Comment diversifier?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

La diversification doit se faire dans le temps et surtout en fonction des conditions de marchés et des opportunités d’investissement.

La bonne raison de diversifier

Le mieux est donc de diversifier son patrimoine, et ses placements : d’avoir des placements à
court terme, moyen terme  et long terme (ex : actions et des obligations, de l’immobilier et des matières premières), sur plusieurs pays, avec un peu de déduction fiscale tant qu’à faire.

Les riches gagnent rarement sur des coups en misant tout sur une entreprise qui triple en un an.

Les investisseurs sont souvent surpris d’apprendre qu’un pourcentage significatif de la volatilité et de la performance des investissements est déterminé par les décisions d’allocation d’actifs – l’allocation d’actifs est donc la clé de la richesse à long terme.

Les investisseurs se concentrent sur des facteurs tels que le timing du marché ( le moment de l’achat) et la sélection de titres au lieu de l’allocation d’actifs, ce qui peut donner de moins bons résultats qu’en investissant simplement régulièrement dans des actifs diversifiés

  • 91% du rendement vient de votre allocation d’actifs(dettes ou actions, nationale ou internationale, grandes ou petites capitalisations, secteurs)
  • 5% de la sélection de vos entreprises
  • 2% du moment où vous investissez
  • le reste étant du divers

A l’époque des grandes guerres, les cartes étaient régulièrement rebattues, et les détenteurs de certains placements se retrouvaient ruinés… Si le pire peut arriver, statistiquement sur une longue période il arrivera, mais bon la question c’est quand, dans 30 ans c’est long. Guerre, spoliation, crash c’est tout à fait possible… Mais il ne faut ni être fataliste, ni trop optimiste.

L’idée étant qu’en étant réparti entre ces classes d’actifs vous allez lisser les gains mais surtout les pertes sinon tout le monde n’achèterait que des actions. (note : si vous n’avez pas besoin de cet argent avant 20 ou 25 ans, cette approche se discute sérieusement, dans la pratique on prendra alors beaucoup d’actions les 15 premières années et on incorpore des obligations après).

Ce qu’il faut faire :

Pensez global

Premièrement avoir une réserve de cash: On dit 3 à 6 mois de vos charges.

Ensuite il faut bien regarder votre portefeuille actuel, par exemple ma copine à une assurance vie avec 4 produits avec alimentation mensuelle (ils ne sont pas uniformément réparties, comme on a beaucoup de temps, il y a surtout des actions):

Allianz Global Small Cap Equity AT
Lyxor UCITS ETF MSCI All Country  World  C EUR /
Candriam Bonds Global High Yield Class C
Amundi Oblig Internationales EUR-I-C
Carmignac Portfolio Commodities A EUR Acc
AXA WF Frm Global Real Est Sec E-C

En fonction de vos objectifs, votre diversification ne sera jamais la même. La retraite pour moi c’est dans 35 ans, alors j’investis surtout long. Inutile de diversifier dans 30 produits si vous n’avez pas l’argent, commencez par la réserve d’urgence et une assurance vie par exemple et complétez avec le crowdfunding, ou complétez le crowdfunding avec une assurance vie selon les opportunités.

Dans ce portefeuille on a des petites entreprises, des grandes, des obligations (entreprises et états), de l’immobilier et des métaux précieux, le tout en international (ne vous limitez pas juste au micro truc qu’est le CAC40, la bourse, le gros de ce qui bouge c’est aux États-Unis).

On a pas de toutes petites entreprises, pas de prêts aux particuliers (sauf au travers des banques). Le crowdfunding va donc remédier à cela. En effet il faut que le crowdfunding soit un support en plus de votre portefeuille et qu’il s’insère dans une stratégie globale.

Note:

Le crowdfunding par prêts sur les petites entreprises et les prêts aux particuliers sont une cash machine, ils versent régulièrement de l’argent. Par contre les actions (crowdfunding par equity) c’est du buy and old, autant dire que cet argent vous n’en reverrez pas la couleur avant des années.

