part B des banques

 

Le rachat de vos titres est assuré, mais il peut prendre du temps. Sachez de plus qu’avec la loi du 10 septembre 1947 sur le statut de la coopération, le taux de rendement offert ne peut dépasser le taux moyen de rendement des obligations des sociétés privées. Ce taux ne cesse de baisser pour atteindre des planchers.

Tarifs : quelques  euros

Rendement : faible 2% peut être

Liquidité : faible à forte

Fiscalité : oui

PEL

Maintenant à moins de 2,5%, non franchement ce n’est pas rentable. Toutefois exception faite des PEL plus anciens, eux sont très lucratifs.

Tarifs : quelques centaines euros +45/mois

Rendement : 2.2 à plus

Liquidité :  forte

Fiscalité : oui

SCPI

De (rendement ou fiscale) à voir, vous pouvez trouver des choses intéressantes à ce tarif, mais souvent pour des raisons autres, avec seulement 5000€ le conseiller ne vous laissera pas placer cet argent en SCPI, car en cas de besoin vous risqueriez de l’attaquer pour mauvais conseil, car les SCPI sont un investissement de long terme. Et oui trop de protection tue le rendement.

Tarifs : quelques milliers par contre possibilité de prendre un crédit

Rendement : 2-5%

Liquidité : faible

Fiscalité : oui

Vin

Il faut s’y connaitre.

L’essentiel de l’éventuelle appréciation pouvait se faire généralement sur les 5 à 7 années suivant la mise en bouteille.

La consommation intermédiaire des vins rendant les stocks disponibles à la vente de plus en plus rare la prise de valeur se fait par la diminution des stocks.

Investir dans le vin est un projet de long terme. Mais sachez que le marché est plutôt cyclique c’est un marché de gré à gré pour lequel il n’existe pas de cotation liquidative donc impossible de revendre facilement ce produit pourtant fait d’eau.

Tarifs : quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers

Rendement : 8%

Liquidité : faible

Fiscalité : je ne sais pas

Voitures

Marché particulier des voitures de collections. Il faut s’y connaître.

Note une voiture hors collection perd toujours de la valeur et n’est pas un investissement.

Tarifs : quelques milliers d’euros

Rendement : variable

Liquidité : moyenne

Fiscalité : je ne sais pas

Entreprises

Une entreprise va demander du temps et de l’argent.

Sachez qu’il faut 3 ans selon Kyosaki pour commencer à en tirer un SMIC et vous aurez brûlé tout votre cash (sauf pour créer un blog, mais disons qu’il faut faire des milliers d’heures de travail pour zéro € et j’en parle en connaissance de cause, ça vous tente ?)…

Il faudra des talents de gestionnaire et de commercial en plus de certains talents spécifiques de webmaster et d’écrivain.

J’ai donc mis plusieurs idées de business pour que vous puissiez piocher dedans.

Tarifs : quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers

Rendement : très variable, en général il faut au moins 3 ans minimum, plutôt 6 pour en faire un succès.

Liquidité : faible

Fiscalité : une flopée d’impôts, de droit, etc

Un site Web

Un site web est surtout chronophage (disons carrément que c’est le tonneau des danaïdes), mais vous avez l’avantage qu’il ne coute vraiment pas cher à l’installation. Toutefois la concurrence est rude, carrément sauvage. Quelques centaines d’euros suffisent pour ouvrir un site web type blog avec quelques plug-ins… Pour les sites plus spécifiques, ça grimpe par contre relativement haut…

Un logiciel

Si vous avez un réseau de vente, développer un logiciel peut être un bon plan.

Tarifs : quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers

Un restaurant

Si vous avez des compétences en tant que cuisinier ou pâtissier, le restaurant peut être une bonne alternative.   Il vous est possible d’ouvrir votre propre restaurant avant un budget de 2000 euros seulement. Bien entendu avec un fond de 3000 ou 5000 euros la qualité de vos produits et services se trouvera améliorée.

 

Friperie

Avec vos 5 000 euros dans une boutique de vêtements ou quelque chose de similaire. Le plus dur est de trouver des fournisseurs qui vous proposent des vêtements de grande qualité et à des tarifs moindres.

Les articles de sports

Vous pouvez ouvrir une boutique de sport plutôt facilement. Vous pouvez facilement reprendre les anciens modèles des sportifs et les ventres à nouveau.

Un centre achat revente

Vous vendez des articles qui sont déposés chez vous contre de l’argent. Il faut un grand entrepôt.

Une laverie automatique

Pour placer quelques milliers d’euros, il vous est possible d’investir dans une laverie automatique. L’avantage dans cette activité, c’est que vous ne travaillez pas beaucoup et avez une bonne rentrée d’argent. Pour que votre business soit rentable, choisissez un local spacieux et fréquenté, idéalement en ville. Équipez votre local de lave-linge et de sèche-linge, distributeur de savon et adoucisseurs et d’une caméra.

Recharger les cartouches d’encre, réparation informatique et téléphone

Un business lucratif et plutôt facile. Ce type d’entreprise fonctionne bien pour l’instant, car les fabricants font de la marge sur les cartouches.

 

Une autre entreprise

Vous avez des compétences en management ? Vous êtes un bricoleur émérite ? Investissez vos 5000 euros et plus dans la création d’entreprises comme une entreprise de bricolage. Cela peut être une entreprise du secteur primaire ou tertiaire selon vos compétences et vos aspirations. Cela peut également être une très petite entreprise, une petite ou moyenne entreprise ou une SARL. Tout dépend de votre domaine de prédilection. Dans tous les cas, assurez-vous que les clients s’intéressent aux produits et services que vous proposez. Vous vous assurerez ainsi d’une bonne rentrée d’argent.

 

  La franchise

Les petites franchises constituent un bon moyen pour placer quelques milliers d’euros. Toutefois si vous ne faites de chiffre vous perdez votre licence et vous l’avez dans l’os.  Parmi vos avantages, vous jouissez de la notoriété de la société mère et attirez facilement la clientèle en plus de pouvoir vendre ses produits.

Centre de formation

Si vous avez des compétences dans le domaine de l’éducation et surtout le soutien nécessaire pour ouvrir (autorisation si nécessaire), il vous est possible d’ouvrir une école ou un centre formation.

 

 

   Les nouvelles technologies

Les produits de la nouvelle technologie constituent un bon investissement permettant le gain rapide d’argent. En investissant 2000 euros et plus, il vous est possible de vendre des téléphones ou des ordinateurs. Vous pouvez également ouvrir une société œuvrant des domaines liés à l’informatique comme les tâches liées au multimédia, la retouche de photos… Ce type de business nécessite une bonne étude de marché avant toute mise en place. Cela, pour éviter les investissements à perte.

 

 Conclusion

 

 

Alors on a plusieurs investissements qui se dégagent immobilier bourse ; entreprises et spécialisés. En gros la bourse c’est presque n’importe quand l’immobilier il faut avoir de quoi payer le crédit. L’entreprise prendra le plus de temps, et les trucs spécifiques sont souvent réservés aux experts.

Sans risques ? Oui ça existe, mais c’est sans rendements…

Sauf si on triche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link