Chose marrante dans les sites de crowdfunding on dit bien de ne pas investir plus de 10%, par contre j’ai fait le contraire, car les petites capitalisations permettent de gagner plus (mais attention aux risques importants). En général on dit 50% de grosses boites, 30% de boites moyennes, le reste en petites entreprises (le crowdfunding c’est de la très petite entreprise), mais cette règle n’est pas absolue.

Diversifier dans le temps

Il vous faut des placements très courts. Des placements courts à 1 an, des placements à moyen terme (2-5ans) et des placements longs à plus de 5 ans. Plus vous avez de temps devant vous, plus vous pouvez vous permettre des placements longs. Les placements longs sont typiquement des actions, les moyens sont des obligations. Autant dans le crowdfunding de prêts vous pouvez plus facilement vous permettre de faire des injections massives d’argent grâce à la diversification automatique, autant il est hors de question de la faire par exemple dans des actions (risque de market timing ce qui se traduit par investir au plus haut juste avant la crise, vous pouvez faire ses injections si le marché est en plein crash pour rentrer à bas prix).

Investir mensuellement en bourse ou en crowdfunding permet par exemple de lisser le rendement. Bien entendu, en bourse si vous savez que vous êtes juste après une crise, n’hésitez pas à surgonfler vos placements.

Surgonfler un placement est quelque chose que pourrez difficilement faire en immobilier direct (location meublée), mais il est possible de le faire via le crowdfunding.

Diversifier dans les produits

 

Il faut également diversifier les produits, actions et obligations. Plus on est jeune, plus on peut se permettre de prendre des actions. Sachez que lorsque l’on est jeune l’épargne et le taux d’épargne sont plus importants que le pourcentage de rémunération, mais avec le temps vous gagnez en expérience et cela devient l’inverse, surtout avec l’épaisseur de votre portefeuille d’ investissements si votre épargne est devenue totalement insignifiante au regard de vos investissements.

Mais par diversification des produits on peut aussi souligner le fait de diversifier dans les secteurs industriels, idéalement il faut développer les secteurs qui viennent de subir une crise pour acheter au bon moment. Il y a souvent un espèce de switch entre les classes d’actif (voir kondratieff, par exemple sur l’article http://esprit-riche.com/le-cycle-de-kondratieff-peut-il-prevoir-lavenir/)

 

Diversifier dans les plateformes

Il ne faut pas se contenter d’une seule plateforme/banque car si elle ferme vous avez l’air malin. Normalement il faut quand même vérifier si la plateforme fait de l’argent, qu’elle est enregistrée. Personnellement j’ai presque 10 plateformes.

Diversifier dans la géographie

Se contenter de la France est dangereux, il faut parfois voir plus loin que notre simple pays. Personnellement j’ai de la France dans mon portefeuille de crowdfunding, de l’Estonie, la Lettonie, de l’Angleterre. Ces plateformes peuvent elles-mêmes investir dans plusieurs pays comme l’Espagne ou la Pologne. Pour mon assurance vie on parle qu’en monde ou en pourcentage important du monde(80% des pays existants).

Diversifier avec des projets

Oui vous devez diversifier avec des projets, mais de projets de la même qualité. Inutile de diversifier pour incorporer des projets de moins bonne qualité. Vous devez également diversifier le type de projet, le secteur, votre rémunération en sera plus lisse, mais moins surperformante. Pour faire de la grosse performance, souvent il faut justement ne pas beaucoup diversifier(10 -20 projets suffisent).

 

Comment commencer?

Ayez déjà 3/6 mois de cash sur un livret A ou équivalent.

Les 4 classes d’actifs de base sont l’immobilier, les matières premières ou commodities en anglais( la bouffe/l’energie/les métaux/les tissus et le reste comme l’engrais), les actions et les obligations. Plus vous investissez dans des petites entreprises, plus il y a potentiellement de rentabilité et de risque. On peut rajouter les investissements en royalties ou en crypto monnaie comme 4 et 5 classes. Le crowdfunding, difficile de le considérer comme une classe, mais plus comme un secteur, la très petite entreprise qu’il était avant, difficile de trouver.

Par exemple vous pouvez copier le portefeuille de ma copine ou prendre des ETF (un etf est un ensemble de choses qui réplique par exemple un indice) dans une assurance vie , il faut se rapprocher de quelque chose comme cela sur le long terme:

grande entreprise monde+petite entreprises monde plus obligations monde (inclus entreprises et états)

optionnel:  ajouter de l’immobilier et des commodities, voir de l’or, sachant que certaines des entreprises si vous achetez des actions et des obligations travaillent déjà dans ces secteurs si vous avez des actions /obligations. Par exemple total pour le pétrole.

Vous pouvez compléter avec : du crowdfunding (très petites entreprises actions et obligations+prêts aux particuliers).

Le cas particulier:

Votre résidence principale, pas véritablement un investissement car elle ne rapporte pas d’argent, mais vous ne perdrez probablement pas l’argent que vous payez en loyer, attention, cela se calcule s’il vaut mieux louer ou acheter.

Petite parenthèse:

je n’ai pas accès aux fonds qui m’intéressent comme:

% Allocation Fund Mutual Fund ETF Fund (ER)
Investor’s (ER) Admiral’s (ER)
40% Vanguard Total International Bond ETF
60% Vanguard Total World Stock Index Fund VTWSX (.21%) VT (.11%)

 

 

Donc j’ai utilisé d’autres fonds (voir ci-dessus) mais cela n’a pas vraiment d’importance, à ce niveau de diversification les deux fonds ci-dessus et les fonds que j’utilise ne donnent pas de différences significatives. Seule différence la répartition chez moi est donc plus fine mais rien ne vous empêche de pas mal diversifier avec seulement 2 fonds (un action, un obligation), ces deux fonds contiennent des milliers de lignes sur des dizaines de pays dans des tas de domaines différents (inclus immobilier et matières premières), voilà comme ça c’est dit, simple basique mais efficace. Il suffit alors de faire varier le pourcentage des deux fonds (80/20, 50/50 ou 20/80 ou tout ce qu’il y a entre).

note: Vanguard Total World Stock Index Fund: Le fonds utilise une approche d’investissement indiciel conçue pour suivre la performance de l’indice FTSE Global All Cap, un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière, ajustée au flottant, conçue pour mesurer la performance boursière des actions de grande, moyenne et petite capitalisation. Les entreprises sont situées dans le monde entier. L’indice comprenait 7 781 actions de sociétés situées dans 41 pays, y compris des marchés développés et émergents.

Vanguard Total International Bond ETF contient 4917 lignes mais rien aux USA, lacune à compenser.

Quand investir?

Si vous êtes en période de crise, juste quand ça se casse la figure, essayer d’injecter un max durant 6/12mois (en 6 fois) en actions. Sinon vous pouvez investir régulièrement la même somme, cette stratégie marche presque tout le temps.

Quelle répartition?

Selon les classes d’actifs

Alors là vous en avez des tonnes de théories, disons simplement que peut importe la méthode (la méthode 60/40, permanent portfolio…) voilà en pratique, la base:

Plus vous avez du temps, plus les actions sont intéressantes mais il ne faut pas injecter massivement d’un coup sauf si il y a une crise, idem pour les autres actifs. Les stratégies de portefeuille vont de prudent à agressive, avec plus d’actions en agressif et avec un potentiel temps plus grand. Plus vous injectez d’argent dans des petites entreprises, surtout exotique, plus c’est risqué et plus ça peut rapporter. Une vingtaine d’entreprises peut suffire pour commencer à diversifier, plus vous aurez d’entreprises moins vous aurez sur surperformance ou de sous performance.

Dans la pratique vous pourriez très bien vous contentez de 20% actions,20% immobilier,20% obligations et 20% commodities et le reste en divers (équivalent cash, monnaie virtuelles…) ou 25% dans les 4 premiers, tout dépend avec quel produit vous êtes à l’aise.

Au seins de la même classe:

Plus finement vous pourriez très bien dire pour les actions 60% en grosses boites, 30% en moyennent boite et le reste en petites entreprises… c’est ce que l’on conseille habituellement pour à peu près n’importe qui.

Pour les obligations: 60% en obligations d’état, 30 % en grosses boites, le reste en PME et prêts aux particuliers.

Bien entendu, vous pouvez parfois déroger à la règle, plus c’est petit plus vous avez de chance que ça rapporte (et de perdre). Perso j’ai même 95% en petit et le reste en gros… à mes risques et périls, et mes bénéfices car la règles s’applique toujours, l’allocation d’actif étant le principal truc qui vous permet de gagner de l’argent.

 

Le portefeuille basique 2 ou 4 classes:

En fait du moment que vous surveillez vous pourriez très utiliser ceci comme portefeuille basique en mettant 1/4 sur chaque à hauteur de 100€ mois pendant 15 ans :

Carmignac Portfolio Commodities A EUR Acc
AXA WF Frm Global Real Est Sec E-C
Vanguard Total Bond Market Index Fund
Vanguard Total World Stock Index Fund

et vous savez quoi? c’est mega passif et votre portefeuille est déjà bien diversifié. Vous pouvez même considérer que le portefeuille 50/50 Vanguard Total International Bond ETF Vanguard Total World Stock Index Fund avec seulement 2 ETF est bien diversifié (je ne déconne pas, même si il manque du coup les obligations américaines dans ce fond). Bien entendu si vous n’avez pas ces fonds-là ils faut chercher un fonds se rapprochant.

Ce n’est pas forcément optimum car vous ne tenez pas compte des opportunités, ni de certaines classes, de la fiscalité ou de la finesse d’investissement… mais cela marche quand même très bien. Disons que ce portefeuille est le basique du basique, bien bourrin, convient à peut prêt toujours, je ne pousse quand même pas à prendre du genre 100% actions/0 obligation.

Allocation en fonction de votre âge et du marché

Pour ceux qui veulent pousser les types de portefeuilles pour optimiser voici un article hyper intéressant : https://www.bogleheads.org/w/index.php?title=Lazy_portfolios&mobileaction=toggle_view_mobile

Je vous conseille aussi de voir comment investir selon son âge avec les différents types de portefeuille (peu risqué pour un horizon court terme, équilibre, dynamique pour un horizon long terme).

Sachez qu’à un instant T un bon portefeuille peut être mauvais en t+1, mais il est rarement conseillé de zapper une classer d’actif (sauf temporairement et encore) ce qui est actuellement mon cas, car je n’ai pas de commodities ou d’immobilier en ce début de 2018 (car je veux être agressif en ce moment) sauf indirectement.

En théorie, sachez qu’il est possible de gagner de l’argent même en cas de baisse du marché.

Ce que j’ai fait:

J’ai voulu faire beaucoup d’argent rapidement, mais je ne compte le récupérer que bien plus tard. Je suis jeune donc non seulement j’ai le site web(c’est une autre classe d’actif qui rapporte du cash et en coute finalement pas trop).

Parallèlement j’ai un filet de sécurité (un tiers qui a du cash), donc je n’ai pas tellement de réserve (je n’ai que 1 mois de cash maintenant en début d’année 4, il y un an j’avais moins de 1 mois). C’est une stratégie risquée, mais pas trop que j’ai abordée histoire de bien me faire la main après mes trades de la crise grecque qui m’ont bien servi de leçon à faire le kéké en grand financier bac+5, j’ai appris plusieurs règles comme ne pas garder éternellement une action de merde (page jaune)…

J’ai donc commencé par le crowdfunding en prêts sur les entreprises françaises (lendix/finsquare, puis unilend, bolden…). année 1 pour générer du cash

Ensuite les entreprises étrangères (estate guru) année 1,5 (un et demi) pour générer du cash

Ensuite les prêts particuliers étrangers (mintos, même si c’est des prêts aux entreprises en réalité), bondora, twino) année 1,5 pour générer plus de cash

J’ai rajouté des actions françaises et étrangères TPE via le crowdfunding pour espérer des grosses plus-values et réduire mes impôts (enerfip,seedr…). année 3

Ensuite j’ai ouvert une assurance vie année 4 avec :

Lyxor UCITS ETF MSCI All Country  World  C EUR /  50/euros mois
LYXOR ETF NASDAQ 100   / 25/euros mois
AXA Rosenberg Glb Sm Cp Alpha B EUR Acc   50/euros mois
Aberdeen Global Emerging Mkts Sm  Cos A2  25/euros mois
Amundi Oblig Internationales EUR-I-C   25/euros mois
Candriam Bonds Global High Yield Class C 25/euros mois

Avec un versement mensuel mais comme je trouve le marché haut cac à 5000 et plus, je n’ai pas ajouté tellement de capital car je suspecte une crise, c’est juste pour commencer à diversifier et prendre date sur l’assurance vie(en comparaison l’assurance vie ne représente pour l’instant que 1% de mon capital début 2018, mais cela va rapidement grossir). Elle est entièrement alimentée par le cash du site web, je laisse le crowdfunding comme il est, il m’est utile en machine à cash.

Année 4: j’ai ajouté d’autres plateformes de crowdfunding (bulkestate, crowdestate, fast invest, seedr, ….) au totale j’en ai plus de 20 dans plusieurs secteurs, pays, domaine, types.

Je compte aussi faire deux versements annuels sur mon assurance vie de 100€ chaque par semestre sur les fonds, notez que j’aurai pu très bien les rajouter en versement programmé, mais j’ai eu peur de manquer de cash.

Carmignac Portfolio Commodities A EUR Acc
AXA WF Frm Global Real Est Sec E-C

Ensuite je compte acheter un immobilier d’ici un ou deux ans, donc je pense que je n’alimenterai pas ou peu le fond real estate et je maintien le fond commodities (sachant que dans mon fond actions il y a des entreprises de type électricité, scierie, nourriture…). Parallèlement je monte progressivement mes 3 mois de réserve. J’ai un tout petit peu de bitcoin (100€) et je veux ajouter de l’ether.

 

Résultat: j’ai 20 plateformes de crowdfunding pour 95%des actifs (j’ai pour moins de 5% une assurance vie, un plan épargne entreprise totalement nul car il n’y a pas d’abondement, un PEA et un peu d’or), le gros (80%) étant surtout en obligations/prêts et prêts aux particuliers, mais comme vous pouvez le voir bien que j’ai donc beaucoup dérogé à la règle mais que temporairement car le plus important est l’allocation d’actif (90% de bonds en très petite entreprise/particuliers actuellement chez moi), je commence à remettre des grosses entreprises pour aller de nouveau vers un portefeuille plus classique mais agressif d’ici quelques années ou à la prochaine crise. Le cash étant assuré par le crowdfunding, le site web s’auto financera et l’investissement long ira dans mon assurance vie. Ma réserve de liquide est actuellement de 1mois et demi mais progresse.

En gros j’ai le portefeuille suivant: 90% obligations très petites entreprises, prêts aux particuliers, le reste en actions et un poil d’or et d’exotique. C’est un portefeuille plutôt prudent(obligation)/ mais agressif car il y a que de la TPE/PME quasiment.

Je vais le changer en rajouter uniquement en injectant de l’argent des actions, grosses, petites et moyennes entreprises monde +TPE pour qu’elles représentent environ 1/3 à 40% du portefeuille au moins, des obligations de grandes entreprises et états (mais pas pour plus de 20% des obligations, qui elles représenteront alors environ 1/3 à 40% de mon portefeuille),un immobilier et quelques commodities et un peu d’exotique dont de la crypto monnaie pour le restant.

Exemple de ce que vous pourriez faire

Prendre contact avec moi on peut ouvrir par exemple(vous avez déjà vos 3/6 mois de liquide sur un livret) (exemple non contractuel, ben oui) quelque chose comme cela avec des versements programmés pour 75% du patrimoine, après question de répartition :

Allianz Global Small Cap Equity AT
Lyxor UCITS ETF MSCI All Country  World  C EUR /
Candriam Bonds Global High Yield Class C
Amundi Oblig Internationales EUR-I-C
Carmignac Portfolio Commodities A EUR Acc
AXA WF Frm Global Real Est Sec E-C

et ajoutez par exemple pour 20% de votre portefeuille avec des versements réguliers ou sans, portefeuille coupé en 10:

bondora  prêt aux particuliers, ils sont peu sécurisés mais à haut rendement
mintos prêts aux particuliers indirects, sécurisés et non sécurisés, court à long terme, nombreux pays et devises disponibles dont rouble, USD, livre sterling, euros
estate guru prêts avec hypothèque
bulkestate prêts avec hypothèque
peerberry prêts aux particuliers sécurisés
crowdestate.eu prêts et actions, très rémunérateur, risqué
enerfip (Votre code parrain: JFPARRAIN) prêts et actions dans les énergies renouvelables, possibilité de faire baisser son imposition
seedr actions dans des start up, attention en pound britaniques
credit.fr (bonus:Saisissez dans le champ Code parrain pour obtenir un bonus: P10073) prêts entreprises françaises
lendix prêts aux entreprises françaises et italiennes et espagnol

Rajoutez un tout petit peu de crypto monnaie 5% (bitcoin, ether …) comme coinhouse ou exmo , d’or chez bullion vault  et voilà par exemple un portefeuille financier parfaitement diversifié. Bien entendu cela peut complètement varier d’un investisseur à l’autre et selon votre situation (notamment à cause de l’immobiler par exemple), mais ce n’est que pour illustrer un exemple concret car on a bien:

  • Diversification dans le temps via des versements réguliers.
  • Diversification dans les catégories d’actifs(actions, obligations, immobilier, matières premières, exotique).
  • Diversification dans les banques et les pays (pour éviter la spoliation ou cas de guerre ou de casse de l’UE).
  • Diversification des monnaies.
  • Diversification au sein des catégories (10% particuliers, 30%TPE/PME , 50%Grande entreprises/ 10% états).
  • Diversification géographique (plusieurs dizaines de pays).

Comme c’est du financier vous pouvez rebasculer vos investissements ou une grande partie facilement en cas de besoin. Par contre votre performance sera typiquement une performance de marché, mais c’est plutôt facile à gérer et ni 100%passif ni trop crevant.

Fiscalement par contre j’ai utilisé un cas général qui peut même convenir à un mec en CDD qui a du temps devant lui, on peut sans doute booster tout cela avec l’effet de levier fiscal et le levier du crédit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veux-tu  commencer à construire ton patrimoine ?

Profites pour commencer à t'enrichir et exploites le système grâce à ce premier placement jusqu'à 10%
Je veux moi aussi gagner
* vous souscrivez à la newsletter richesse et finance et vous serez redirigé vers l'opportunité d'investissement du moment (lendix)
close-link

Recevez nos petits secrets pour devenir riche.

Profitez-en pour recevoir gratuitement par mails tout ce que vous avez besoin:
-les bons plans, les informations exclusives, les meilleurs conseils...
J'en profite
close-link